Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

news

ESF aussi à Akamasoa !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Parmi les associations, mécènes et autres organismes qui ont rejoint le Père Pedro pour l'aider dans son oeuvre, ESF (Électriciens sans frontières) fait de son mieux auprès de lui, depuis quelques années, dans la région d'Akamasoa...

 

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Quand le Père Pedro s'insurge sur France 24 !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Défenseur des pauvres, de la veuve et de l'orphelin, à Madagascar, depuis des décennies, le Père Pedro s'est insurgé une fois de plus récemment, sur France 24, dans une émission de télévision : Madagascar où près de 70 % de la population vit sous le seuil de pauvreté... Cette année, le Père Pedro figure parmi les nominés au Prix Nobel de la Paix...

Partager cet article
Repost0

Voyage au pays de coeur du Père Pedro...

Publié le par Vendée-Akamasoa

Un film réalisée par Soeur Valérie Bouchez, de la Communauté du Chemin neuf, sur le Père Pedro et son oeuvre : embarquement immédiat pour l'Île rouge et son peuple attachant...

 

La vidéo est également visible par ce lien (merci à Natacha) : sur netforgod.tv

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Le Père Pedro "prophète" des bidonvilles (suite)...

Publié le par Vendée-Akamasoa

En prolongement de l'article ci-dessous, qui vous donne notamment les dates de la visite du Père Pedro en France, actuellement, et jusqu'à la mi-juin 2013, VOICI QUELQUES LIEN CI-DESSOUS (CLIQUEZ sur les mots surlignés en bleu) qui vous permettront de suivre le Père Pedro en VIDÉOS dans ces passages radios et/ou télés, pour la promotion de son livre écrit avec Pierre Lunel : "Le Père Pedro, prophète des bidonvilles" (Éditions du Rocher), dont nous avons évoqué la parution dans l'article précédent... Bon visionnage !

 

- France Ô / L’émission 10’ pour le dire

Diffusion le vendredi 7 juin 2013 à 12 h15 et rediffusée le lundi 10 juin 2013 à 8 h 30

Visible ensuite pendant 06 jours sur pluzz.fr  

 

- RTL TVI / Emission "Face à face" (Belgique)

Difffusé le vendredi 7 juin 2013.

 

-TV5 Monde AFRIQUE – Le Journal

 Diffusé le samedi 1er juin à 22 h 30

 

- France 5 / LE 19 h 00 de Paul AMAR

 Diffusé le Samedi 1er juin à 19 h 00 - L'interview du père Pedro débute à 1 h 10 du début de l'émission

 

- CANAL + / LE GRAND JOURNAL / Michel Denisot

 Diffusé le vendredi 31 mai 2013 à 19 h 00

 

- YVELINES PREMIERE / GRAND ANGLE / Sophie Jaubert

 Diffusé le lundi 27 mai 2013 à 19 h 00

 

- EUROPE 1 - C’est arrivé demain / Arlette Chabot

Diffusé le 26/05/13 à 9 h 25

 

- FRANCE 5 / C A VOUS / Alessandra Sublet

Diffusé le 21/05/2013 / Durée 10 mn

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Le Père Pedro, "prophète des bidonvilles", en France jusqu'au 14 juin 2013

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le Père Pedro, dont on parle pour le Prix Nobel de la Paix, est en France jusqu'au 14 juin 2013  pour une série de rencontres, à la fois pour témoigner et sensibiliser le public à son combat quotidien contre la pauvreté à Madagascar, mais également pour la promotion de son nouveau livre écrit en collaboration avec Pierre LUNEL, aux éditions du Rocher : "Le Père Pedro, prophète des bidonvilles."

- Pour l'acquérir en ligne, CLIQUEZ sur l'image CI-DESSOUS...

CLIQUEZ SUR L'IMAGE pour acheter le livre en ligne

Par ailleurs, donc, le Père Pedro sillonne actuellement la France, pour une tournée de débats sur son oeuvre humanitaire à Madagascar, et bien sûr la promotion de son livre coécrit avec Pierre LUNEL, CLIQUEZ SUR L'IMAGE CI-DESSOUS pour accéder à ce programme détaillé de conférences...

