Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

des nouvelles de l'association

Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Reproductions des photos interdites sans autorisation

Reproductions des photos interdites sans autorisation

« Le 12 avril 2021 est arrivé à Andralanitra de Madagascar, le container de l'association Vendée-Akamasoa » annonce avec joie père Pedro,

qui poursuit : « Avec 11 hommes, 40 femmes et 6 personnes en sécurité, nous avons déchargé toutes les marchandises, dont le riz, les vêtements, les couvertures, les lits et matelas, et autres barbecues, chaises métalliques, etc. Nous avons mis deux heures pour vider le container. Grand merci aux généreux donateurs pour tous ces dons que vous nous avez envoyé avec tant d'amour et de respect pour les plus pauvres de Madagascar. Au nom de tout le Peuple d'Akamasoa, encore une fois merci de tout coeur à Vendée-Akamasoa et à tous celles et ceux qui ont donné ces cadeaux, et toutes celles et ceux qui ont chargé le container en Vendée. Voici quelques photos du déchargement. Nous vous embrassons fortement avec nos enfants, les braves et héroïques femmes et l'équipe d'Akamasoa » conclut Pedro Opeka...

Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !

Le 22 janvier 2021, l'association Vendée-Akamasoa avec l'aide de ses bénévoles a chargé son 30ème container de Vendée, à destination du père Pedro à Madagascar, au profit des enfants et des familles d'Akamasoa. Soit 75 m3 et plus de 16 tonnes de denrées alimentaires (28 palettes de pâtes et de riz offertes par la Société Alpina Savoie de Chambéry), des vêtements neufs, du matériel scolaire, de l'équipement de maison et jardin.

Cette fois-ci, il y a aussi des chaussures, du mobilier de bureau, des lits médicalisés et exceptionnellement près de 3.500 jouets : "Ce sont des jouets récoltés lors d'une opération à Noël pour le Secours populaire. Le succès a été tel qu'il y a eu beaucoup plus de jouets que prévu. On va faire des heureux", se réjouit Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa, qui reste ouvert à toute proposition de dons de denrées alimentaires, matériel et autres marchandises de première nécessité pouvant être offertes par des entreprises et/ou des grandes surfaces et centres commerciaux.

Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !
Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !
Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !
Partager cet article
Repost0

Rapport d'activités 2020 et projets 2021 de l'association Akamasoa : le point de père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro a de nouveau été nommé au Prix Nobel de la Paix 2021, parrainé cette fois par Janez Janša, Premier ministre de Slovénie (Reproduction de la photo interdite)

Le père Pedro a de nouveau été nommé au Prix Nobel de la Paix 2021, parrainé cette fois par Janez Janša, Premier ministre de Slovénie (Reproduction de la photo interdite)

« Chers amis,

 L’année 2020 a été une année très difficile dans le monde entier, mais surtout dans les pays en voie de développement. Madagascar a dû non seulement faire face à la crise sanitaire, mais a dû dans le même temps continuer de se battre contre l’extrême pauvreté.

À partir du mois de mars, nous avons subi le premier confinement. Il a été d’ailleurs assez bien respecté par la population. À Akamasoa, nous avons arrêté le travail, l’école, les rassemblements religieux, la pratique du sport, toute vie communautaire. Nous avons cependant continué à aider des milliers de familles à hauteur de 80% de l’aide qu’elles recevaient en période normale. L’état a également apporté son aide en partageant les produits de première nécessité, cela a soulagé en grande partie la population la plus démunie.

Mais le confinement à Madagascar et pour la population de nos villages a été très dur et a posé de nombreux problèmes. En effet, toutes les familles vivent dans des espaces réduits et sont très à l’étroit dans leurs maisons de 12 m² et il était impossible de rester jour et nuit ensemble confinés. De plus l’arrêt de l’école, du travail et du sport pendant 7 mois a beaucoup désorienté les jeunes et les enfants qui pour beaucoup d’entre eux sont tombés dans le piège de la vie facile. Les messes du dimanche, d’abord supprimées, ont été réorganisées en plein air car les gens avaient besoin de prier et de se retrouver ensemble pour demander à Dieu de sortir indemne de cette pandémie. Bien sûr toutes les règles de distanciation ont été respectées et les masques étaient de rigueur.

