Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Père Pedro aidé par un producteur de cinéma : plus de 100 briques pour Madagascar

Publié le par Vendée-Akamasoa

cCharles-Gassot.jpgAvec la bénédiction du Père Pedro, plus de 100 briques seront vendus aux enchères à Paris, lundi 28 mars 2011 (voir "Pour en savoir plus" à la fin de l'article), au profit de l'association "Écoles du Monde" (le site officiel est ICI), présidée par Charles Gassot, producteur de cinéma (photo ci-contre) : "L'idée est de maintenir également les populations de Madagascar dans leur milieu, en brousse. Ces briques qui ont servies de support aux plus grands artistes contemporains sont vendues aux enchères pour financer la construction d'écoles en brique dans la brousse malgache où le manque de scolarisation est un frein constant au développement et à la sauvegarde des richesses naturelles du pays", explique le commissaire-priseur, se faisant le relais de Charles Gassot et du Père Pedro, qui lui oeuvre comme missionnaire à Madagascar depuis 1972, un peu partout, et désormais dans la région d'Akamasoa. Le commissaire priseur reprend : "C’est parce que de nombreux enfants de brousse à Madagascar n’ont pas accès à l’école, que Charles Gassot, producteur de cinéma, a monté l’Association Écoles du Monde qu’il préside depuis 14 ans. Treize villages ont été aménagés, qui réunissent quelque 2.500 enfants. Fervent amateur d’art contemporain, il a eu l’idée de demander à 100 artistes de créer une oeuvre originale à partir d’un même support : la brique en terre de Madagascar."

©Enki BilalComme on assemble des briques pour construire une maison, cette action rassemble des hommes et des femmes de tous horizons : les presse à brique sont réalisées par les détenus de la prison de Liancourt (Oise) et envoyées à Madagascar où sont fabriquées les briques.

100 artistes de Soulages à Sempé, de Monory à Bilal (brique décorée par Enki Bilal ci-contre), de Garouste à Moebius en passant par Bettina Rheims, Bernar Venet, Yann Kersalé, ou Geluck (brique décorée par Geluck ci-dessous), tous ces artistes ont répondu à l’appel de Charles Gassot et du commissaire-priseur François Tajan. Ils n’ont pas simplement décroché un tableau de leur mur, ils ont chacun créé une oeuvre à partir d’un support similaire : une brique en terre ocre de 30 x 15 cm pesant 5 kg. Une centaine de briques artistiques, mais beaucoup de murs caritatifs en brique, ensuite, pour une belle action humanitaire de plus à Madagascar !

c-Geluck.jpg(*) « 100 briques pour Madagascar », vente aux enchères au profit d’Ecoles du Monde ce lundi 28 mars 2011 à 20 h 30.

L’exposition des 100 briques pour Madagascar aura lieu samedi 26 et dimanche 27 mars 2011 chez ARTCURIAL (le site officiel est LÀ) à l’Hôtel Marcel Dassault. Hôtel Dassault - 7, Rond-point des Champs-Élysées - 75 008 Paris. Tél. : 33(0)1 42 99 20 20.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Exclusif TF1 : le combat du Père Pedro... 14 après !

Publié le par Vendée-Akamasoa

En 1996, TF1 avait rencontré le Père Pedro qui combattait "la misère toute crue", dans la décharge de Tananarive, à Madagascar. La première chaîne de télévision française est retournée 14 ans après sur les lieux faire le point avec le père, ses amis, et les bénévoles avec qui il a sorti de la décharge et redonné leur dignité aux plus pauvres de l'île rouge. Le Père Pedro a bâti des écoles, un stade, des villages, une maternité, créé des emplois ou encore une Maison associative polyvalente, avec notamment le soutien de généreux donateurs et le département de la Vendée, structure sociale en cours d'achèvement (voir l'article ci-dessous). En 1996, Boula et des centaines d'enfants plantaient des arbres. Une forêt d'eucalyptus a poussé, Boula s'investit dans l'enseignement, mais le combat du Père Pedro continue, et les besoins financiers pour l'aider dans son oeuvre sont toujours les bienvenus (*).

Voici en exclusivité le reportage de TF1 dans son intégralité, diffusé le 16 octobre 2010 à la télévision. "Reportages"...

(*) Les dons peuvent être envoyés par chèque à : Association Vendée-Akamasoa, Patrick Boonefaes, président, 7 rue de la Hutte, 85 500 - Les Herbiers - France.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Akamasoa : la maison polyvalente en voie d'achèvement

Publié le par Vendée-Akamasoa

Grâce à une première subvention du Conseil général de la Vendée, et aux dons, la Maison polyvalente d'Akamasoa pour la formation des jeunes, notamment, est sortie de terre (photo ci-dessous), mais il reste beaucoup à faire. Pour achever cette structure associative qui sera "l'honneur de la Vendée", selon le Père Pedro, il faut réunir encore près de 45.000 euros pour financer les différentes tranches de travaux ou du matériel. Et notamment une route de 75 mètres de long ; une enceinte de clôture de 2.500 m² exigée par la sécurité ; deux réservoirs d'eau de 50 mètres-cubes chacun ; un parking goudronné, et surtout meubler les locaux : 48 tables bancs, 120 chaises, 25 tables, 12 armoires, six commodes, une dizaine d'étagères, des rideaux, etc. Les généreux donateurs et les mécènes sont donc les bienvenus !

Maison-polyvalente-d-Akamasoa.jpg

(*) Les dons peuvent être envoyés par chèque à : Association Vendée-Akamasoa, Patrick Boonefaes, président, 7 rue de la Hutte, 85 500 - Les Herbiers - France.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0