Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Akamasoa : la fête de l'Ascension à ciel ouvert !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Akamasoa : la fête de l'Ascension à ciel ouvert !

La messe de l'Ascension du 29 mai 2014 dans cette carrière à ciel ouvert, à Akamasoa, pourrait presque rappeler il y a 2.000 ans quand les premiers chrétiens allaient au devant de Jésus parcourant la Terre sainte ! La foi et l’espoir relient les Malgaches présents, allant jusqu’à brandir dans un geste symbolique des blocs de pierre, cette pierre qui les a aussi sauvés de la pauvreté, dans leur prière collective : « C’était une vraie fête. Des milliers des frères et sœurs sont venus participer à cette Eucharistie ! Il y avait une ambiance de fraternité extraordinaire, et nous avons senti la présence du Christ dans cette Eglise qui est devenu son image ! (…) » relate le père Pedro. « (…) Le peuple d'Akamasoa est uni dans un même Esprit ! Une expérience spirituelle de ce genre nous rend très heureux ! Une grande partie de nos ouvriers après la messe sont partis travailler dans la carrière, pour gagner le pain de ce jour ! Il y a encore des milliers de nos frères qui doivent assurer le riz à leurs enfants au jour le jour... ! Un jour viendra où nous pourrons tous les humains fêter un jour férié et manger à notre faim ! ».

Une cérémonie religieuse dans un paysage "biblique"...

Akamasoa : la fête de l'Ascension à ciel ouvert !
Akamasoa : la fête de l'Ascension à ciel ouvert !

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Le père Pedro sur TV5Monde

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le fondateur d'Akamasoa, Pedro Opeka, a eu récemment les honneurs de TV5Monde. Le père a pu raconter de nouveau, toujours avec la même passion, son parcours de Buenos Aires à Madagascar, lui le fils de parents slovènes. Devenu religieux catholique, il consacre sa vie dans son combat pour les pauvres à Madagascar en fondant l'association Akamasoa. En 24 ans d'existence, son association Akamasoa a aidé quelque 300.000 personnes en détresse, fondé une trentaine d’écoles, bâti des dizaines de milliers de maisons, et ce n’est pas fini, car, malheureusement, la précarité est loin d’être, à Madagascar comme dans d’autres régions de la planète, en voie de régression...

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Le Lions Club nantais solidaire du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le Lions Club nantais solidaire du père Pedro

La mise en place de la nouvelle interface du blog de l'association Vendée-Akamasoa, parallèlement aux mises à jour périodiques faites par notre hébergeur, nous a empêché de le relater plus tôt...

- En avril dernier, les bénévoles de l’association Vendée-Akamasoa et leur président, Patrick Boonefaes, en présence notamment de la trésorière Renée Bossard, ont accueilli Elisabeth Mary, présidente du Lions Club International de "Nantes Vallée de l’Erdre", qui a fait don à Vendée-Akamasoa d’un chèque de 3.500 €. Cette somme sera envoyée à Madagascar pour soutenir l’action d’Akamasoa, association du pére Pedro qui vient en aide depuis plus de 25 ans aux familles les plus pauvres de l’île rouge, et dont les besoins financiers et logistiques ne cessent d'augmenter avec le nombre croissant de démunis à venir en aide et d'enfants à scolariser.

Cette cérémonie s’est tenue dans le local de l’association vendéenne où sont entreposées les marchandises (vêtements, fournitures scolaires et médicales, alimentation sèche, etc.), envoyées par container chaque année depuis 2012 au profit de l’association du père Pedro. Pour participer à cette action, on peut contacter l'association par le biais du formulaire "Contact", en haut de la page d'accueil.

Le Lions Club nantais solidaire du père Pedro

Partager cet article

Repost 0

De l'alimentation pour les petits écoliers malgaches

Publié le par Vendée-Akamasoa

De l'alimentation pour les petits écoliers malgaches

Toujours à l’écoute des besoins du père Pedro pour ses petits protégés, mais aussi pour mieux sensibiliser les donateurs en marchandises, envoyées régulièrement par container de Vendée, l’association Vendée-Akamasoa a interrogé le père Pedro sur ses matières premières les plus urgentes dans le cadre de la scolarisation : « Concernant les vêtements, nous sommes moins intéressés puisque nous en recevons de La Réunion, de même pour les livres, en quantité relativement suffisante ! », précise-t-il. « Par contre les cartables nous sont précieux puisque nous avons des milliers d'enfants qui vont à l'école ! Mais surtout nous avons un besoin urgent et permanent de biscuits vitaminés, entre autres produits de première nécessité, tout ce qui peut être stocké dans ce domaine un certain temps sans s’altérer trop vite. Notre principal problème pour le moment encore, c'est l'alimentation de nos 11.500 élèves dans nos écoles. Si on peut leur donner des compléments alimentaires vitaminés en plus du riz de tous les jours, non seulement cela les rend heureux, d’autant plus qu’ils n’ont presque rien, mais ça répond à leurs besoins énergétiques pour mieux étudier et progresser… ». L’appel est lancé !

Fin 2013, un nouveau container est ainsi parti des Herbiers (Vendée), à destination de toutes les familles des villages de l'association Akamasoa à Madagascar, et d'une valeur de 6.500 euros, grâce aux généreux donateurs (recettes financières de dons et/ou marchandises) : vêtements, couvertures, fournitures scolaires, linge de maison, lait pour bébé, mais également.... 8.640 boites de biscuits vitaminés !

De Vendée

De l'alimentation pour les petits écoliers malgaches
De l'alimentation pour les petits écoliers malgaches

A Madagascar

Où la joie était palpable, jusqu'à la prochaine fois !

De l'alimentation pour les petits écoliers malgaches

Partager cet article

Repost 0

L'école élève les enfants à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

L'école élève les enfants à Akamasoa

Si le père Pedro lutte à Madagascar pour faire reculer la pauvreté et avancer les plus démunis, l'école reste aussi l'un des moyens les plus actifs pour apporter la connaissance aux enfants, une arme véritable pour les générations suivantes qui permet de pérenniser l'acquis et de construire le pays vers toujours plus de démocratie : "C'est un avenir qu'il faut soigner et réveiller continuellement pour que la vie facile et l'indifférence ne puissent pas prendre racine dans leur coeur", s'enthousiasme le père Pedro, dont les besoins financiers sont énormes aussi dans le domaine de la scolarisation. "Et c'est un combat de tous les jours". À Akamasoa, comme partout, l'école fait décoller les possibilités des jeunes adultes !

L'école élève les enfants à Akamasoa

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0