Nous avons fort heureusement été beaucoup plus épargnés que les pays du Nord où des milliers de gens sont morts de la Covid-19 mais nous restons cependant très soucieux et responsables face à ce dangereux virus invisible et imprévisible.

Les difficultés que nous avons rencontrées cette année ont créé une ambiance de morosité palpable et la pauvreté est toujours là et doit toujours être malheureusement combattue. Beaucoup de personnes doivent vivre au jour le jour et surtout survivre, et les besoins fondamentaux de 70% de la population ne sont toujours pas assurés. Un pays à l’arrêt depuis 60 ans, avec une population qui a quadruplé en même temps, nous laissent imaginer les besoins immenses et indispensables qu’il faudrait pour que le peuple puisse retrouver une certaine dignité.

Les infrastructures routières, les bâtiments scolaires, les hôpitaux, les maternités et dispensaires, les aides aux paysans ou aux jeunes étudiants sont insuffisants voire inexistants. Un des problèmes majeurs c’est le manque d’eau, non seulement dans tous nos villages mais aussi dans tous les quartiers de Tananarive. Idem pour l’électricité, les gens attendent toujours d’être branchés au réseau de la Jirama. Que font les gouvernements successifs et les entreprises d’état pour changer ça ? Que fait-on de l’argent et des budgets prévus pour le bien commun ? Pourquoi tant d’insouciance et d’indifférence au sort de nos enfants ?

La dégradation du pays se poursuit. Les valeurs ancestrales, socles d’un peuple fier, disparaissent. Les mœurs sont catastrophiques et nous avons vécu une vague de viols sans précédent qui a ému jusqu’au sommet de l’état. La corruption est à son comble malgré les mesures prises par le gouvernement actuel et continue à faire de terribles dégâts. Il est temps que nos dirigeants réalisent enfin leurs promesses et que nos fonctionnaires se mettent au travail !

Malgré toutes ces difficultés que nous avons dû subir et traverser, durant cette année 2020, nous avons fait des efforts importants pour continuer à bâtir notre ville d’Akamasoa et pour poursuivre toutes les aides que nous apportons à des milliers de malades tous les ans avec nos projets de santé ! ».

Père Pedro

→ Pour découvrir et prendre connaissance du rapport d'activités 2020 et projets 2021 de l'association Akamasoa → CLIQUEZ ICI

Partager cet article
Repost0

L'hommage à Pedro Opeka par "2424Mg" nommé pour le Prix Nobel de la Paix 2021 : Madagascar derrière le Père Pedro, artisan de la Paix

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le pape François est venu le 8 septembre 2019 honorer l'oeuvre aux plus pauvres du père Pedro à Akamasoa, et indirectement l'élève et ami que le professeur Jorge Mario Bergoglio avait connu en la personne du jeune missionnaire Pedro Opeka en Argentine (Reproduction interdite des photos sans autorisation)
Le pape François est venu le 8 septembre 2019 honorer l'oeuvre aux plus pauvres du père Pedro à Akamasoa, et indirectement l'élève et ami que le professeur Jorge Mario Bergoglio avait connu en la personne du jeune missionnaire Pedro Opeka en Argentine (Reproduction interdite des photos sans autorisation)

Le pape François est venu le 8 septembre 2019 honorer l'oeuvre aux plus pauvres du père Pedro à Akamasoa, et indirectement l'élève et ami que le professeur Jorge Mario Bergoglio avait connu en la personne du jeune missionnaire Pedro Opeka en Argentine (Reproduction interdite des photos sans autorisation)

Le Père Pedro Opeka, fondateur d’Akamasoa, est à nouveau nominé pour le Prix Nobel de la Paix 2021. Après six nominations, celle de 2021, proposée par le Premier ministre slovène sera-t-elle enfin la bonne ? Les Malgaches, en tout cas, en sont convaincus et soutiennent celui qui a conduit bon nombre de leurs compatriotes sur le droit chemin, mais aussi des soutiens du père Pedro venus du monde entier.

↓ Morceaux choisis par le média "2424Mg" en vidéo ↓

Partager cet article
Repost0

À Akamasoa, "L'Hostel solidaire du Père Pedro" sort de terre grâce aussi au mécènat !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro supervise les travaux de "L'Hostel du Père Pedro" solidaire, de 25 chambres avec restaurant, et qui fera travailler ses protégé(e)s formé(e)s au top pour l'occasion (Reproduction interdite des photos sans autorisation).

