Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

82 articles avec association vendee-akamasoa

Les deux containers pour père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez, sont arrivés à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Fin 2020, le 22ème container envoyé par l'association Vendé-Akamasoa partira pour Akamasoa à Madagascar (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation).
Fin 2020, le 22ème container envoyé par l'association Vendé-Akamasoa partira pour Akamasoa à Madagascar (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation).
Fin 2020, le 22ème container envoyé par l'association Vendé-Akamasoa partira pour Akamasoa à Madagascar (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation).

Fin 2020, le 22ème container envoyé par l'association Vendé-Akamasoa partira pour Akamasoa à Madagascar (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation).

Deux nouveaux containers (140 m3) avaient été expédiés par l’association Vendée-Akamasoa, le 29 mai 2020 (POUR MÉMOIRE, LIRE EN CLIQUANT ICI →), vers Madagascar, remplis de produits de première nécessité, grâce aux dons d’entreprises et soutiens financiers de mécènes.

Les containers sont arrivés le 3 août 2020 à Madagascar après un long voyage en bateau chez le père Pedro, toujours aussi ému avec aussi ses protégés du village d’Akamasoa, par la générosité des donateurs. Voici son message :

« Chers amis de Vendee-Akamasoa,

Grand merci pour les deux containers arrivé ce jour. On peut sentir votre grande amitié envers Madagascar et ses enfants. Votre don est à la mesure de votre Coeur Vendéen. Vous avez envoyé plein de choses comme les vêtements, chaussures, parasols, portes et fenêtres, biscuits, ustensiles de  cuisine, des milliers de sardines qui vont réjouir les élèves à la cantine, des jouets, des chaises et tables en plastique et pleins d'autres choses qui vont servir pour le Peuple d'Akamasoa. Pour tous ces enfants et leurs familles qui vont bénéficier de ces dons, je vous redis notre remerciement et notre reconnaissance pour votre grand esprit de partage.

Vive le partage, vive la fraternité et l'amitié entre les Peuples et vive l'Humanité réconciliés avec les plus pauvres. Voici quelques photos du déchargement. Il y avait 85 femmes et 20 hommes. Nous avons commencé le déchargement à 10 heures et nous avons fini le travail à 15 heures. Tout a été fait à la main. Les dépôts sont pleins de belles choses. Grâce à Dieu tout c'est bien passé. Toutes les femmes et tous les hommes qui ont déchargé les containers ont reçu tous un souvenir. Ils ont applaudi avec beaucoup de force et de  joie.

Grand merci à tous les Vendéens et Vendéennes, les donateurs et mécènes qui ont offert ces dons et tous les bénévoles qui ont chargé les containers. De tout cœur nous vous remercions ! 

Encore une fois merci à vous tous. »

Père Pedro

 

Le déchargement a pris des heures pour les volontaires mobilisé(e)s, comme à chaque fois !
Le déchargement a pris des heures pour les volontaires mobilisé(e)s, comme à chaque fois !
Le déchargement a pris des heures pour les volontaires mobilisé(e)s, comme à chaque fois !
Le déchargement a pris des heures pour les volontaires mobilisé(e)s, comme à chaque fois !

Le déchargement a pris des heures pour les volontaires mobilisé(e)s, comme à chaque fois !

Dans les deux containers expédiés cette fois pour le père Pedro, on trouvait notamment : 25 000 boites de conserves de poisson offertes par GENDREAU (Sardines « les Dieux ») à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) ; 20 palettes de biscuits LU offertes par l’intermédiaire de la Banque Humanitaire du Pallet (Loire-Atlantique) ; 7 palettes de vêtements pour enfants offerts par CWF les Herbiers ; 4 palettes de vêtements et chaussures offerts par l’Hyper U des Herbiers ;

40 palettes offertes par une autre enseigne de la grande distribution  composées : d’équipements et mobiliers de jardin,

et de matériels de cuisson (destinés à l‘institut culinaire Guillaume Gomez d’Akamasoa, école de cuisine initiée à Madagascar par le chef de l’Élysée, en lien avec le Père Pedro, l’École de Félix, des partenaires locaux et les frères Mathias et Gauthier Ismail).

L’association Vendée-Akamasoa prévoit l’envoi d’un prochain container (ce sera le 22ème container envoyé à père Pedro) aux alentours de fin septembre, début octobre 2020. Nous serons très heureux de renouveler cette opération avec les bénévoles de l’association, ses mécènes et donateurs, et l’entreprise System U. À suivre !

Le message des protégés du père Pedro est merci à toutes et à tous !
Le message des protégés du père Pedro est merci à toutes et à tous !

Le message des protégés du père Pedro est merci à toutes et à tous !