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR ACCÉDER au programme de conférences 2013 du Père Pedro

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

100 briques pour Madagascar : nouvel vente ce lundi 15 avril

Publié le par Vendée-Akamasoa

©Charles GassotSouvenez-vous : le 25 mars 2011 (CLIQUEZ ICI pour vous rafraîchir la mémoire), Charles Gassot, producteur de cinéma (photo-ci-contre), était à l'origine d'une vente aux enchères chez Artcurial, à Paris, de 100 briques (véritables), décorées par des artistes, au profit de l'association "Écoles du Monde" à Madagascar (le site officiel de l'association est ICI).

L'opération recommence ce lundi 15 avril 2013, à 19 h, à Paris, toujours chez Artcurial (le site des commissaires-priseurs est ).

Vous pouvez enchérir en direct sur Internet et/ ou par téléphone (allez sur le site d'Artcurial et cliquez sur "Calendrier"), et ainsi rejoindre la grande famille des donateurs et mécènes qui oeuvrent pour les pauvres de Madagascar, avec également le père Pedro, en achetant une oeuvre d'art du même coup...

Car cette fois encore, de nombreux artistes contemporains (Ronan et Erwan Bouroullec, Speedy Graphito, Invader, Philippe Pasqua, Pierre et Gilles, François Morellet, Franck Scurti, Pascale Marthine Tayou, Yan Pei-Ming, etc.) ont fait d’une brique rouge de Madagascar une œuvre d’art, en faveur des plus démunis de l'île rouge.

Ces pièces uniques seront vendues aux enchères à Paris, donc, chez Artcurial (Briest - Poulain - F. Tajan), ce lundi 15 avril 2013, toujours au profit de l’association caritative Écoles du Monde, fondée il y a plus de 15 ans, et présidée par Charles Gassot.

- CLIQUEZ également sur l'image ci-dessous pour en savoir plus.

CLIQUEZ sur l'image pour l'opération 100 briques pour Madagascar

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Akamasoa : le rapport d'activités 2012

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le rapport d'activités 2012 d'Akamasoa est paru, précédé d'une lettre du Père Pedro, qui montre que le chemin est long (et parfois impénétrable) pour faire reculer la pauvreté, la misère, les inégalités, changer les mentalités aussi à Akamasoa, comme ailleurs dans le reste du monde... Sans ses donateurs, ses mécènes, ses bénévoles, ses amis, le Père Pedro ne pourrait mener son oeuvre immense à bien, c'est ce qu'il laisse entendre entre les lignes en les remerciant pour le chemin parcouru, et en faisant appel encore et toujours à leur générosité, pour continuer à marcher ensemble...

POUR ACCÉDER au rapport d'activités 2012 d'Akamasoa, CLIQUEZ SUR L'IMAGE CI-DESSOUS... Bonne lecture...

CLIQUEZ sur l'image pour accéder au rapport d'activités 2012 du Père Pedro

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Le président de la République s'invite au Noël d'Akamasoa !

Publié le par Vendée-Akamasoa

SAM_6500.JPGNoël 2012 fut chargé d'émotion et de prière profonde à Akamasoa autour du Père Pedro et de l'immense foule de ses paroissiens qui l'accompagnait comme à chaque grande cérémonie religieuse malgache : "Tout a commencé par un extraordinaire tableau vivant de Bethléem avec les enfants de Manantensoa ! Ensuite nous avons célébré la messe de minuit que nous avons avancé à cause de l’insécurité et toutes les personnes sont restées ! L'Eglise était pleine !", a écrit le Père à ses amis vendéens.

SAM_6462.JPGMais le Père Pedro n'était pas au bout de ses surprises, car, au terme de cette célébration de la messe de Noël, il a reçu dans sa sacristie la visite de deux émissaires d'Andry Rajoelina, président de la Haute autorité de transition de la République de Madagascar, qui annonçaient sa venue pour célébrer le lendemain Noël en famille à Akamasoa !