Le père Pedro supervise les travaux de "L'Hostel du Père Pedro" solidaire, de 25 chambres avec restaurant, et qui fera travailler ses protégé(e)s formé(e)s au top pour l'occasion (Reproduction interdite des photos sans autorisation).

En complément des Instituts d'Excellence Culinaire Guillaume Gomez opérationnels et/ou en projet avec le père Pedro à Madagascar (LIRE ICI), en lien avec l'École de Félix (LIRE LÀ),

un nouveau projet d'Hostel solidaire en complément avec des hôteliers et mécènes partenaires, au profit localement de l'association Akamasoa du père Pedro : L'Hostel du Père Pedro !

Depuis 6 ans déjà, Jean Arvis, hôtelier parisien, s’est engagé dans ce projet d'Hostel auprès du père Pedro ainsi qu’auprès de Henri Cohen-Solal, sur des projets humanitaires nécessitant d’importantes levées de fonds. De fil en aiguille, la société de gestion hôtelière MADEHO a mobilisé sur le projet une équipe de professionnels bénévoles : son architecte, Bruno Le Moal, son assistant à la Maîtrise d’ouvrage, Bernard Mariet, le binôme d’architectes d’intérieur, Laure Zucconi et Chloé Beretti, et son contrôleur technique en immobilier, Rindra Andrianjafiarimanana. Le restaurant et la terrasse offriront aux clients une vue dégagée sur Tananarive et la boutique proposera des accessoires et des produits artisanaux réalisés par les habitants d’Akamasoa. Avec aussi un double bénéfice : économique et touristique.

L’ensemble des bénéfices générés par l’établissement hôtelier seront reversés à l’association Akamasoa et serviront à son développement ainsi qu’à la création d’infrastructures telles que des maisons, des écoles, des dispensaires ou encore des maternités.

Auparavant, Veolia a pris en charge l'accès à l'eau potable. Le projet soutenu par la fondation Veolia porte sur la création d’un accès à l’eau potable sur les hauteurs du village Akamasoa. Avec des études géophysiques et hydrogéologiques programmées  avant de procéder à un forage. Pour près de 18.000 personnes, dont certaines parcourent aujourd'hui une assez longue distance pour obtenir de l'eau, le bénéfice sera direct et concret.

Travaux en construction de l'Hostel du père Pedro, située près de la forêt de Manantenasoa, où le prêtre vincentien de la Congrégation de la Mission célèbre l'Eucharistie tous les dimanches.

Travaux en construction de l'Hostel du père Pedro, située près de la forêt de Manantenasoa, où le prêtre vincentien de la Congrégation de la Mission célèbre l'Eucharistie tous les dimanches.

Vue panoramique sur la ville d'Antananarivo depuis la future salle à manger de l'Hostel solidaire du père Pedro.

Vue panoramique sur la ville d'Antananarivo depuis la future salle à manger de l'Hostel solidaire du père Pedro.

L'Hostel du père Pedro prévoit différents modules, pour accueillir les pèlerins et les touristes, permettant l'intégration des jeunes dans l'hôtellerie. Il disposera de 25 chambres, d'un restaurant, d'une terrasse et de lieux de vente de produits artisanaux fabriqués par les habitants de la région.

L'Hostel du père Pedro prévoit différents modules, pour accueillir les pèlerins et les touristes, permettant l'intégration des jeunes dans l'hôtellerie. Il disposera de 25 chambres, d'un restaurant, d'une terrasse et de lieux de vente de produits artisanaux fabriqués par les habitants de la région.

L'Hostel du père Pedro sort de terre (LIRE ENCORE ICI) ! Récemment, des membres de l'Escadron du père Pedro, composé de pilotes et de membres du personnel à bord d'Air France, ainsi que d'amis, sont retournés à Akamasoa et ont fait une brève visite dirigée par Pedro Opeka. Ainsi, Eric Mistou, Jean Luc et Florence ont pu participer à l'une des nombreuses réunions de travail des responsables de l'École des Paramédicaux où la manière d'offrir le meilleur traitement possible aux patients a été évaluée, à travers l'apprentissage et la pratique que propose Laerdal. Assurer une vie saine, aider à sauver plus de vies et promouvoir le bien-être de la population malgache font partie des priorités du prêtre Vincentien de la Congrégation de la Mission, surtout en cette période de crise sanitaire mondiale. Les visiteurs volants ont découvert les travaux en cours de construction guidés par le père Pedro : "Sur l'esplanade du pape François, venu à Akamasoa le 8 septembre 2019, ils ont été émerveillés par ce magnifique travail qui a transformé une falaise en un espace public et vert pour prier, réfléchir, trouver la paix ou contempler une vue panoramique sur la ville d'Antananarivo. Ils sont repartis avec la certitude qu'avec beaucoup d'efforts, la vie et les œuvres à Akamasoa continuent leur cours, même en période de pandémie !".