Partager cet article

Repost0

Natasha St-Pier chante pour le père Pedro en Vendée le 18 septembre 2020

Publié le par Vendée-Akamasoa

Natasha St Pier sera à Luçon (Vendée) le 18 septembre 2020 pour deux concerts humanitaires au profit du père Pedro

Natasha St Pier sera à Luçon (Vendée) le 18 septembre 2020 pour deux concerts humanitaires au profit du père Pedro

« Sortir les albums "Thérèse, Vivre d'amour" et "Saint-Thérèse-de-Lisieux, Aimer c'est tout donner" en France était tout à fait atypique, et le but n’était pas de toucher uniquement un public de croyants mais de rassembler des auditeurs de toutes confessions voire des non-croyants… », raconte Natasha St-Pier. « J’ai envie d’interpréter ces textes avec la même ferveur que celle dans laquelle ils ont été écrits. Chanter ces poèmes, c’est comme chanter les textes qu’une amoureuse a écrit à Celui qu’elle aime ».

La chanteuse interprète de nouveau Sainte-Thérèse-de-Lisieux, après le premier album « Thérèse, Vivre d'amour », et Natasha St-Pier le fera au bénéfice des oeuvres du père Pedro avec deux concerts exceptionnels en la cathédrale de Luçon (Vendée), vendredi 18 septembre 2020 à 18 h et 20 h 30.

Cette soirée de deux concerts alliera la beauté et l’universalité des poèmes de la petite Thérèse de Lisieux, à la magie d’une voix magnifique, dans un édifice religieux à l'acoustique exceptionnelle, et dans une action de solidarité qui apportera une aide supplémentaire au père Pedro.

La soirée est co-organisée par deux associations qui aident le père Pedro à Madagascar : L’association belge « Soutien à l’action du père Pedro et à Akamasoa », qui a mis la chanteuse en contact avec l'association « Vendée Akamasoa », pour ce grand projet humanitaire commun.

Les réservations sont ouvertes → CLIQUEZ → concert de 18 h ET/OU concert de 20 h 30

Les bénéfices seront versés au profit de l’œuvre humanitaire « Akamasoa » du Père Pedro à Madagascar, missionnaire argentin lazariste qui travaille depuis plus de trente ans avec les familles les plus pauvres de Madagascar. Pour leur permettre de quitter les décharges de Tananarive, il a construit avec eux plusieurs villages, développé l’accès au travail, à l’enseignement (15.000 enfants scolarisés) et aux soins de santé. 

Beauté et solidarité seront à l’affiche de ces deux concerts de Natacha St-Pier à Luçon le 18 septembre 2020.

Réservations des places sur le site ↓

Tarif de soutien : 50 euros. Tarif adulte : 35 euros. Tarif enfants (de 5 à 13 ans) : 15 euros.

Réservations → CLIQUEZ → concert de 18 h ET/OU concert de 20 h 30

Les attentes du père Pedro sont énormes pour faire face aux besoins quotidiens et sur le long terme de ses protégé(e)s à Madagascar !
Les attentes du père Pedro sont énormes pour faire face aux besoins quotidiens et sur le long terme de ses protégé(e)s à Madagascar !

Les attentes du père Pedro sont énormes pour faire face aux besoins quotidiens et sur le long terme de ses protégé(e)s à Madagascar !

Partager cet article

Repost0

Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

C'est au total depuis le début de la fondation de l'association Vendée-Akamasoa, 21 containers de marchandises et denrées alimentaires qui ont été envoyés au père Pedro (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation)
C'est au total depuis le début de la fondation de l'association Vendée-Akamasoa, 21 containers de marchandises et denrées alimentaires qui ont été envoyés au père Pedro (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation)
C'est au total depuis le début de la fondation de l'association Vendée-Akamasoa, 21 containers de marchandises et denrées alimentaires qui ont été envoyés au père Pedro (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation)

C'est au total depuis le début de la fondation de l'association Vendée-Akamasoa, 21 containers de marchandises et denrées alimentaires qui ont été envoyés au père Pedro (reproduction de toutes les photos interdites sans autorisation)

« Je voudrais remercier de tout cœur toute l’équipe bénévole de la Vendée et association Vendée-Akamasoa, pour récolter des aides alimentaires et des outils qui sont nécessaires ici et ensuite remplir les containers, on voit dans vos gestes un grand humanisme et une grande solidarité. Je suis certain que après la pandémie du coronavirus, les bienfaiteurs envers les plus démunis vont augmenter parce que beaucoup de nos frères et sœurs ont compris que nous faisons partie de la même « Maison Commune » qui est notre Terre et que nous faisons partie de la même Famille humaine »

s’est réjouit père Pedro à l’annonce de l’envoi de Vendée de deux nouveaux containers (140 m3), le 29 mai 2020, vers Madagascar, remplis de produits de première nécessité, grâce aux dons d’entreprises et soutiens financiers de mécènes.

Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa
Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa

 « Le départ initial de ses 20 tonnes de marchandises depuis le port de Montoir-de-Bretagne pour sept semaines de bateau jusqu’au port malgache de Tamatave, puis leur transfert jusqu’à la capitale d’Antananarivo, était prévu le 27 mars, mais la pandémie de Covid 19 a tout bouleversé »

explique Patrick Boonefaes, président de Vendée-Akamasoa, qui était aidé pour le chargement par une vingtaine de bénévoles et ami(e)s, et de l’encouragement sur place de Véronique Besse, maire des Herbiers (Vendée), qui prête l’ancienne halle de la Gare pour le stockage des produits en attendant les chargements, et ville siège de l’association Vendée-Akamasoa, soutien de Pedro Opeka.

Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa
Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa

Dans les deux containers pour le père Pedro, notamment : 25 000 boites de conserves de poisson offertes par GENDREAU (Sardines « les Dieux ») à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) ; 20 palettes de biscuits LU offertes par l’intermédiaire de la Banque Humanitaire du Pallet (Loire-Atlantique) ; 7 palettes de vêtements pour enfants offerts par CWF les Herbiers ; 4 palettes de vêtements et chaussures offerts par l’Hyper U des Herbiers ;

40 palettes offertes par une autre enseigne de la grande distribution  composées : d’équipements et mobiliers de jardin,

et de matériels de cuisson (destinés à l‘institut culinaire Guillaume Gomez d’Akamasoa, école de cuisine initiée à Madagascar par le chef de l’Élysée, en lien avec le Père Pedro, l’École de Félix, des partenaires locaux et les frères Mathias et Gauthier Ismail).

Quand l'École de Félix se présente en vidéo musicale ↓

La cuisine éducative et salvatrice arrive aussi à Akamasoa grâce à Guillaume Gomez, chef de l'Élysée, l'école de Félix et leurs partenaires locaux... La société LU est également l'un des soutiens fidèles au profit de Pedro Opeka.
La cuisine éducative et salvatrice arrive aussi à Akamasoa grâce à Guillaume Gomez, chef de l'Élysée, l'école de Félix et leurs partenaires locaux... La société LU est également l'un des soutiens fidèles au profit de Pedro Opeka.

La cuisine éducative et salvatrice arrive aussi à Akamasoa grâce à Guillaume Gomez, chef de l'Élysée, l'école de Félix et leurs partenaires locaux... La société LU est également l'un des soutiens fidèles au profit de Pedro Opeka.

Mais aussi des jouets, des mobiliers (chaises, tables et fauteuils), équipements d’intérieur de maison, de fournitures informatiques, ou encore plusieurs centaines de pièces de vêtements d’hiver (adultes et enfants) + des couvertures chaudes offertes par des particuliers, quelques centaines de tenues et équipements sportifs (shorts, maillots, chaussettes, chaussures de foot, ballons basket et foot) offerts par le Club de Twirling des Herbiers et des Club de football de la région de Nantes, et enfin 6 palettes de pièces de menuiserie (volets et fenêtres PVC, baies vitrées et portes grande taille, le tout en double vitrage) offertes par les établissements ELVA aux  Brouzils (Vendée).

Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa
Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa

 « Votre courage et votre enthousiasme nous redonnent à nous Akamasoa, la force de continuer à aider les plus pauvres. Nous voyons dans toutes ces initiatives caritatives un grand enthousiasme et surtout un grand Amour envers les enfants d’Akamasoa. Il y a plein des belles choses que vous nous avez envoyées et nous vous remercions d’avance. Jusqu’à maintenant, tout ce que vous nous avez envoyé était toujours dans un état très bon. Nous les attendons vers la fin de mois de juillet 2020 quand ces containers arriveront à Tamatave (Madagascar). Espérons que jusqu’à ce jour là, Tamatave puisse vaincre le coronavirus. Cette ville est la plus touchée. Ces jours, il y avait des manifestations et de violence dans les rues, mais tout semble entrer dans l’ordre » a réagi le père Pedro avec enthousiasme, et espoir pour l’évolution de la pandémie...

Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa
Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa
Deux nouveaux containers pour le père Pedro, dont du matériel pour l'institut culinaire Guillaume Gomez à Akamasoa

Enfin dans les mois qui viennent, l’association Vendée-Akamasoa travaille sur l’organisation d’un concert de la chanteuse Natasha St Pier, en collaboration  avec Corinne Charlier, qui aura lieu le 18 septembre 2020 en la cathédrale de Luçon (Vendée, Recteur Alexandre Robineau). Mais aussi sur l’organisation du prochain grand loto humanitaire de Vendée-Akamasoa au Puy du Fou, le 15 Novembre 2020. Ou encore sur le diner caritatif avec le Club Kiwanis de Cholet (Maine-et-Loire) qui aura lieu le jeudi 26 novembre 2020, très vraisemblablement en présence du père Pedro, et enfin sur un spectacle musical (danse, comédie, magie et chants) qui aura lieu fin janvier 2021 à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée).