SAM_6467.JPGLe lendemain, dès 8 h 30, le Président est arrivé ponctuellement avec son épouse Mialy et ses trois enfants à l'heure annoncée : "Très vite on s’est dirigé à l'Église et toute la foule des Chrétiens étaient ravie de cette visite et a applaudi fortement sa présence parmi les plus PAUVRES ! La messe était vécue dans une ambiance de prière très forte et la participation de nos fidèles était exemplaire ! Après le chant d 'action de grâce des enfants, un autre petit garçon a chanté Noël pour tous les enfants du monde, et une chanteuse de La Réunion de passage à Akamasoa a entonné des chants elle aussi et enflammé les jeunes.", a poursuivi le Père Pedro : "Plus tard, le président de la République a également pris la parole et il a manifesté sa foi au Christ et sa détermination de lutter contre la pauvreté ! Ces paroles étaient pleines de sagesse spirituelle ! Les fidèles ont beaucoup applaudi ses propos ! Le Président était vraiment touché par cette Eucharistie qu'il venait de vivre et parlait avec son cœur ! Son épouse était à son coté avec une grande dignité ! J'ai vu une grande sensibilité humaine et spirituelle à ce moment-là dans la personnalité de la Première Dame de Madagascar ! Il y avait une joie énorme chez tous les participants et les visages reflétaient une grande lumière d’amour et de  bonheur !", s'est réjoui le Père Pedro.

SAM_6686.JPGAvant de repartir, le président et son épouse ont pris un petit cocktail avec le Père et son équipe : "Nous voudrions que Noël soit tous les jours et non pas une fois par an ! Tout le monde s'est séparé dans le bonheur ! Noël, la fête de l'Amour de Dieu pour L’Humanité toute entière ! Une joie sans fin pour ceux qui comprennent ce miracle et ce mystère de Dieu dans l’Incarnation !", conclut le Père Pedro, au terme de ce Noël pas comme les autres pour la grande famille d'Akamasoa et ses habitants...

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Akamasoa : un dimanche de l'Avent fédérateur autour du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

cVendee-Akamasoa1-copie-1.JPG"Voila un dimanche riche en échange et riche en émotion d'une part et d'autre, et riche en grâce et fraternité ! Dieu soit loué pour cette  journée !". C'est ainsi que le Père Pedro a conclu son sentiment à l'issue de la cérémonie religieuse qui a marqué le deuxième dimanche de l'Avent 2012 à Akamasoa, dimanche 9 décembre dernier, le lendemain de l'arrivée du container parti de Vendée (France), plus d'un mois plus tôt (lire l'article précédent). Un bonheur n'arrive jamais seul dans la région d'Akamasoa !

Mais que c'était-il donc déroulé, ce dimanche-là, autour du Père Pedro ? "Ce  2ème dimanche de l'Avent de 2012 restera dans les annales d'Akamasoa !", s'emflamme d'ailleurs le père, après qu'autour de lui, pour la messe de dimanche 9 décembre, il ait reçu la Commission épiscopale de la Santé de Madagascar, avec plus de 200 médecins, et la présence exceptionnelle de Monseigneur Zigmunt Zimowsky, président du Conseil pontifical pour la Pastorale de la Santé au Vatican, mais aussi de Son Eminence Monseigneur Eugene Martin Nugent, Nonce Apostolique et représentant du Saint-Siège auprès du gouvernement de la Transition à Madagascar ; Mgr Fabien, évêque de Morondava, responsable de la pastorale de la Santé à Madagascar ; l'évêque de Port Berger ; l'évêque auxiliaire d'Antananarivo, quatre prêtres malgaches, quatre prêtres européens, etc.

cVendee-Akamasoa3-copie-1.JPGUne autre personnalité de marque de l'île rouge avait répondu présent, avec son ministre de la Santé : le président de la République Andry Rajoelina, qui, d'ailleurs, lors de sa visite privée au Puy du Fou (Vendée, France), le dernier week-end d'août 2012, nous avait confié tout le bien qu'il pensait du Père Pedro et de son oeuvre malgache, et ce que M. Rajoelina souhaitait faire avec son gouvernement pour aider le Père Pedro dans sa mission auprès des plus démunis de Madagascar (pour mémoire, lire ICI : Le Président de Madagascar se rend au Puy du Fou )

