Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Après la Première dame de Madagascar, une Première dame de France

Publié le par Vendée-Akamasoa

Après la Première dame de Madagascar, une Première dame de France

On dit que l'on ne prête qu'aux "riches", mais le père Pedro qui dans ce domaine ne l'est surtout qu'en humanité et en dévouement pour la cause des plus démunis, peut en être heureux à sa manière ! Car Valérie Trierweiler, en mission professionnelle à Madagascar depuis une semaine, on le sait, n'est pas insensible aux problèmes humanitaires. Si l'ex-Première Dame de France - qui défraie la chronique avec son livre "Merci pour ce moment" (Les arênes) - a inauguré là-bas des bornes fontaines publiques dans un projet initié par le Secours populaire, Valérie Trierweiler a également rencontré le père Pedro, et publié une photo-légende sur son compte twitter (C'est ici, CLIQUEZ) ! Affaire à suivre, car il se pourrait bien que cette Première dame de France n'oublie pas, le moment venu, de se rappeler du père Pedro et, qui sait, de faire jouer ses réseaux d'aide en sa faveur ! ?

* Le 27 août dernier (lire sur ce blog ci-dessous), la Première dame de Madagascar était allée à la rencontre du père Pedro, pour lui remettre des dons et rallier à sa cause, plus directement, son époux : le président de la République Hery Rajaonarimampianina.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Le père Pedro reçu par le président de la République malgache

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro reçu par le président de la République malgache

Mardi 2 septembre, le père Pedro a été reçu par Hery Rajaonarimampianina, président de la République de Madagascar, dans le Palais présidentiel de Lavoloha, durant une heure. Le Père Pedro, était accompagné de Jean Boto – vice-président d’Akamasoa, les dix premières années -, son épouse Peta, amie de la Première Dame, venue quelques jours plus tôt en visite à Akamasoa (lire l’article précédent sur le blog). Cette dernière avait promis de se faire l’ambassadrice des doléances du père auprès de son époux, et le rendez-vous en est le premier fruit : « J'ai pu expliquer tous les problèmes d'Akamasoa, y compris les soucis de sécurité, et le vol des terrains autour d' Akamasoa, mais aussi notre besoin de l’accès et la salubrité de l'eau potable, sans oublier la fuite des enfants dans la rue. Le fonctionnement de notre carrière a été abordée, puisque nous ne pouvons pas pu acheter régulièrement de la dynamite depuis neuf mois », nous a confié le père Pedro, heureux que le président de la République l’ait écouté avec attention et intérêt. « J'ai profité de notre entretien pour inviter le président au 25ème anniversaire d'Akamasoa, le 19 octobre prochain, et il m’a promis de faire tout ce qui serait en son pouvoir, ce jour-là, pour être présent, tout en m’assurant également qu’à l’avenir, son épouse resterait en contact permanent avec nous en cas de problème urgent. »

La rentrée scolaire est prévue le 16 septembre, et surtout la préparation de la grande fête anniversaire du 19 octobre !

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

La Première dame de Madagascar se rend à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

La Première dame de Madagascar se rend à Akamasoa

Le 27 août dernier, le père Pedro et son équipe ont reçu à Akamasoa la Première dame de Madagascar, Voahangy Rajaonarimampianina, épouse du président de la République Hery Rajaonarimampianina, qui a succédé, le 25 janvier 2014, à Andry Rajoelina, président de a Haute Autorité de la transition, puis président, depuis le 17 mars 2009. Madame Rajaonarimampianina est arrivée vers 10 heures du matin avec une grande délégation de dames qui l'accompagnaient. Selon le père Pedro, la Première dame de Madagascar a été très émue, dès sa réception au centre d’accueil, non seulement par les statistiques montrant l’aide cette année, ponctuellement, de quelque 34.000 personnes démunies… Mais aussi par les visites des locaux d’accueil et des dortoirs communautaires en présence d’une foule de Malgaches parmi les plus pauvres venue l’accueillir...

