Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

des nouvelles de l'association

Père Pedro : "Les gens donneraient plus s’ils voyaient les enfants que l’on aide"

Publié le par Vendée-Akamasoa

Père Pedro : "Les gens donneraient plus s’ils voyaient les enfants que l’on aide"

Au moment où l’association Vendée-Akamasoa va expédier 144 tonnes de pâtes et de riz offert par la société Panzani vers Akamasoa à Madagascar (lire article précédent sur ce blog), pour contribuer à la nourriture quotidienne de quelque 15.000 enfants,

VIDÉO (on peut revenir au début avec les boutons-commandes en bas à gauche) ↓ Le Père Pedro, prêtre et fondateur d’Akamasoa, s’exprime sur "Antenne Réunion" : « (…) On a fait venir 15.000 enfants à la rentrée scolaire à Akamasoa qui n’ont rien et qui veulent manger un bol de riz. Si les gens qui nous aident voyaient quels enfants il fallait aider, avec quel amour ils donneraient encore plus. Ceux qui hésitent de donner se diraient qu’ils ont tort. Les enfants sont un trésor, le patrimoine de notre Terre, de notre Humanité (…) Nous devons acheter chaque semaine 11 tonnes de riz. Tous les ans nous faisons une centaine de logements sociaux. Mais aussi créer une école avec 10 à 12 salles de classes. Ou encore des adductions d’eau, des routes, l’assainissement... on plante 10.000 à 20.000 arbres. Chaque année, 40.000 personnes viennent se soigner à Akamasoa. Tout cela représente une somme très importante. (…) ».

Partager cet article
Repost0

Succès du 9ème loto de Vendée-Akamasoa au profit du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Patrick Boonefaes, 2ème à partir de la droite, préside Vendée-Akamasoa (Dr)

Patrick Boonefaes, 2ème à partir de la droite, préside Vendée-Akamasoa (Dr)

La 9ème édition du grand loto de Vendée-Akamasoa au profit des œuvres du père Pedro s’est tenu le dimanche 17 novembre 2019 au Puy du Fou, salle du « Café de la Madelon ». Près de 850 personnes étaient présentes à cette manifestation conviviale « qui a généré 12.000 € de bénéfice : Record battu ! » se rejouissent Marietta et Patrick Boonefaes, président de l’association, entourés des membres de l’association et bénévoles organisateurs de ce désormais traditionnel évènement. « Cette somme servira à financer, en partie, le transport vers Akamasoa, à Tananarive, Madagascar, de 144 tonnes de pâtes et de riz qui nous ont été généreusement offertes par la société Panzani. Ces produits contribueront à confectionner les repas quotidiens pour quelque 15.000 enfants qui suivent leur scolarité, de la maternelle et jusqu’au niveau bac, dans les établissements scolaires construits depuis 30 ans sous l‘impulsion du père Pedro. Toute l’équipe de Vendée-Akamasoa se joint à moi pour renouveler nos plus sincères remerciements aux membres de l’association Vendée-Akamasoa, mais aussi les bénévoles du Puy du Fou de tous les services (parking, sécurité, SSIAP, placeurs, confiserie, buvettes, etc.), mécènes et donateurs qui oeuvrent à nos côtés pour les plus pauvres de Madagascar. »

850 personnes au 9ème loto de Vendée-Akamasoa au profit du père Pedro (Dr)

850 personnes au 9ème loto de Vendée-Akamasoa au profit du père Pedro (Dr)

L’été prochain, le père Pedro sera de nouveau en Vendée pour animer une conférence, le 18 juin 2020, espace Herbauges aux Herbiers, avant le 10ème anniversaire du grand loto de Vendée-Akamasoa déjà prévu le dimanche 15 novembre 2020, salle de la Madelon au Puy du Fou.