C'est le Nonce Apostolique qui a fait l'homélie : "L'archevêque du Vatican a été le célébrant principal et la messe était un peu en malgache et un peu en français ! L'archevêque était très heureux de voir une telle foule qui participe et qui chante si joyeusement !", se réjouit encore le Père Pedro. "Le Peuple d'Akamasoa était très attentif à toutes les paroles du message de Mgr ZigmuntZimowsky, qui a exalté le courage de chrétiens malgaches depuis le temps du Bienheureux Saint Jacques Berthieu (1838-1896), Jésuite missionnaire, devenu, le 21 octobre 2012, le premier saint de Madagascar et de l’Océan Indien, et de Victoire Rasoamanarivo, laïque malgache née à Tananarive en 1848, décédée en 1894, et béatifiée par le pape Jean-Paul II le 30 avril 1989 à Antananarivo. De même, le président de la République a eu des paroles très judicieuses pour remercier, ému, les enfants et le peuple d'Akamasoa pour ce témoignage de la foi !".

cVendee-Akamasoa2-copie-1.JPGAprès la messe, un petit rafraîchissement, et le président Andry Rajoelina est allé avec le Père Pedro visiter le centre d'accueil à Managarivotra, mais aussi pour aller au devant des plus démunis de cette région de Madagascar, et découvrir les besoins financiers, matériels et logistiques du Père Pedro et de son équipe. Un moment fort, une première dans l'histoire politique malgache, qui devrait plus encore à l'avenir servir la cause humanitaire du Père Pedro.

cVendee-Akamasoa4.JPG

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Quand les pizzas "maison" créent des liens...

Publié le par Vendée-Akamasoa

Isabelle, proche de l'association Vendée-Akamasoa et de l'oeuvre du Père Pedro, était du voyage à Madagascar en 2010. Des liens s'étaient aussi créés là-bas grâce... à la fabrication de pizzas "maison" !

Le blog de l'association Vendée-Akamasoa publie aujourd'hui, ci-dessous et sous sa plume (et avec ses photos, reproduction interdite), le témoignage d'Isabelle.

 

« Sûrement un des plus beau et des plus émouvants jours de ma vie : celui où j’ai fait des pizzas pour quelques enfants d’un des pays les plus pauvres du monde : Madagascar.

Je séjournais au sein de l’Association Humanitaire Akamasoa, fondée par le Père Pedro Opeka à Antananarivo, Madagascar.

AKAMASOA-10_2010-491.jpgCe jour-là, le Père me demande si  je sais faire les pizzas,

Pour moi pizza = Pizza Hut ou Domino’s pizza ! Jamais fait de pizzas de ma vie !

Face au Père, pas question d’avouer mes lacunes en matière culinaire,  me voilà embarquée malgré moi à transformer, l’espace d’un soir, la salle à manger d’Akamasoa en Pizzeria pour tous ces gamins aux grands yeux rieurs et aux ventres vides. Je sentais l’importance que tous attachaient à la mission que le Père venait de me confier : faire des pizzas. Je n’avais pas le droit de les décevoir.

Sans rien laisser paraître de mon angoisse, je relevais fièrement le défi !

Oui mais comment faire, là-bas loin de tout sans livre de cuisine et surtout sans ingrédients ?

Restons calme ! Je lance un SMS SOS à ma fille qui m’envoie la recette par mail juste avant qu’une pluie diluvienne ne s’abatte sur Akamasoa et coupe toute électricité et communication !

Recette en main, entre deux averses, je prétexte l’achat d’artisanat malgache pour aller à Tana. Direction le JUMBO, grand supermarché ou l’on ne croise que les expatriées et les épouses des hauts fonctionnaires, tant les prix sont inabordables pour la population.

Ni une ni deux, je remplis le caddie de farine, levure, jambon, sauce tomates, fromage râpé accompagné de jus de fruit et yaourts (ça au moins je suis sure que ce sera réussi !) pour faire de ce repas une fête.

De retour à Akamasoa, je range les courses dans le frigo, en plein dégivrage, le courant n’étant rétabli que par intermittence !