La Première dame de Madagascar se rend à Akamasoa

Voahangy Rajaonarimampianina a profité de sa visite pour remettre au centre d’accueil Akamasoa - Mangarivotra et au père Pedro, plus de trois tonnes de riz, quatre sacs de haricots, 3.000 stylos et 2.000 cahiers, 800 couvertures et un don de 20.000.000 d’Ariary (la monnaie malgache, soit un peu plus de 6.000 euros), pour l’amélioration des locaux et les travaux d’extension du centre.

Mme Vololona, chargée d’Accueil des Sans-abris a salué la Première dame en lui souhaitant la bienvenue au centre Akamasoa : « J'ai été moi même dans la rue il y a 20 ans, maintenant j'essaye d'avoir de la compassion et d’aider mes compatriotes, parce que l’on m'a aidée, je dois aider à mon tour ! », a insisté Mme Vololona.

La Première dame de Madagascar se rend à Akamasoa

D’autres problèmes ont été évoqués par des responsables de l’équipe du père Pedro, comme le manque de dynamite à la carrière, faute d’argent, entraînant un déficit de travail pour les ouvriers, ou les problèmes d’eau potable au centre de Manantenasoa : « L'eau de La Ville ne monte plus dans notre colline ! Les gens vont chercher de l'eau là où ils peuvent, et cela entraîne beaucoup de problèmes gastriques dans la population », regrette le père Pedro, qui a accueilli la Première dame en lui expliquant les problèmes généralement rencontrés, faute d’argent, comme, encore, l’éparpillement d’enfants dans le centre-ville : « J'ai demandé l'aide des services d'ordre pour nous aider à chercher tous ces enfants et les dissuader de s'installer dans la rue ! Le laisser-aller est trop grand et c'est pour cela que cela incite les enfants à dormir n'importe où dans la rue, personne ne leur demandant pourquoi ils sont là ! », a enchaîné le père Pedro, qui a relevé aussi que « le peuple d'Akamasoa demande seulement du travail, et 80 % de notre population ont changé : ils veulent préparer un avenir meilleur à leurs enfants, mais ceux qui se s’adonnent encore à l'alcool et la drogue, eux, mettent de la zizanie et amènent la violence parfois dans nos villages ! Nous prenons nos responsabilités mais nous voulons être aidés pour ce problème par les services d'ordre de l'Etat ! ».

La Première dame de Madagascar se rend à Akamasoa

La Première Dame a promis de faire part de son constat lors de sa visite, et de toutes ces doléances, au président de la République pour que cela soit signalé aux responsables de l'Etat, mais aussi de continuer elle-même à suivre de près la situation à Akamasoa, notamment : « Nous lui avons remis en cadeau un joli panier fait par les femmes d'Akamasoa et une natte de table ! Ensuite nous sommes allés au 3ème étage du centre d'accueil où il y a une très belle vue sur la ville d'Antananarivo, et nous avons pris un petit rafraîchissement dans une ambiance très cordiale ! », s’est réjoui le père Pedro : « Tout l'équipe d’Akamasoa était contente de cette visite et nous sommes restés avec le sentiment que cette visite produira encore de bons fruits, nous l'espérons vivement ! C'était midi et toutes les familles d’Akamasoa sont revenues sur leur lieu du travail pour continuer leurs taches quotidiennes et faire vivre leurs enfants ! ».

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

70 m3 de dons en container pour le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

70 m3 de dons en container pour le père Pedro

À peine le père Pedro achève-t-il un voyage en France pour la promotion du livre "Akamasoa rêves d'enfants, 25 ans d'action du Père Pedro", aux Éditions du Rocher (1), et la soirée humanitaire au Puy du Fou (Vendée), en présence du prince Albert II de Monaco (lire ci-dessous les articles des 26 et 29 juillet 2014, sur le blog), qu'une autre initiative caritative a trouvé son aboutissement en Vendée, mardi 12 août dernier...