Marietta Boonefaes devant les lots offerts par les donateurs (Dr)

Marietta Boonefaes devant les lots offerts par les donateurs (Dr)

Les fidèles donateurs : les vins Mourat, le Puy du Fou, laiterie de Montaigu, groupe DV Vertou, Chemin de fer de la Vendée, Brioches Pasquier, Banque Humanitaires le Pallet, château La Barbinière Saint-Laurent-sur-Sèvre, château Boisniard, hôtel la Verrière, garage Martineau les Herbiers, Alouette FM, Hyper U les Herbiers, Leclerc Les Herbiers, hôtel Kyriad Beaucouzé, charcuterie Paulo Begin, Festival de Poupet, fleuriste Perce Neige Mortagne-sur-Sèvre, Coiffure Cocoon et moi Les Herbiers, Union des commerçants et artisans Les Herbiers, Savonnerie les collines Les Épesses, société Clairval, cinéma Grand Écran Les Herbiers, Groupe PAPIN - B.BLaineau, Crédit Mutuel Les Herbiers, établissements Ouvrard les Herbiers.

Les nouveaux donateurs : hôtel Omnubo Saint-Mars-la-Réorthe, Pépinières Ripaud, chambres d’hôtes maison du Parc Les Epesses, chambres d’hôtes le petit château des cèdres Mouchamps, Ateliers culinaires Lilian Grimaud à Cholet.

Partager cet article
Repost0

Akamasoa : Entretien avec le père Pedro sur le refus de la misère, et la visite du pape François

Publié le par Vendée-Akamasoa

C'était le dimanche 8 septembre 2019 à Akamasoa (©Reproduction interdite sans autorisation)

C'était le dimanche 8 septembre 2019 à Akamasoa (©Reproduction interdite sans autorisation)

Rendez-vous sur l'île de Madagascar, à Akamasoa, pour vivre avec RFI

un entretien avec le père Pedro, et 30 ans de lutte contre la pauvreté sur la Grande île,

En écho à la Journée mondiale du refus de la misère, RFI propose le portrait d’un homme révolté, béni par le pape François, lors de son voyage dans l'Océan indien, et venu à cette occasion découvrir à Akamasoa de visu l'oeuvre de Pedro Opeka, le dimanche 8 septembre 2019.

↓ CLIQUEZ sur la flèche du lecteur ↓

Partager cet article
Repost0

Prix Nobel de la Paix 2019 : le père Pedro figurait pour la 5ème fois parmi les nominés

Publié le par Vendée-Akamasoa

L'hommage le plus grand pour son oeuvre humanitaire a été rendu par le pape François au père Pedro, dimanche 8 septembre 2019 (©Reproduction interdite sans autorisation)

L'hommage le plus grand pour son oeuvre humanitaire a été rendu par le pape François au père Pedro, dimanche 8 septembre 2019 (©Reproduction interdite sans autorisation)

La prochaine fois la bonne ? Vendredi 11 octobre 2019, à Oslo, en Norvège (13 heures à La Réunion) le Prix Nobel de la paix a été dévoilé : et décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d’une réconciliation spectaculaire entre son pays et l’Erythrée voisine.

Le père Pedro Opeka, religieux lazariste qui a fondé l'association Akamasoa à Madagascar en 1989, figurait cette fois encore et pour la 5ème fois dans la liste soumise au jury (LIRE AUSSI ICI).

Il n'empêche : le Père Pedro a déjà reçu plusieurs reconnaissances et distinctions honorifiques, comme la Légion d’honneur, l’ordre national… Il a même été élevé, le 29 septembre 2019, par le président de la République Andry Rajoelina, au rang de Grand-Croix de deuxième classe lors de la célébration du XXXe anniversaire de l’association Akamasoa.

On ne peut qu'espérer, car il le mérite, que le père Pedro soit honoré (la prochaine fois ?) d'un Prix Nobel de la paix, lui qui a reçu une forme de prix de la reconnaissance éternelle avec la visite du pape François, le 8 septembre 2019, pour son oeuvre immense au profit des plus démunis de Madagascar, depuis 30 ans. "Info Chrétienne" vient d'ailleurs de rendre aussi hommage au père Pedro (LIRE L'ARTICLE LÀ).