Partager cet article

Repost0

"Le Rayon de Soleil de l'enfant étranger" finance l'envoi de 2 containers de Vendée-Akamasoa pour le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR MIEUX LES VISIONNER : Le père Pedro et ses protégé(e)s. Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa (debout à droite) en septembre 2019 à Madagascar pour la venue du pape François, et le logo de l'association donatrice (Reproductions interdites sans autorisation)
CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR MIEUX LES VISIONNER : Le père Pedro et ses protégé(e)s. Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa (debout à droite) en septembre 2019 à Madagascar pour la venue du pape François, et le logo de l'association donatrice (Reproductions interdites sans autorisation) CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR MIEUX LES VISIONNER : Le père Pedro et ses protégé(e)s. Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa (debout à droite) en septembre 2019 à Madagascar pour la venue du pape François, et le logo de l'association donatrice (Reproductions interdites sans autorisation)

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR MIEUX LES VISIONNER : Le père Pedro et ses protégé(e)s. Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa (debout à droite) en septembre 2019 à Madagascar pour la venue du pape François, et le logo de l'association donatrice (Reproductions interdites sans autorisation)

L'association "Le Rayon de Soleil de l'enfant étranger" a décidé de financer le transport de 2 prochains containers de l'association Vendée-Akamasoa, plusieurs dizaines de tonnes à chaque fois de produits de première nécessité, pour les protégé(e)s du père Pedro.

Que l'association "Le Rayon de Soleil de l'enfant étranger" et ses généreux donateurs soient chaleureusement remercié pour ce don de 12.800 euros, car les transports de plusieurs semaines, en bateaux, de containers humanitaires de marchandises ont un coût non négligeable ! Merci également aux Sud-Vendéens Évelyne et Jacky Brunet pour leur collaboration relationnelle.

Fondée en 1976 par Madame le docteur Marie-Antoinette Lemire, l’association Le Rayon de Soleil de l’Enfant étranger est régie par la loi de 1901 et reconnue d’intérêt général. C’est un organisme Autorisé pour l’Adoption (OAA), par l’arrêté du 7 juillet 1978 à servir d’intermédiaire de placement en vue d’adoption de mineurs originaires de pays étrangers.

L'association sert également d’intermédiaire pour le parrainage d’enfants, apporte son aide à des crèches, des orphelinats, des centres d’enfants handicapés, en Chine, en Corée du Sud, en Haiti, en Inde, à Madagascar, au Mali, en Centrafrique, en Roumanie ou au Vietnam...

SITE OFFICIEL de L'ASSOCIATION "LE RAYON DE SOLEIL DE L'ENFANT ÉTRANGER" → Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

Père Pedro : rapport d'activités 2019 et projets 2020

Publié le par Vendée-Akamasoa

©Reproductions interdites sans autorisation©Reproductions interdites sans autorisation

©Reproductions interdites sans autorisation

L'année 2019 restera dans les annales de l'histoire d'Akamasoa, du père Pedro, de son équipe et de ses protégés !

Évidemment, la visite du pape François le 8 septembre 2019 restera un évènement pour Akamasoa, en même temps que Madagascar, où plus d'un million de fidèles sont venus de tout le pays pour assister à la messe à Soamandrakisay et Antananarivo !

- Le père Pedro vous offre de retrouver tous les évènements illustrés de l'année 2019 EN CLIQUANT ICI

- ET LE PDF EN LIEN (BLEU) DU RAPPORT D'ACTIVITÉS DE L'ANNÉE 2019 ET DES PROJETS 2020 À AKAMASOA,

CI-DESSOUS → ↓ ↓ ↓

©Reproductions interdites sans autorisation©Reproductions interdites sans autorisation

©Reproductions interdites sans autorisation

Partager cet article

Repost0

La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa

Début février 2020,  le 1er des 7 containers de pâtes (135  tonnes au total) envoyés par l’association Vendée-Akamasoa à Madagascar est arrivé à destination (lire sur ce blog au 11 février 2020).

Les 135 tonnes de pâtes sont offertes par la société Panzani, dont des responsables de l'équipe internationale, basés à Lyon (France), et parmi lesquels Yann Laban, sont passés par Akamasoa.

Visite en images avec le père Pedro, qui a pu faire découvrir le travail de son équipe et les besoins de ses protégés.

La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa
La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa
La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa
La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa
La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa
La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa
La société Panzani, mécène du père Pedro, en visite à Akamasoa

Partager cet article

Repost0

1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !

Publié le par Vendée-Akamasoa

1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !

Arrivée à Akamasoa, en ce début février 2020, du 1er des 7 containers de pâtes (135  tonnes au total) envoyés par l’association Vendée-Akamasoa. Les 135 tonnes de pâtes ont été offertes par la Société Panzani, et le transport, financé par un très généreux donateur : merci Rémy.

Un grand merci également à Patrick Adam de Villiers pour son aide précieuse sur le volet logistique.
Une aide alimentaire essentielle pour les milliers d'enfants d'Akamasoa pour lesquels le Père Pedro se bat depuis 30 ans ! : « La représentante de Panzani à Antananarivo est venue sur place à l’arrivée du container, et a souhaité une réception officielle avec quelques photos souvenirs », se réjouit le père Pedro, qui se fait un plaisir d’en partager quelques-unes sur notre site officiel.

1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !
1er container sur 7 de pâtes offertes par Panzani chez le père Pedro !

Partager cet article

Repost0

Bilan 2019 à Akamasoa du père Pedro en forme de voeux 2020

Publié le par Vendée-Akamasoa

La visite du pape François à Akamasoa le 8 septembre 2019 restera un évènement majeur pour le père Pedro et ses protégés (photo reproduction interdite).

La visite du pape François à Akamasoa le 8 septembre 2019 restera un évènement majeur pour le père Pedro et ses protégés (photo reproduction interdite).

En ce début d’année, le père Pedro revient sur l’ensemble des réalisations de l’année écoulée, des évènements comme la venue du pape François à Akamasoa, le 8 septembre 2019 ; Jorge Mario Bergoglio fut d'ailleurs le professeur du Pedro Opeka en Argentine... Le père Pedro évoque les projets pour 2020.

« Chers amis, cette année 2019 est une année qui restera dans les annales de l’histoire d’Akamasoa (LIRE EN CLIQUANT ICI→). Nous avons vécu tant de belles choses que nous remercions Dieu de nous avoir aidés et protégés.

2019 a commencé par l’arrivée au pouvoir du nouveau président Andry Rajoelina. J’ai été personnellement invité au stade Mahamasina pour la prise de fonction officielle du nouveau président et pour son premier discours. Il s’est adressé à son peuple et leur a dit : « Je ne fais pas de promesses, je fais un serment avec vous et je l’accomplirai ». Très rapidement, il a commencé à faire des nouvelles routes et de nouveaux forages d’eau pour la ville d’Antananarivo et pour le sud de Madagascar. Il a décidé aussi de s’attaquer concrètement à la corruption et à la forte insécurité qui règnent dans tout le pays.

Un autre moment important et crucial dans la vie de Madagascar, mais aussi dans celle d’Akamasoa, fut la visite du pape François, le 8 septembre 2019. Sa visite a éveillé un tel intérêt, une telle joie dans toute la population Malagasy ! Plus d’un million de fidèles sont venus de tout le pays pour participer à la Messe qui a eu lieu à Soamandrakizay à Antananarivo !

Nous avons eu le bonheur de l’avoir avec nous et de pouvoir lui faire visiter le village d’Akamasoa. Cela nous tenait tellement à cœur qu’il puisse voir de ses propres yeux le travail accompli ici par l’association, mais surtout qu’il puisse se rendre compte de la pauvreté de ce pays et de tout ce qu’il reste encore à accomplir. Nous avons vécu des moments forts avec lui notamment la rencontre avec plus de 8.000 jeunes, réunis là où le peuple d’Akamasoa prie tous les dimanches. Tous ces jeunes ont reçu le Saint Père avec une joie indescriptible.

Le pape lui-même a été saisi de cette joie que les jeunes et les enfants lui ont démontrée. Il nous a dit que nous étions les Apôtres de la lumière, née dans ce lieu d’exclusion et de souffrance, et qu’il fallait porter cette lumière dans tout le pays et au-delà de ses frontières ! Quel beau message !

Il est allé ensuite en papamobile jusqu’à la statue du Sacré-Cœur, afin de rencontrer les ouvriers de la carrière. Il y avait une foule immense d’environ 30.000 personnes pour l’accueillir, l’acclamer, l’écouter et surtout, recevoir sa bénédiction. Le pape était très ému. Durant tout le trajet, sur une route de 2 km, la foule était là pour crier sa joie et lui montrer son amour.

Ce fut une visite inoubliable qui restera gravée dans le cœur de nos enfants, des jeunes et de leurs parents. Cela ne peut arriver normalement qu’une seule fois dans une vie, que le pape puisse visiter un lieu comme Akamasoa. Il nous a donné, en plus, une aide très importante pour continuer à construire « la Ville de l’Amitié » comme il dit lui-même en parlant d’Akamasoa !