Au départ des Épesses (Vendée), l'association humanitaire Vendée-Akamasoa - qui compte quelque 200 membres bénévoles - organisait pour la 3ème année consécutive, le remplissage et l'envoi vers Madagascar d'un container de produits collectés grâce aux dons, et de première nécessité, pour les protégés du père Pedro. Soit 70 m3 de produits alimentaires, vêtements, fournitures scolaires et autres outillages, mais également, pour la première fois, des vélos : "Nous n'avons pas pu les expédier, l'an dernier, car le container était trop petit, mais avec ce grand modèle, nous avons cette fois largement la place", s'est réjoui Patrick Boonefaes, président de l'association, entouré de Renée Bossard, trésorière, et présidente de Puy du Fou Espérance, et d'une partie des adhérents de l'association Vendée-Akamasoa. Valeur marchande du container : 170.000 €, récoltés grâce aux efforts des bénévoles auprès des donateurs privés et des entreprises. Comme la laiterie de Montaigu, fournisseur de lait, et qui enverra d'ailleurs personnellement un container, dans quelques mois... Le loto de l'association Vendée-Akamasoa, dont la prochaine édition aura lieu le 5 octobre 2014 au Puy du Fou (Vendée), offre aussi des bénéfices conséquents réinvestis au profit de l'action du père Pedro. Mais également, la fidélité et l'engagement de la Banque humanitaire Le Pallet (Loire-Atlantique), qui oeuvre beaucoup, cette fois encore, dans la réunion des produits envoyés dans ce nouveau container.

Le container doit arriver par la mer dans cinq semaines, à Antanarivo, capitale de Madagascar, pour le 25ème anniversaire d'Akamasoa, l'association malgache du père Pedro. Un beau cadeau d'anniversaire pour lui et surtout ses milliers de protégés bénéficiaires de la générosité des donateurs et de l'engagement des bénévoles vendéens !

(1) "Akamasoa rêves d'enfants, 25 ans d'action du père Pedro" (Éditions du Rocher), textes de Pierre Lunel, photographies de Rijasolo (© photo ci-dessus, reproduction interdite sans autorisation). Préface de Patrick Poivre d'Arvor. Prix : 19,90 €. 50 % des droits d'auteur sont reversés à l'association Akamasoa, au bénéfice des oeuvres du père Pedro, pour chaque exemplaire acheté.

Mardi 12 août, aux Épesses (Vendée), l'équipe de volontaires s'apprête à charger les dons récoltés dans le container en partance pour Madagascar (© photo Romain Houeix, reproduction interdite, journaliste qui a couvert l'évènement dans le journal Ouest-France, jeudi 14 août 2014, et que l'association Vendée-Akamasoa remercie pour le don grâcieux de sa photo, et son utilisation pour illustrer cet article).

Mardi 12 août, aux Épesses (Vendée), l'équipe de volontaires s'apprête à charger les dons récoltés dans le container en partance pour Madagascar (© photo Romain Houeix, reproduction interdite, journaliste qui a couvert l'évènement dans le journal Ouest-France, jeudi 14 août 2014, et que l'association Vendée-Akamasoa remercie pour le don grâcieux de sa photo, et son utilisation pour illustrer cet article).

Partager cet article

Repost 0

Le père Pedro et "Vendée Akamasoa" sur France 3

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro et "Vendée Akamasoa" sur France 3

Vendredi 25 juillet 2014, lors du journal télévisé "19/20" de France 3 Pays de la Loire, présenté par Virginie Charbonneau, un très complet reportage réalisé par Elodie Soulard et Damien Raveleau a été diffusé en cours de journal. Il a été réalisé aux Epesses à l'occasion de la venue du père Pedro au Puy du Fou (Vendée), pour la grande soirée caritative en son honneur, aux côtés de S.A.S. le prince Albert II de Monaco (lire aussi ci-dessous sur le blog de "Vendée Akamasoa")...