AKAMASOA-10_2010-546.jpgDans la cuisine je suis rapidement rejointe par quelques gamines venue voir la "vahiny" cuisiner, toutes veulent m’aider ! Je répartis donc les taches. Un regard sur leurs mains et leurs vêtements (typique de l’occidentale aseptisée), je détourne le regard, au diable, ici Dieu est avec nous ! Où est l’importance : la "saleté" de leurs mains ou le bonheur dans leurs yeux ?

Mes aides recrutées, les ingrédients achetés, il n’y a plus qu’à... Où est la balance, où est le rouleau à pâtisserie, ou sont les moules ???? Regards effrayés des filles, elles comprennent que la vahyni n’a pas le matériel adéquat, peur que les pizzas ne restent qu’un rêve... Coup de tonnerre dans le ciel, coup de stress en cuisine : on va se débrouiller, je n’ai pas le droit de les décevoir ! Les bouteilles vides serviront de rouleau, les plaques du four de moules, mon flair de balance...

Dans une grande bassine, les petites mains malgaches mélangent la farine, l’eau et la levure. Étape périlleuse, si la pâte est ratée, la pizza le sera aussi.

AKAMASOA 10 2010 555AKAMASOA 10 2010 552AKAMASOA 10 2010 553Nous laissons reposer la pâte. La chaleur et l’humidité ambiante sont nos alliées, en une heure la pâte déborde de la bassine : nous avons brillamment réussie la 1ere étape : la pâte est digne de celle des plus grands pizzaïolos !

Garnir cette pâte prend des allures de fête : Rina coupe le jambon, Poon tranche les champignons, Tojo ouvre les boites de conserve de sauce tomates (sans ouvre boite), Tsiory râpe le fromage sous l’œil attentif des autres gamines !

AKAMASOA-10_2010-558.jpgVingt minutes plus tard les pizzas sont prêtes à être enfournées pour le repas de 19 h 00, le Père est intraitable sur l’horaire du dîner ! Nous allumons le four, ou plutôt nous essayons... panne de gaz ! De nouveau stress et angoisse dans les yeux des filles ! Le problème vite résolu par le Père... il y a une bonbonne de gaz en réserve ! Ouf !!!! Trente minutes plus tard, et avec du retard sur l’horaire conventionnel, nous sommes tous attablés autour des magnifiques pizzas !

Les yeux brillent, le silence se fait autour de la table, c’est la fête !

AKAMASOA-10_2010-549.jpgParler de la misère et de la pauvreté autour de la confection d’une pizza peut paraître déplacé. Dans cette mission humanitaire ou les enfants n’ont bien souvent qu’une assiette de riz à manger par jour, une pizza représente beaucoup, on oublie l’espace d’un repas la pauvreté et comme tous les enfants du monde on déguste une pizza. Le quotidien de nos enfants fut ce soir-là une exception chez ces enfants malgaches.

Ces regards, ces petits doigts ramassant les dernières miettes, ces rires sont ce qu’il y a eu de plus beau ! Cela peut paraître incongru mais au milieu de cette pauvreté, cette soirée reste un des instants les plus forts de ma vie. La magie d’Akamasoa a une nouvelle fois opéré, le temps et l’espace n’existaient plus, nous étions juste nous, ensemble et heureux. Une pause dans la vie ou les enfants sont redevenus des enfants.

J’ai fait une pizza pour les enfants d’Akamasoa.

Les enfants m’ont offert leurs yeux brillants et leurs rires éclatants.

C’est moi, la vahyni, qui ait le plus reçu ce soir-là.

Impossible de vous dévoiler la recette de cette fameuse pizza... les ingrédients sont introuvables en France… Par contre, si vous voulez en savoir plus sur l’action du Père Pedro Opeka et sur Akamasoa, n’hésitez pas à visiter aussi le site : Les Amis du Père Pedro. Et qui sait au hasard des photos, verrez-vous peut être quelques miettes de pizza sur le sourire d’un des enfants.

Merci à vous tous.

Je n’ai jamais refait de pizza… ».

 

Isabelle.

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 > >>