À nouveau une date à retenir :

la fête des 30 ans d’Akamasoa le 29 septembre 2019 ! Le matin nous avons fait une très belle messe d’action de grâce devant beaucoup de visiteurs venus spécialement pour cet évènement : des amis de La Réunion, de France, d’Allemagne, de Slovénie, d’Argentine, d’Autriche…

L’après-midi, les jeunes de tous les centres scolaires ont préparé un mouvement d’ensemble, une danse, qui était d’une grande beauté et les mots nous manquent pour la décrire. Cette fête a était honorée par la présence du président de la République accompagné de quelques ministres, des ambassadeurs de l’Union européenne et de la France ainsi que du nonce apostolique de Madagascar.

À cette occasion, de jeunes étudiants ont pris la parole pour dire clairement qu’ils étaient prêts à lutter pour un avenir meilleur, à exiger de l’Etat plus de vérité, plus de présence dans ce dur combat contre la pauvreté.

Le nonce apostolique ainsi que le président de la République ont pris, chacun leur tour, la parole, pour souligner tout le travail accompli à Akamasoa et pour nous encourager à poursuivre notre action auprès des jeunes, et ce, dans l’intérêt général de la Nation.

Monsieur Andry Rajoelina nous a surpris en nous donnant la plus haute distinction malgache : « La Grande Croix de l’Ordre National du Mérite » pour les 30 années de vie consacrée aux plus pauvres du pays. C’est une vraie reconnaissance pour le peuple et tous les membres de l’Association Akamasoa.

Au mois de novembre, ce sont les Évêques de Madagascar qui ont, à leur tour, dénoncé la corruption, la gabegie d’une partie des élus et les abus de pouvoirs. Les victimes sont toujours les personnes les plus pauvres et surtout les enfants qui ne voient jamais leur niveau de vie s’élever. Ils ont encouragé tous les fidèles à travailler dans la vérité, à croire et à espérer, contre toute attente !

Le travail réalisé en 2019 :

Construction : 98 logements, 1 Lycée à Mahatsara, 1 bâtiment pour les malades, Esplanade du Pape François à Mahatazana, 1 terrain de foot à 7 à Mahatsara avec pelouse synthétique, 3 épiceries à Mangarivotra, 1 Bibliothèque à Andralanitra, 10 toilettes à Vangaindrano, 1 pont à Lovasoa, construction des toilettes pour biogaz à Mahatsara, finition de l’extension de mur de soutènement pour spiruline. Aménagement : 1 route pavée à Antolojanahary, réhabilitation de la route pavée au centre de Manantenasoa, des murs de soutènement à Lovasoa et à Andralanitra, des sentiers en béton à Lovasoa et à Tsaramasoandro, 1 km de trottoir à Mangarivotra. Réhabilitation : le magasin de stockage et le dispensaire d’Andralanitra, peinture du terrain de foot à Andralanitra, les logements et l’école maternelle de Vangaindrano. Eaux et électricité : Système solaire à Safata avec 800 lampes distribuées par JIROVE, construction d’une centaine de poteaux électriques en béton de 9m et 12m, construction de 4 puits à Mangarivotra, forage à Ankadisarotra pour alimenter le centre de Manantenasoa, installation photovoltaïque de trois CSB2, Tsiroanomandidy, Arivonimamo, Anosiavaratra et la maison Lazaristes à Mahatsara. Confection : confection de centaines de tables, bancs et chaises pour les écoles ainsi que des lits pour le centre d’accueil, confection des passerelles métalliques à Ampasimaneva. Reboisement : création d’une pépinière à Antolojanahary, reboisement de 10.000 arbres.

Les projets pour 2020 :

Nous voulons construire 100 logements (EXEMPLE ICI), 10 nouvelles salles de classes ; 2 bibliothèques, 2 bureaux du Proviseur, 2 salles des professeurs pour les lycéens à Mahatsara et Antolojanahary ; 1 restaurant universitaire, une cafeteria pour l’école supérieure, 1 km de trottoir, 1 km de caniveau, 1 km de route pavée, des nouveaux murs de soutènement, 2 ponts, 1 Hostel au Centre de Manantenasoa pour recevoir les visiteurs, 150 nouvelles latrines et douches, et finir le collège de 9 salles de classes à Vangaindrano (commencé en 2019). Nous souhaitons également réhabiliter une centaine de maisons qui ont plus de 30 ans, confectionner plus de 800 tables et bancs, construire 5 nouveaux terrains de foot à 7, repeindre plusieurs écoles primaires et collèges, reboiser nos terrains avec plus de 15 000 arbres, continuer l’adduction d’eau, étendre encore le réseau d’électricité dans les villages d’Akamasoa et nous devons aussi poursuivre toutes les aides que nous apportons à des milliers de malades tous les ans avec nos projets de santé.