- Retrouvez le reportage complet et l'article publié par Christophe Turgis sur le site web de France 3 Régions EN CLIQUANT ICI

- Et en images ci-dessous (remerciements à France 3 pour sa gracieuse autorisation).

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Puy du Fou (Vendée) : S.A.S. le prince Albert II de Monaco préside la soirée au profit du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Puy du Fou (Vendée) : S.A.S. le prince Albert II de Monaco préside la soirée au profit du père Pedro

Vendredi 25 juillet 2014 restera une grande soirée pour le père Pedro, puisque S.A.S. le prince Albert II de Monaco était présent à ses côtés, à l'invitation des responsables de l'association du Puy du Fou (Vendée), pour remettre à l'homme d'église le fruit bénéficiaire d'une Cinéscénie, et contribuer ainsi, une fois de plus, à ses besoins quotidiens pour l'aide aux plus démunis à Madagascar...

Avant de présider la soirée caritative nocturne, en prélude à la Cinéscénie, plus grand spectacle de nuit au monde, le prince Albert II a visité en compagnie des responsables le Grand Parc du Puy du Fou, avant d'être honoré d'une ovation d'applaudissements à son arrivée dans la cour du château Renaissance puyfolais. Là, le père Pedro, avec à ses côtés Philippe de Villiers, créateur du Puy du Fou, Nicolas de Villiers, président de l'association du Puy du Fou, et Renée Bossard, responsable et fondatrice du volet humanitaire du Puy du Fou, a reçu un chèque de 50.000 euros : "Je suis conquis par la fidélité et la générosité du Puy du Fou. Partout les aides diminuent, vous, vous les augmentez. Merci beaucoup !", s'est exclamé, visiblement autant ému que passionné par sa mission, le père Pedro, qui reçoit régulièrement de l'aide de l'association Puy du Fou Espérance, parmi ses généreux donateurs. Le prince Albert, soucieux également de la cause du père Pedro, s'est rendu déjà à deux reprises à Madagascar : "Jamais deux sans trois !" a glissé avec humour le père Pedro !

Un don de l'association Puy du Fou espérance, présidée par Renée Bossard, auquel se sont ajoutées 250 boîtes de lait vitaminé pour les petits malgaches, en partenariat avec la laiterie de Montaigu (Vendée), apportées sur scène par 250 enfants bénévoles Puyfolais : "Je voulais vous dire ma joie et ma gratitude d'être parmi vous", a commenté le prince Albert, qui a offert à Philippe de Villiers, une petite statue de François Grimaldi, fondateur de la lignée en 1297. Et reçu en cadeaux, une magnifique enluminure aux armes de la famille princière, et un vautour moine baptisé "Monaco", en clin d'oeil à la sensibilité du prince pour la nature et l'environnement...

La cérémonie en vidéo, quelques images...

Le père Pedro a retracé l'extrême pauvreté des malgaches, et l'importance par ce don de la construction, et des emplois qui vont avec, de dix maisons à Akamasoa.

Le père Pedro a retracé l'extrême pauvreté des malgaches, et l'importance par ce don de la construction, et des emplois qui vont avec, de dix maisons à Akamasoa.

L'arrivée sur scène du vautour moine baptisé "Monaco", et né et élévé à la fauconnerie du Puy du Fou, dirigée par Jean-Louis Liegois (à gauche sur la photo).

L'arrivée sur scène du vautour moine baptisé "Monaco", et né et élévé à la fauconnerie du Puy du Fou, dirigée par Jean-Louis Liegois (à gauche sur la photo).

Un invité de marque dans la foule : Georges Pernoud (Thalassa), avec Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa.