↓ RAPPEL de l'oeuvre de Pedro Opeka...

Partager cet article
Repost0

Vendée : grand loto humanitaire au profit du père Pedro dimanche 17 novembre 2019

Publié le par Vendée-Akamasoa

PRENEZ NOTE :

un grand loto au profit du père Pedro aura lieu en Vendée, le dimanche 17 novembre 2019. On peut aussi effectuer des dons pour les oeuvres du père Pedro à Madagascar via l'association Vendée-Akamasoa, relai dans l'Ouest de la France de Pedro Opeka, en prenant contact avec la trésorière de l'association en cliquant sur le lien dans la rubrique de droite : "Pour s'associer à Vendée-Akamasoa".

 

Vendée : grand loto humanitaire au profit du père Pedro dimanche 17 novembre 2019
Partager cet article
Repost0

Septembre 2019 : trois grands évènements dans la vie du père Pedro à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Dimanche 8 septembre 2019 : un grand moment d'émotion pour le père Pedro, la venue de François, 1er pape de l'Histoire à Akamasoa (©Reproduction interdite sans autorisation)

Dimanche 8 septembre 2019 : un grand moment d'émotion pour le père Pedro, la venue de François, 1er pape de l'Histoire à Akamasoa (©Reproduction interdite sans autorisation)

Le mois de septembre 2019 restera dans l'Histoire d'Akamasoa, Grand Oeuvre du père Pedro et de ses équipes à Madagascar, comme un mois aussi historique qu'émouvant, puisque trois grands évènements s'y sont déroulés...

- Vous pouvez retrouver l'ensemble de l'album photos de ces trois évènements

→ sur le site officiel du père Pedro à Akamasoa EN CLIQUANT ICI

1er évènement : dimanche 8 septembre, le pape François se rend à Akamasoa, où ses visites et les discours seront empreints d'une intense joie mais aussi d'émotion.

©Reproduction interdite sans autorisation
©Reproduction interdite sans autorisation

©Reproduction interdite sans autorisation

2ème évènement : samedi 28 Septembre 2019, anniversaire des 44 ans de sacerdoce du père Pedro. Messe à Andralanitra, à 6 h du matin...

©Reproduction interdite sans autorisation
©Reproduction interdite sans autorisation

©Reproduction interdite sans autorisation

3ème évènement : dimanche 29 septembre 2019, célébration des 30 ans d'Akamasoa (LIRE NOTRE ARTICLE SUR CE BLOG EN CLIQUANT LÀ), et sainte messe à Manantenasoa, à 8 h 30...

Un peu plus tard, le père Pedro reçoit des mains du président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, la décoration de Commandeur du Grand Croix de deuxième Classe, et ce au stade Saint Pierre Andralanitra, à 14 h 30...

©Reproduction interdite sans autorisation
©Reproduction interdite sans autorisation

©Reproduction interdite sans autorisation

Partager cet article
Repost0

Le prince Albert II de Monaco et la princesse Ira de Fürstenberg soutiennent les enfants malgaches et le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le 30 mai 2018, at après l’audience de Pedro Opeka avec le pape François du 28 mai, le père Pedro avait sollicité du Saint-Père de recevoir le prince Albert II de Monaco, le président de la République Slovène Pahor et l’ambassadeur de l’Argentine en Italie (Reproduction des photos interdite sans autorisation)
Le 30 mai 2018, at après l’audience de Pedro Opeka avec le pape François du 28 mai, le père Pedro avait sollicité du Saint-Père de recevoir le prince Albert II de Monaco, le président de la République Slovène Pahor et l’ambassadeur de l’Argentine en Italie (Reproduction des photos interdite sans autorisation)