Conclusion

Plus que jamais nous comprenons que ce travail de réinsertion sociale des plus démunis que nous menons depuis 30 ans est difficile. Nous n’en verrons certainement les fruits qu’après la 2ème ou 3ème génération. Personne ne peut imaginer tous les problèmes et souffrances que nous devons affronter chaque jour. Nous nous battons pour l’emploi, l’éducation, la scolarisation, la santé, la sécurité, le respect de l’environnement. Nous luttons contre la drogue, l’alcool, la violence quotidienne. Changer la mentalité, c’est ce qu’il y a de plus dur ! Mais dans cette pauvreté qui dépasse l’entendement, il nous faut réagir et nous engager davantage, au risque de notre vie.

Nous sommes décidés à continuer notre engagement auprès des plus pauvres car nous voulons les accompagner sur un chemin vers une vie plus digne et plus respectueuse.

Nous espérons vivement, et nous voulons croire, que le nouveau gouvernement fera progresser les grandes villes tout en développant l’économie des campagnes qui sont jusqu’à maintenant injustement oubliées de tous les responsables d’État. Il faut agir plus vite. Le nouveau président a annoncé qu’à partir de maintenant Madagascar serait connu comme étant un pays qui irait à grande vitesse. Nous souhaitons que cela se réalise et que ce ne soient pas de veines paroles.

L’éducation est un grand défi pour nous. Nous avons cette année atteint le nombre record de 15.000 élèves. C’est une grande responsabilité que d’avoir cette foule de jeunes à former et à préparer pour qu’ils connaissent un avenir meilleur. À Akamasoa nous luttons contre tout ce qui n’est pas vrai et malheureusement les tentations sont toujours plus fortes pour eux : la vie et l’argent facile, le mensonge et les apparences…

Mais ce combat continuera longtemps encore, nous le savons. Nous n’avons pas peur. Il nous faudra toujours et partout dénoncer l’injustice, le mensonge et l’hypocrisie. Nos jeunes ont besoin de nous et de vous, chers amis bienfaiteurs du monde entier. Nous travaillons dur, et parce que nous travaillons sans relâche, nous vous demandons de continuer, vous aussi, à nous accompagner encore pour cette année qui commence.

Bonne et heureuse année 2020,

Très fraternellement ».

Père Pedro

Partager cet article

Repost0

Le Prix Fondation Air France 2019 décerné au père Pedro pour son oeuvre à Madagascar

Publié le par Vendée-Akamasoa

 La cérémonie s'est déroulée le 3 décembre 2019 au Musée du quai Branly à Paris, en présence de la Première dame Brigitte Macron (reproduction interdite).

La cérémonie s'est déroulée le 3 décembre 2019 au Musée du quai Branly à Paris, en présence de la Première dame Brigitte Macron (reproduction interdite).

Tous les deux ans, le prix Fondation Air France récompense des associations qui oeuvrent en faveur des enfants malades, handicapés ou en grande en difficulté. Cette année 2019, à l’occasion des 10 ans du Prix Fondation Air France, Anne Rigail, directrice générale d’Air France et présidente de la Fondation, a décerné cette récompense au Père Pedro, pour ses 30 années de dévouement auprès des plus démunis de Madagascar (2019 en est l’anniversaire, VOIR ICI), et en présence notamment de Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation Air France et son équipe.

La cérémonie s'est déroulée le 3 décembre 2019 au Musée du quai Branly à Paris, présidée également par la Première dame Brigitte Macron (LIRE AUSSI LÀ). Quelque 400 invités assistaient à la soirée de remise de prix, où quatre agents d'Air France ont aussi été médaillés pour leur engagement humanitaire au sein de la Fondation Air France.