Et que cette pandémie n'arrête pas des projets solidaires, caritatifs et humanitaires tels l'Hostel du père Pedro ou encore les Instituts d'Excellence Culinaire Guillaume Gomez, là encore avec des mécènes et généreux donateurs, et en lien avec l'École de Félix...

Le père Pedro, Eric Mistou, Florence et Jean Luc, pilotes et personnels navigants d'Air France.

Le père Pedro, Eric Mistou, Florence et Jean Luc, pilotes et personnels navigants d'Air France.

Florence, Eric Mistou et Jean Luc, pilotes et personnels navigants d'Air France, des membres du Padre Pedro Squad, sur l'esplanade du Pape François.

Florence, Eric Mistou et Jean Luc, pilotes et personnels navigants d'Air France, des membres du Padre Pedro Squad, sur l'esplanade du Pape François.

Partager cet article
Repost0

Vendée-Akamasoa : un 30ème container de marchandises et matériel pour le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Vendée-Akamasoa : un 30ème container de marchandises et matériel pour le père Pedro

Le 22 janvier 2021, l'association Vendée-Akamasoa avec l'aide de ses bénévoles a chargé son 30ème container de Vendée, à destination du père Pedro à Madagascar, au profit des enfants et des familles d'Akamasoa. Soit 75 m3 et plus de 16 tonnes de denrées alimentaires (28 palettes de pâtes et de riz offertes par la Société Alpina Savoie de Chambéry), des vêtements neufs, du matériel scolaire, de l'équipement de maison et jardin.

Cette fois-ci, il y a aussi des chaussures, du mobilier de bureau, des lits médicalisés et exceptionnellement près de 3.500 jouets : "Ce sont des jouets récoltés lors d'une opération à Noël pour le Secours populaire. Le succès a été tel qu'il y a eu beaucoup plus de jouets que prévu. On va faire des heureux", se réjouit Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa, qui reste ouvert à toute proposition de dons de denrées alimentaires, matériel et autres marchandises de première nécessité pouvant être offertes par des entreprises et/ou des grandes surfaces et centres commerciaux.

Arrivée prévue du 30ème container sur place à Madagascar dans 6 à 7 semaines...

Vendée-Akamasoa : un 30ème container de marchandises et matériel pour le père Pedro
Vendée-Akamasoa : un 30ème container de marchandises et matériel pour le père Pedro
Partager cet article
Repost0

Projet gagnant au Crédit Mutuel Océan pour Vendée-Akamasoa et le père Pedro ?

Publié le par Vendée-Akamasoa

Projet gagnant au Crédit Mutuel Océan pour Vendée-Akamasoa et le père Pedro ?

Votez pour le projet gagnant de l'association Vendée-Akamasoa et du père Pedro !

Le Crédit Mutuel Océan offre 1.000 € à l'association dont le projet aura enregistré le plus de vote. Il suffit juste de se rendre sur la page du vote de la banque CMO, de dérouler les projets inscrits, et de choisir le projet Vendée-Akamasoa et père Pedro : puis votez, il vous faudra ensuite confirmer votre vote via l'e-mail reçu sur la boite que vous aurez choisie ! À vos claviers !

Pour découvrir ce projet et voter, CLIQUEZ ICI

Partager cet article
Repost0

Le Prix Nobel de la Paix 2021 pour le père Pedro ?

Publié le par Vendée-Akamasoa

L'hommage le plus grand pour son oeuvre humanitaire a été rendu à Akamasoa (Madagascar) par le pape François au père Pedro, dimanche 8 septembre 2019 (©Reproduction interdite sans autorisation)

L'hommage le plus grand pour son oeuvre humanitaire a été rendu à Akamasoa (Madagascar) par le pape François au père Pedro, dimanche 8 septembre 2019 (©Reproduction interdite sans autorisation)

Le Prix Nobel de la Paix 2021 pour le père Pedro ? On le lui souhaite et il le mérite ! Dimanche 31 janvier 2021 était la date limite de soumission des candidatures pour le prix Nobel de la paix 2021.