Le 30 mai 2018, at après l’audience de Pedro Opeka avec le pape François du 28 mai, le père Pedro avait sollicité du Saint-Père de recevoir le prince Albert II de Monaco, le président de la République Slovène Pahor et l’ambassadeur de l’Argentine en Italie (Reproduction des photos interdite sans autorisation)

C’était cet été 2019,  la princesse Ira de Fürstenberg, ex-actrice, fidèle à la Principauté de Monaco, avait décidé de soutenir l’oeuvre du père Pedro en organisant une vente aux enchères au profit des actions du père Pedro Opeka à Akamasoa, et ce autour d’un dîner caritatif réunissant des personnalités du monde entier.  Ira de Fürstenberg et le père Pedro s'étaient croisés quelques mois auparavant, lors d’un dîner, qui donna naissance à un lien particulier, car la princesse proposa immédiatement de soutenir les œuvres humanitaires du père Pedro.

Ira de Fürstenberg, qui est aussi artiste, avait aussi le soutien du prince Albert II de Monaco, qui lui était venu en Vendée aux côtés du père Pedro le 25 juillet 2014, et qui raconte : « En 1996, j’ai fondé avec des amis Appo (Aide au père Pedro Opeka) à Madagascar, une association pour aider les enfants qui vivaient et souvent mouraient dans une décharge de détritus à Antananarivo. Notre objectif : les éduquer, leur offrir un travail et un toit. Ira nous a offert pour cette association au profit des actions du père Pedro, une partie de l’argent de la vente de ses créations magnifiques. »

Et les acquéreurs de renom furent nombreux lors de cette vente aux enchères caritative estivale, venus d'ailleurs du monde entier. Le prince Albert acheta quant à lui 24 verres en cristal de roche cerclés d’or. Le prince Albert II de Monaco et l’une de ses sœurs ont déjà foulé le sol malgache dans le cadre de leur soutien aux œuvres du père Pedro. Des écoles et d’autres infrastructures d’Akamasoa portent le nom du Prince Albert II, du Prince Rainier III, et des Grimaldi.

↓ Document exceptionnel : la vidéo de l'émission de France TV "Carré VIP", animée notamment par Henry-Jean Servat, qui raconte cette belle histoire ↓

Partager cet article
Repost0

30ème anniversaire d'Akamasoa : le père Pedro élevé par le président de Madagascar au rang de Grand-Croix de deuxième classe de l’ordre national

Publié le par Vendée-Akamasoa

Dans le cadre de la célébration des 30 ans de l'association Akamasoa, le Président Andry Rajoelina, le 29 septembre 2019, a élevé le père Pedro Opeka, au rang de Grand Croix de 2ème Classe (©photo Présidence de la République de Madagascar).

Dans le cadre de la célébration des 30 ans de l'association Akamasoa, le Président Andry Rajoelina, le 29 septembre 2019, a élevé le père Pedro Opeka, au rang de Grand Croix de 2ème Classe (©photo Présidence de la République de Madagascar).

À l’occasion du 30e anniversaire du centre Akamasoa, créé par le père Pedro, le président malgache Andry Rajoelina l’a élevé au rang de Grand-Croix de deuxième classe de l’ordre national.

Dimanche 29 septembre 2019, c’était la fête au centre Akamasoa qui marquait ses 30 ans d’existence à Madagascar, œuvre humanitaire créée par Pedro Opeka et son équipe, aidés de généreux donateurs, pour sortir de la pauvreté des familles entières, par le travail et dans la dignité, et préparer des milliers d’enfants à affronter la vie d’abord par la scolarité.

Plusieurs responsables malgaches étaient présents pour assister à cette cérémonie, notamment le président de la République Andry Rajoelina et monseigneur Paolo Rocco Gualtieri, nonce apostolique (photos ci-dessous).