Un invité de marque dans la foule : Georges Pernoud (Thalassa), avec Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

"Père Pedro, un ange pour Madagascar" : l'éditeur Bayard met en vente une BD

Publié le par Vendée-Akamasoa

"Père Pedro, un ange pour Madagascar" : l'éditeur Bayard met en vente une BD

Une belle consécration pour le père Pedro ! En février-mars 2014, l'éditeur Bayard consacrait une petite bande-dessinée complète à l'intention des 8-13 ans, dans son magazine "Filotéo, Dieu, le monde et toi"(N° 225), au père Pedro et à son oeuvre, BD intitulée : "Père Pedro, un ange pour Madagascar". Dans la série "Les chercheurs de Dieu en BD", celle-ci a été scénarisée par Lucie de la Herronnière, et mise en images par Carole Xenard.

- Information exclusive, cette petite bande-dessinée est désormais en vente sur Internet, directement en ligne, sur le site de Bayard (CLIQUEZ sur le lien ci-dessous, et laissez vous guider) :

Pour acheter la BD sur le père Pedro, CLIQUEZ ICI, et pour s'abonner à Filotéo, CLIQUEZ LÀ...

Contactée au téléphone par le blog Vendée-Akamasoa, la dessinatrice a eu la gentillesse de nous offrir, en exclusivité, et pour illustrer cet article, des ébauches de dessins qui lui ont servi à préparer la BD (reproduction des dessins présentés ici strictement interdite) : "Cette BD a été réalisée dans des délais assez courts ; j'ai travaillé seule dans mon atelier, en lien avec le directeur artistique de Filotéo (téléphone, mail)", explique Carole Xenard (son blog est ICI, et son book d'artiste en cliquant LÀ). "J'ai beaucoup aimé travailler sur cette histoire (la 4ème que j'ai faite pour Filotéo). C'était très intéressant pour moi de devoir dessiner de nombreux visages différents. Les décors étaient un défi car ce n'est pas ma spécialité ! J'ai construit peu à peu l'évolution des dessins par rapport à celle de son action à Madagascar, comme le Père Pedro a appris aux gens à construire leurs maisons...", poursuit l'illustratrice. "J'ai fait quelques recherches sur les personnages, les vêtements, les paysages. Puis pour chaque case, j'ai cherché rapidement le cadrage qui fonctionnait le mieux, l'attitude des personnages, etc... Ensuite j'ai dessiné au bon format, scanné ce premier dessin (mon crayonné), et dans Photoshop j'ai redessiné ensuite en précisant davantage le dessin définitif. La couleur est posée ensuite, toujours sur Photoshop." Une belle façon de sensibiliser les enfants à l'histoire du père Pedro, et de lui offrir également la matérialisation artistique de son oeuvre !

"Père Pedro, un ange pour Madagascar" : l'éditeur Bayard met en vente une BD
©Carole Xenard pour tous ses dessins (reproduction interdite sans autorisation écrite de l'auteure)

©Carole Xenard pour tous ses dessins (reproduction interdite sans autorisation écrite de l'auteure)

Partager cet article

Repost 0

"Akamasoa, rêves d'enfants, 25 ans d'action du père Pedro" : la presse en parle...

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le nouveau livre consacré à l'oeuvre du père Pedro, "Akamasoa, rêves d'enfants, 25 ans d'action du père Pedro" (Éditions du Rocher), en collaboration avec l'écrivain Pierre Lunel, et le journaliste photographe Rijasolo, continue de séduire les médias. Il faut dire que le travail de fond de l'homme d'église à Madagascar, et sa lutte contre la pauvreté, grâce aussi à son charisme lors de ses voyages de sensibilation pour l'aide aux plus démunis, ne peuvent laisser personne indifférent.

La Nouvelle République du Centre-Ouest vient de lui consacrer un article dans le quotidien régional, mercredi 16 juillet dernier, que l'on peut également retrouver sur le site de la "NR", en cliquant ICI.

©Rijasolo/Éditions du Rocher (reproduction interdite sans autorisation)

©Rijasolo/Éditions du Rocher (reproduction interdite sans autorisation)

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Père Pedro : "Le foot, la foi, la solidarité : une oeuvre collective !".

Publié le par Vendée-Akamasoa

Père Pedro : "Le foot, la foi, la solidarité : une oeuvre collective !".