Le Père Pedro Opeka, né en Argentine, et son organisation humanitaire Akamasoa à Madagascar ont été nominés pour recevoir le Prix Nobel de la Paix, et ce par Janez Janša, Premier ministre de Slovénie, qui a nommé le Prêtre Vincentien de la Congrégation de Mission et l'Association Akamasoa pour ce prix de reconnaissance mondiale, et pour le travail qu'ils accomplissent depuis plusieurs décennies à la périphérie de la ville d'Antananarivo, la capitale de Madagascar, pour éradiquer la pauvreté, et redonner de la dignité aux plus démunis.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour le père Pedro ? Vendredi 11 octobre 2019, à Oslo, en Norvège (13 heures à La Réunion) le Prix Nobel de la paix avait été dévoilé, et décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d’une réconciliation spectaculaire entre son pays et l’Erythrée voisine.

Partager cet article
Repost0

Assemblée générale de l'association Vendée-Akamasoa le 21 novembre 2020, et grands évènements du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Assemblée générale de l'association Vendée-Akamasoa le 21 novembre 2020, et grands évènements du père Pedro

« Cher(e)s ami(e)s,

Merci à celles et ceux qui ont pu se rendre  disponibles et participer à  cette 9ème assemblée générale en visio conférence de Vendée-Akamasoa.

Une année 2019 riche en événements, tant pour notre association que pour celle du Père Pedro. L’évènement phare de cette année 2019 fut incontestablement la venue du Pape François à Akamasoa, le 8 septembre 2019. Ce fut une formidable reconnaissance pour le père Pedro et tout le peuple d’Akamasoa qui se battent au quotidien, depuis plus de 30 ans, pour le droit à la dignité humaine, essentiel pour chaque être vivant sur terre. Dans la foulée des retrouvailles entre l’ancien professeur de théologie et de son élève (Buenos-Aires 1969), les festivités du 30ème anniversaire d’Akamasoa furent le 2ème point d’orgue. Elles marqueront les esprits car elles étaient à la hauteur de l’immense respect que les enfants d’Akamasoa (et leurs familles) vouent au père Pedro.

2019, un bon cru également pour notre association : trois jours avec le Père Pedro en Vendée, un déplacement d’une délégation de Vendée-Akamasoa à Madagascar pour la venue du Pape, l’envoi de trois containers et un loto record en terme de fréquentation et de bénéfices : tous ces évènements ont suscité la générosité de nombreux donateurs, les fidèles comme les nouveaux qui viennent, toujours plus nombreux, grossir les rangs d’un immense mouvement de solidarité et d’accompagnement à l’action formidable et essentielle du père Pedro. Car les besoins sont encore énormes.

L’année 2020 en sera la triste illustration avec cette pandémie mondiale qui n’a fait qu’accentuer la misère des peuples, les plus pauvres, ainsi que les injustices sociales, économiques et conditions climatiques (importante sécheresse dans le sud de l’île)  qui ont affecté Madagascar.

Nous devons alors redoubler d’efforts et encourager le partage et la solidarité, autour de nous, auprès de celles et ceux qui peuvent et qui veulent aider ceux qui n’ont rien.

Nous comptons sur vous tous afin de porter ce message qui contribuera  à offrir un avenir meilleur aux enfants d’Akamasoa et à leurs familles. »

Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa

↓ CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS POUR PARCOURIR LE BILAN 2019 ET PROJETS 2020 DE L'ASSOCIATION VENDÉE-AKAMASOA ↓

L'année 2020 a été aussi pour le père Pedro Opeka son élection à la 2ème place du Prix Liberté 2020, où il a obtenu 29,3 % des suffrages.

Organisé par la région Normandie (France), la 2ème édition du Prix Liberté 2020, avec un jury de jeunes de 15 à 25 ans, a élu avec 42,2 % des voix Loujain Al Hathloul, militante saoudienne des droits des femmes dans son pays, toujours incarcérée. Nasrin Sotoudeh, avocate iranienne et militante des droits humains, condamnée à 12 ans de prison en 2019, obtient la troisième place avec 25,3 % des voix (2,9 % de votes blancs). 5.493 jeunes issus de 81 pays ont voté.