©Présidence de la République de Madagascar

©Présidence de la République de Madagascar

©Reproduction interdite

©Reproduction interdite

Le chef d’Etat Malagasy a résumé le travail du fondateur d’Akamasoa au fil des décennies : « Transformer la pauvreté en espoir ». Le père Pedro, fondateur du centre Akamasoa à Andralanitra, a été élevé par le président au « rang de Grand-Croix de deuxième classe de l’ordre national », le plus haut degré civil. Andry Rajoelina a insisté sur le fait qu’Akamasoa est la preuve que si tout le monde se donne la main, tout objectif est atteignable. Le père Pedro, qui l’a prouvé depuis 30 ans, a eu aussi récemment la plus haute reconnaissance avec la visite du pape François le dimanche 8 septembre 2019 (lire précédemment sur notre blog les reportages à cette occasion).

©Présidence de la République de Madagascar
©Présidence de la République de Madagascar
©Présidence de la République de Madagascar

©Présidence de la République de Madagascar

La toute première maison du village de l’amitié ou centre d’Akamasoa, a donc été créée par le père Pedro Opeka, il y a 30 ans. Depuis, plus de 3.000 maisons ont été bâties ainsi qu’une trentaine d’écoles, plusieurs bibliothèques, trois dispensaires, un cabinet de dentiste, des stades de basket et de foot, des voies de circulation, et même des cimetières…

Environ 14.000 enfants sont aujourd’hui scolarisés dans six écoles primaires, quatre écoles secondaires et deux lycées, avec l’aide de 464 professeurs et instituteurs et de 70 assistantes sociales.

Explications du père Pedro EN VIDÉO ↓

Tous les bons et beaux anniversaires se terminent par le partage du gâteau ©Reproduction interdite

Tous les bons et beaux anniversaires se terminent par le partage du gâteau ©Reproduction interdite

Le chef de l’État malgache a aussi remis un don de quatre tonnes de médicaments (photo ci-dessous).

Le président malgache a, par ailleurs, promis d’alimenter régulièrement les stocks de médicaments du centre d’Akamasoa, et promis de construire, avec la contribution de l’État malgache, une université pour les jeunes d’Akamasoa.

©Présidence de la République de Madagascar

©Présidence de la République de Madagascar

Quelques images souvenirs...

©Reproduction interdite
©Reproduction interdite
©Reproduction interdite

©Reproduction interdite

Partager cet article
Repost0

Audience générale vaticane du 11 septembre 2019 : lors du bilan de son voyage dans l’Océan Indien, l'hommage de François au père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le voyage du pape François dans l'Océan indien, et son passage chez le père Pedro le 8 septembre 2019, est une reconnaissance vaticane et internationale pour l'oeuvre immense créée à Akamasoa (©Reproduction interdite sans autorisation)

Le voyage du pape François dans l'Océan indien, et son passage chez le père Pedro le 8 septembre 2019, est une reconnaissance vaticane et internationale pour l'oeuvre immense créée à Akamasoa (©Reproduction interdite sans autorisation)

Lors de sa première audience générale du 11 septembre 2019, après le voyage dans l'Océan indien du pape François du 4 au 10 septembre, le Saint-Père est revenu au Vatican sur son parcours Mozambique, Madagascar, et l'île Maurice (lire en CLIQUANT ICI).

Et dans la vidéo qui suit de cette audience (malheureusement non traduite, mais c'est un document exceptionnelle), ce fut l'occasion pour le pape de rendre hommage au père Pedro, au fil de son discours : « Madagascar est un pays riche de beautés et des ressources naturelles, mais marqué par beaucoup de pauvreté », a souligné François, avant de reprendre : « J’ai souhaité que, animé par son traditionnel esprit de solidarité, le peuple malgache puisse surmonter les adversités et construire un futur de développement en conjuguant le respect de l’environnement et la justice sociale. » François est alors revenu sur sa visite au village Akamasoa, fondé par le père Pedro Opeka, qu’il connaît depuis plus de 50 ans car il a été son professeur de littérature au séminaire en Argentine. « À Akamasoa, là-bas, on cherche à unir travail, dignité, soin des plus pauvres, instruction pour les enfants, le tout animé par l’Évangile », a rappelé François, qui a aussi été particulièrement touché par les très nombreux jeunes venus le rencontrer le samedi soir et le dimanche matin, au Champ diocésain.