Dans le cadre de la promotion de son dernier livre, paru aux Éditions du Rocher, "Akamasoa, rêves d'enfants, 25 ans d'action du Père Pedro" (lire aussi l'article précédent sur le blog), le père Pedro est passé ces derniers jours par le studio d'Europe 1.

Voici la vidéo sur le blog de l'association Vendée-Akamasoa... Rappelons que ce livre album magnifique a été conçu en collaboration avec les textes de Pierre Lunel, et les photos riches en émotions du photographe journaliste Rijasolo. Le prix public conseillé est de 19,90 euros, et pour chaque exemplaire vendu, la moitié de la somme des droits d'auteurs est reversée aux oeuvres humanitaires du père Pedro. Une belle façon de faire une bonne action... en quelques secondes !

Sur la photo ci-dessus (©Éditions du Rocher, reproduction interdite sans autorisation) : Rijasolo, père Pedro et Pierre Lunel.

Vendredi 11 juillet dernier, dans les studios de la radio Europe 1, le père Pedro raconte sa foi, mais aussi sa passion du foot à l'occasion de la Coupe du monde 2014, et sa lutte contre la pauvreté... Finalement c'est aussi et toujours "l'effort, le combat et vivre en équipe"...


Partager cet article

Repost 0

Père Pedro, "Prophète des bidonvilles" : 40 ans d'actions à Madagascar !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Père Pedro, "Prophète des bidonvilles" : 40 ans d'actions à Madagascar !

Depuis plusieurs décennies, le père Pedro est à Madagascar, et plus particulièrement à Akamasoa, ce que mère Teresa (1910-1997) fut à Calcutta, en Inde, et soeur Emmanuelle (1908-2008), à ses oeuvres caritatives en Egypte... Ou proche de la vision de l'humain par l'abbé Pierre ( 1912-2007)... Entre autres religieuses et religieux dévoués à la cause des plus démunis...

Le père Pedro a ainsi sauvé de la misère, et préparé à un avenir meilleur, déjà, plusieurs dizaines de milliers d'enfants (et d'adultes) malgaches, et ce n'est pas fini ! On oserait presque dire, malheureusement, que cela ne fait "que commencer"...

En juin dernier, le Père Pedro était en France pour la promotion de son nouveau livre, aux Editions du Rocher : "Akamasoa, rêves d'enfants, 25 ans d'action du Père Pedro", sur des textes de Pierre Lunel (confident de soeur Emmanuelle et de l'abbé Pierre), et de très belles photographies de Rijasolo, journaliste photographe correspondant de l'AFP à Madagascar. Disponible en librairie et sur tous les sites web de vente en ligne (comme Amazon), ce nouveau livre retraçant le parcours et l'oeuvre d'un homme d'exception, aussi humble que perspicace dans ses actions humanitaires, est préfacé par Patrick Poivre d'Arvor. PPDA y évoque sa rencontre avec le père Pedro, il y a une vingtaine d'années, pour la première interview de Pedro Opeka, dans "Ex-libris" (TF1). Frappé par l'aura déterminée et dévouée du père Pedro, PPDA s'enflamme : "C'est bien simple, il ressemblait à l'idée que l'on peut se faire de Jésus, il y a deux milles ans !".

* À noter que pour chaque exemplaire acheté de "Akamasoa, rêves d'enfants, 25 ans d'action du Père Pedro" (Éditions du Rocher), 50 % des droits d'auteur sont intégralement reversés à l'association Akamasoa au bénéfice de l'oeuvre du Père Pedro, dont les besoins sont quotidiens pour, non seulement, faire face à la détresse des plus démunis, mais pour les frais de fonctionnement dans les structures (écoles, dispensaires, etc.) déjà en place...

Le père Pedro, entre autres médias, était l'invité récemment de TV5Monde, où il s'est livré aux questions de Patrick Simonin. Voici la vidéo sur le blog de Vendée-Akamasoa.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>