L'année 2020 a aussi été pour le père Pedro l'occasion de marquer les 50 ans de sa présence humanitaire et missionnaire à Madagascar, les enfants d'Akamasoa lui ont fait sa fête !

Et enfin voici l'album photo des grands évènements 2019 qui ont bouleversé la vie du père Pedro, et de ses protégé(e)s d'Akamasoa !

CLIQUEZ → ICI

Partager cet article
Repost0

Ambassade de France : don de médicaments pour Akamasoa et hommage au père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

L'Ambassadeur à Madagascar a fait un don de médicaments destinés aux dispensaires du père Pedro (Reproduction de la photo de l'ambassade interdite sans autorisation).

L'Ambassadeur à Madagascar a fait un don de médicaments destinés aux dispensaires du père Pedro (Reproduction de la photo de l'ambassade interdite sans autorisation).

Christophe Bouchard, Ambassadeur de France à Madagascar, entretient des relations privilégiées avec le père Pedro, pour le soutenir dans son oeuvre à Akamasoa, comme lors de sa récente visite dans le village "Les Bons Amis" (LIRE EN CLIQUANT ICI).

Christophe Bouchard a organisé une soirée en l'honneur de Pedro Opeka placée sous le signe de l'amitié (LIRE LÀ). Toute la communauté française à Madagascar étaient réunie cette mi_décembre 2020 autour du père Pedro pour lui réaffirmer le soutien de la France en général : particuliers, associations, entreprises... Mais également à travers les régions françaises comme L'Île-de-France ou La Réunion et des départements comme la Vendée. À cette occasion, l'Ambassadeur à Madagascar a fait un don de médicaments destinés aux dispensaires du père Pedro (avec l'aide de la Salama, centrale d'achats de médicaments essentiels et de matériel médical de Madagascar).

Cette soirée de l'Ambassadeur a également été l'occasion de marquer dans la convivialité les 50 ans de présence du père Pedro à Madagascar, aux côtés des plus démunis, pour lutter encore et toujours contre la pauvreté...

Partager cet article
Repost0

Décès de Diego Maradona : la réaction du Père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Diego Maradona, né le 30 octobre 1960 à Lanús (province de Buenos Aires, Argentine) et mort le 25 novembre 2020 à Tigre, a été un footballeur international argentin devenu entraîneur, véritable mythe dans son pays et dans le monde entier. Il évoluait au poste de milieu offensif sous le maillot nᵒ 10.

L'Argentine est aussi le pays du père Pedro (comme le pape François, les deux hommes se connaissent bien), missionnaire qui a toujours aimé le football, né à San Martin de parents Slovènes, et voulu même un temps devenir joueur professionnel...

Pedro Opeka a rendu hommage à Diego Maradona en vidéo ↓

(Cliquez sur la flèche en bas de la vidéo, à gauche, et on peut remettre la vidéo au départ et/ou faire "stop" pour revenir en arrière, en jouant sur le rond blanc) ↓

Un dimanche après midi ensoleillé de 2017, le père Pedro s'occupe de la vingtaine d'orphelins qui l'entourent en permanence. Il a revêtu son maillot argentin et shoote avec brio dans un ballon signé Messi (Lionel) ! Pedro Opeka a rencontré le footballeur Lionel Messi le 18 novembre 2016 → C'EST LÀ, CLIQUEZ

Il a d'ailleurs hésité avec la vocation de footballeur... Quel perte cela aurait été pour le monde, les plus pauvres et Akamasoa ! Trois nouvelles recrues arrivent en plein tirs au but dans la vidéo ci-dessous. Et le père Pedro n'est pas en reste...

↓ Madatrek (grande aventure de la famille Poussin) joue au foot avec le père Pedro ! ↓

Autres souvenirs en images du monde du football professionnel...

Le Père Pedro a rencontré Lionel Messi le 18 novembre 2016 en Espagne, au FC Barcelone, mais aussi Javier Alejandro Mascherano, ce dernier sur la seconde photo ci-dessous (reproduction des photos strictement interdite sans autorisation).

Décès de Diego Maradona : la réaction du Père Pedro
Décès de Diego Maradona : la réaction du Père Pedro
Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>