L'audience générale du 11 septembre ↓

Autre fait exceptionnel au Vatican, qui montre une fois de plus l'importance, lors du voyage papal, de la découverte d'Akamasoa par François, étape qui l'a beaucoup marqué, c'est la présence permanente des images des "bons amis" et du père Pedro dans les toutes dernières vidéos "archives" du voyage du Saint-Père.

Comme ici, résumé malgache du 8 septembre 2019 par le Vatican ↓

Ou encore dans celle-ci, où l'on aperçoit le père Pedro ↓

Le nonce de Madagascar est aussi revenu sur l'oeuvre du père Pedro, dans une interview de Mgr Paolo Gualtieri, nonce à Antananarivo, la capitale de la grande île malgache (pour la lire CLIQUER ICI).

Enfin, pour conclure, voici les images vaticanes du départ du Saint-Père de Madagascar... ↓

Partager cet article
Repost0

Lors de son voyage du 4 au 10 septembre 2019, le pape François a été marqué par Madagascar, et la cité du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

©Reproduction interdite sans autorisation.

L'étape malgache du Pape François, qui a également conduit le Souverain pontife au Mozambique et à l'île Maurice, et sans doute plus encore sa visite chez le père Pedro à Akamasoa, a véritablement marqué le Saint-Père.

Certes sur le plan politique, mais aussi parce que son passage chez Pedro Opeka, dimanche 8 septembre 2019, a été pour le pape François à la fois la rencontre avec la pauvreté, les plus démunis, et la preuve que la détermination d'un seul homme peut engendrer des "miracles" et changer le cour de l'histoire, renverser la fatalité, comme à Akamasoa. Le village de l'amitié "Les bons amis" (traduction d'Akamasoa), c'est aujourd'hui grâce au père Pedro, ses équipes, les mécènes et donateurs aussi : quelque 13.000 enfants scolarisés et des centaines d'hommes et de femmes qui oeuvrent au quotidien depuis 30 ans pour extraire de la carrière "La cathédrale" les matériaux avec lesquels ils ont construit plus de vingt villages. La sortie de la pauvreté par le haut, le retour de la dignité par le travail qui redonne à la personne humaine, en même temps, sa fierté...

L'étape malgache fut le moment le plus émouvant du voyage du pape François (Andrea Tornielli l'écrit ICI pour VATICAN NEWS, CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR DÉCOUVRIR SON ARTICLE).

↓ 1ere vidéo intégrale de Vatican News : dans une ambiance particulièrement festive, François a découvert la “Cité de l’Amitié”, fondée il y a trente ans par Pedro Opeka afin d’aider les pauvres d’Antananarivo vivant dans une décharge de la capitale malgache à retrouver une vie digne : un travail, un toit, une éducation. Une « grande œuvre » célébrée par François : le pape prie pour "que se répande dans le monde la lumière d'Akamasoa"

↓ 2ème vidéo de Vatican News

À la carrière de Mahatazana, le pape prie pour les travailleurs : « Que nos enfants ne soient pas contraints à travailler, mais puissent aller à l’école ». C’est l'une des suppliques adressées par le Pape au Seigneur lors de sa visite à la carrière de granit de Mahatazana, dont l’exploitation fait partie des activités de la Cité de l’Amitié du père Pedro. ↓

↓ 3ème vidéo de Vatican News : l'intégrale de la prière de François pour les travailleurs de la carrière de Mahatazana (à lire aussi EN CLIQUANT ICI) ↓

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>