Le père Pedro reçu par la Première dame de France

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro a été reçu par Brigitte Macron le 4 juillet à l'Élysée (©photo interdite de reproduction sans autorisation écrite)

Le père Pedro a été reçu par Brigitte Macron le 4 juillet à l'Élysée (©photo interdite de reproduction sans autorisation écrite)

On le sait, le père Pedro vient régulièrement en Europe plaider la cause caritative de son association Akamasoa à Madagascar, rencontrer les mécènes et les donateurs, les bénévoles aussi qui le soutiennent, le public tout simplement, ses soeurs et ses frères du monde entier sensibles à son action humanitaire. Les fruits de son oeuvre pour les plus démunis ne laissent personne indifférent. Le charisme du missionnaire Pedro Opeka séduit les gens qu'il rencontre tant sa passion et son dévouement pour les plus pauvres est fort. Et ses besoins immenses. Le 4 juillet dernier, entre sa visite au Puy du Fou où il a reçu de l'association Puy du Fou Espérance 50.000 euros (voir l'article ci-dessous sur ce blog), et une interview aux médias, un maillon amical de sa grande chaîne de solidarité a sollicité une rencontre avec Brigitte Macron, afin de lui exposer son combat et ses espérances. La Première dame de France l'a aussitôt reçu. Voici ci-dessous le mot du père Pedro après cette belle rencontre...

 

« Chers amis d'Akamasoa !

 

J'ai été reçu en audience privée par Madame Brigitte Macron au Palais de l’Élysée, à Paris, avec un grand respect et j'ai pu constater que la Première dame de France est une personne d'une grande vision humanitaire, très attentive, cordiale, dynamique et avec une grande énergie humaine. L'audience a duré une heure et 15 minutes.

J'ai exposé le travail d'Akamasoa pour lutter contre l'extrême pauvreté et tous les efforts que nous faisons depuis 28 ans en faveur de la population la plus démunie. Elle m’a dit, qu'elle avait déjà entendu parler de notre Œuvre et notre combat pour les plus pauvres à Madagascar. Tout de suite Madame Brigitte Macron a manifesté un grand enthousiasme à faire connaitre davantage notre Œuvre et notre combat pour les plus défavorisés et surtout pour les enfants qui sont oubliés, non scolarisés et avec la faim au ventre. Elle nous a promis de faire son possible pour nous aider dans la mesure de ses possibilités, pour que l’on puisse faire sortir du trou de la pauvreté des milliers de familles d'une décharge et de la rue, familles dont nous nous occupons.

Cette visite n'était pas prévue dans mon programme des rencontres lors de ma venue estivale 2017 en Europe. La Divine Providence a ses raisons pour que cette rencontre se réalise d'une manière inopinée et inespérée. Je rentre à Madagascar après six semaines de tournée, visitant et faisant des témoignages dans de nombreuses villes de France, Belgique et Allemagne. Je retourne avec espérance et une grande conviction que les pauvres ont trouvé une alliée de confiance de plus dans leur combat pour la dignité, en la personne de Madame Brigitte Macron.

Il y a des rencontres qui enchantent et qui embellissent l’Humanité, celle-ci était l'une d’elle que  je viens de vivre ce 4 juillet 2017, par son contenu solidaire et fraternel d'entraide.

L’amour et l’espérance ne meurent jamais ! ».

 

Père Pedro

Commenter cet article