↓ Interview à cette occasion du père Pedro par "France Télévisions" ↓

↓ La cérémonie en images... ↓

La Fondation Air France est l'un des mécènes fidèles du père Pedro. Le 3 décembre 2019, à Paris, Brigitte Macron, que le père Pedro rencontre régulièrement pour parler d'Akamasoa à Madagascar, présidait également cette remise de prix. Présence aussi de pilotes d'Air FRance, médaillés pour leur engagement au sein de la Fondation, et de personnalités engagées auprès d'Akamasoa, dont Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation Air France, 3ème à partir de la droite (reproduction des photos interdite).
La Fondation Air France est l'un des mécènes fidèles du père Pedro. Le 3 décembre 2019, à Paris, Brigitte Macron, que le père Pedro rencontre régulièrement pour parler d'Akamasoa à Madagascar, présidait également cette remise de prix. Présence aussi de pilotes d'Air FRance, médaillés pour leur engagement au sein de la Fondation, et de personnalités engagées auprès d'Akamasoa, dont Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation Air France, 3ème à partir de la droite (reproduction des photos interdite).
La Fondation Air France est l'un des mécènes fidèles du père Pedro. Le 3 décembre 2019, à Paris, Brigitte Macron, que le père Pedro rencontre régulièrement pour parler d'Akamasoa à Madagascar, présidait également cette remise de prix. Présence aussi de pilotes d'Air FRance, médaillés pour leur engagement au sein de la Fondation, et de personnalités engagées auprès d'Akamasoa, dont Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation Air France, 3ème à partir de la droite (reproduction des photos interdite).
La Fondation Air France est l'un des mécènes fidèles du père Pedro. Le 3 décembre 2019, à Paris, Brigitte Macron, que le père Pedro rencontre régulièrement pour parler d'Akamasoa à Madagascar, présidait également cette remise de prix. Présence aussi de pilotes d'Air FRance, médaillés pour leur engagement au sein de la Fondation, et de personnalités engagées auprès d'Akamasoa, dont Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation Air France, 3ème à partir de la droite (reproduction des photos interdite).

La Fondation Air France est l'un des mécènes fidèles du père Pedro. Le 3 décembre 2019, à Paris, Brigitte Macron, que le père Pedro rencontre régulièrement pour parler d'Akamasoa à Madagascar, présidait également cette remise de prix. Présence aussi de pilotes d'Air FRance, médaillés pour leur engagement au sein de la Fondation, et de personnalités engagées auprès d'Akamasoa, dont Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation Air France, 3ème à partir de la droite (reproduction des photos interdite).

Avec son association Akamasoa, le père Pedro lutte ainsi depuis 30 ans contre la pauvreté à Madagascar et tant que faire se peut par la réinsertion sociale et économique. L'association a construit plus de 3.500 maisons, occupées par quelque 30.000 personnes. L'association Akamasoa construit aussi des logements sociaux, des écoles, des crèches, des dispensaires, etc. Avec quelque 15.000 enfants scolarisés, les besoins sont énormes et la Fondation Air France est fidèlement présente avec d’autres mécènes et de nombreux donateurs pour poursuivre cette œuvre caritative et humanitaire. L'association joue un rôle également essentiel sur le plan de la santé avec 45.000 consultations par an et sur l'environnement.

Depuis 2014, la Fondation Air France a financé une crèche, un gymnase, du mobilier pour les écoles et une cantine. Cette année 2019, ce sont deux terrains de sports financés par la Fondation qui bénéficieront aux enfants de Madagascar.

↓ VIDÉO de l'inauguration de la crèche financée par la Fondation Air France en 2015 ↓

En 2015, entre autres, la Fondation Air France a financé la construction d'une nouvelle crèche au profit de l'association Akamasoa du Père Pedro à Madagascar. 150 jeunes enfants défavorisés à partir de 2 ans et demi sont accueillis dans cette nouvelle structure, permettant à leurs mères d'exercer une activité rémunérée.

Marietta et Patrick Boonefaes, président de l'Association Vendée-Akamasoa étaient également présents (reproduction interdite).

Marietta et Patrick Boonefaes, président de l'Association Vendée-Akamasoa étaient également présents (reproduction interdite).

Partager cet article

Repost0

Père Pedro : "Les gens donneraient plus s’ils voyaient les enfants que l’on aide"

Publié le par Vendée-Akamasoa

Père Pedro : "Les gens donneraient plus s’ils voyaient les enfants que l’on aide"

Au moment où l’association Vendée-Akamasoa va expédier 144 tonnes de pâtes et de riz offert par la société Panzani vers Akamasoa à Madagascar (lire article précédent sur ce blog), pour contribuer à la nourriture quotidienne de quelque 15.000 enfants,

VIDÉO (on peut revenir au début avec les boutons-commandes en bas à gauche) ↓ Le Père Pedro, prêtre et fondateur d’Akamasoa, s’exprime sur "Antenne Réunion" : « (…) On a fait venir 15.000 enfants à la rentrée scolaire à Akamasoa qui n’ont rien et qui veulent manger un bol de riz. Si les gens qui nous aident voyaient quels enfants il fallait aider, avec quel amour ils donneraient encore plus. Ceux qui hésitent de donner se diraient qu’ils ont tort. Les enfants sont un trésor, le patrimoine de notre Terre, de notre Humanité (…) Nous devons acheter chaque semaine 11 tonnes de riz. Tous les ans nous faisons une centaine de logements sociaux. Mais aussi créer une école avec 10 à 12 salles de classes. Ou encore des adductions d’eau, des routes, l’assainissement... on plante 10.000 à 20.000 arbres. Chaque année, 40.000 personnes viennent se soigner à Akamasoa. Tout cela représente une somme très importante. (…) ».

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>