Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'association "Océan Indien le Paille en queue" offre deux ordinateurs à l'école informatique d'Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro et Twoqui Marchellain, qui dirige l'école informatique d'Akamasoa.

Le père Pedro et Twoqui Marchellain, qui dirige l'école informatique d'Akamasoa.

À l'Association Caritative "Océan indien, le-Paille-en-queue", qui œuvre contre la pauvreté à Madagascar, un grand merci pour le don de deux PC portables qui viendront enrichir le matériel pédagogique de l'école d'informatique d'Akamasoa dirigée par Twoqui Marchellain (ci-dessus aux côtés du Père Pedro).

Une belle illustration de l'entre-aide en associations, et ce nouveau geste est à souligner et concrétise l’engagement de nos associations à œuvrer contre la pauvreté à Madagascar.

Ces deux ordinateurs viendront compléter le matériel pédagogique de l‘école d’informatique d’Akamasoa dirigée par Twoqui Marchellain.

L'association "Océan Indien le Paille en queue" offre deux ordinateurs à l'école informatique d'Akamasoa
Partager cet article
Repost0

Père Pedro reçu dans l'émission télévisée de France 5 "C à Vous"

Publié le par Vendée-Akamasoa

Saisie d'écran twitter "C à Vous"

Saisie d'écran twitter "C à Vous"

"Père Pedro, le prêtre qui lutte contre la pauvreté à Madagascar" : c'est avec ce titre sur l'écran que le père Pedro a été reçu, le 14 mai 2021, dans l'émission quotidienne de France 5 "C à Vous", par Anne-Elisabeth Lemoine, Patrick Cohen, Emilie Tran NGuyen, Pierre Lescure, et Marion Ruggieri...

Le père Pedro était sur le plateau entre Sylvain Tesson, auteur de « Un été avec Rimbaud », et Joann Sfar, dessinateur, auteur de « Le Ministère secret - Tome 1 : Le Ministère secret - Héros de la République ».

Pedro Opeka a brillamment pu expliquer son oeuvre humanitaire à Akamasoa, et parler de la sortie de la BD : "AkamasoaPère Pedro l'humanité par l'action" éditée par l'éditeur "Des bulles B dans l'Océan", qu'Anne-Élisabeth Lemoine a offert d'ailleurs à Sylvain Tesson. Qui aura peut-être envie un jour d'aller faire un reportage sur le père Pedro à Madagascar, qui sait ?

Merci à toute l'équipe de "C à Vous",

et retrouvez le passage avec le père Pedro de l'émission ci-dessous :

↓ (cliquez sur la flèche de la vidéo) ↓

À noter que le père Pedro a également été reçu le 16 mai 2021 à la radio Europe 1 par la journaliste Wendy Bouchard, une fois de plus, pour un entretien radiophonique que vous pouvez réécouter EN CLIQUANT ICI →

Partager cet article
Repost0

Le père Pedro reçu à l'Élysée par Brigitte Macron

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le Père Pedro, nominé au Prix Nobel de la Paix 2021 et Mathias Ismail, cofondateur de la Fondation Ecole de Félix ont été reçus à l'Elysée par Brigitte Macron (©Palais de l'Elysée-RF 2021)

Le Père Pedro, nominé au Prix Nobel de la Paix 2021 et Mathias Ismail, cofondateur de la Fondation Ecole de Félix ont été reçus à l'Elysée par Brigitte Macron (©Palais de l'Elysée-RF 2021)

Le Père Pedro et Mathias Ismail, cofondateur de la Fondation École de Félix ont été reçus à l'Élysée par Brigitte Macron, pour discuter de la lutte contre la grande pauvreté et de la solidarité pour les enfants déshérités de Madagascar.

C'est la 3ème fois que le père Pedro, nominé au Prix Nobel de la Paix 2021 par Janez Janša, Premier ministre de Slovenie, est reçu par la Première dame de France Brigitte Macron, pour évoquer son oeuvre à Akamasoa, et les besoins pour les plus pauvres de Madagascar. Une première fois le 4 juillet 2017 (LIRE ICI), et une seconde fois le 9 juillet 2019 (LIRE LÀ).

Cette nouvelle fois, ce fut l'occasion pour le père Pedro et Mathias Ismail, l'un des cofondateurs avec son frère de l'École de Félix à Madagascar, associée également au chef Guillaume Gomez, de partager avec l'épouse du président français Emmanuel Macron, les urgences sociales et sanitaires qui touchent le peuple malagasy, en vue de mobiliser des chaînes de solidarité et d'entraide.

Partager cet article
Repost0

Père Pedro Opeka raconte sur "France Inter" son "combat corps à corps avec la misère" à Madagascar

Publié le par Vendée-Akamasoa

Père Pedro Opeka raconte sur "France Inter" son "combat corps à corps avec la misère" à Madagascar

Le père Pedro Opeka reçu à la radio France Inter,

À l'occasion de la parution de son oeuvre humanitaire à Madagascar en bande-dessinée, dont le bénéfice des ventes ira à son association Akamasoa, B.D. qui s'intitule : "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" (Des Bulles B dans l'Océan). Sortie en vente de la BD : le 20 mai 2021.

Partager cet article
Repost0

Pedro Opeka racontée en BD, "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action", disponible le 20 mai 2021

Publié le par Vendée-Akamasoa

La vente de cette bande-dessinée sera au bénéfice de l'oeuvre du Père Pedro à Madagascar.

La vente de cette bande-dessinée sera au bénéfice de l'oeuvre du Père Pedro à Madagascar.

Initiée par l'éditeur "Des bulles B dans l'Océan", le père Pedro est le héros d'une nouvelle grande bande-dessinée, dont le bénéfice des ventes ira à son oeuvre à Madagascar, et qui s'intitule : "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" (Des Bulles B dans l'Océan). Sortie en vente de la BD : le 20 mai 2021.

Une ode à l'humanité, et l'histoire d'un père missionnaire qui a pris depuis des decennies les plus pauvres de Madagascar sous son aile, construit le ville Akamasoa pour leur redonner une dignité par le travail : la générosité et la détermination d'un homme qui conjugue un amour intarissable pour autrui, pour sortir des milliers de malgaches de la misère. "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" est une nouvelle nouvelle bande dessinée inédite pour raconter cette illustre personnalité connu mondialement qu'est le Père Pedro Opeka, et son oeuvre. On doit les dessins à Rafally Razafindrakoto et de Nino respectivement au dessin et aux couleurs, sur un scénario de Franco Clerc et Etienne Leong à la tête de ce projet.

 
"Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" : une bande dessinée magnifique et précise sur le père Pedro et son oeuvre.

"Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" : une bande dessinée magnifique et précise sur le père Pedro et son oeuvre.

INFOS CI-DESSUS pour commander la BD "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" (DesBulles B dans l'Océan), et à partir du 20 mai 2021 en vente aussi sur plusieurs sites partenaires, dont l'éditeur "Des Bulles B dans l'Océan"

INFOS CI-DESSUS pour commander la BD "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" (DesBulles B dans l'Océan), et à partir du 20 mai 2021 en vente aussi sur plusieurs sites partenaires, dont l'éditeur "Des Bulles B dans l'Océan"

"Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" (Des Bulles B dans l'Océan"

"Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action" (Des Bulles B dans l'Océan"

À noter qu'en février-mars 2014, l'éditeur Bayard avait édité une petite bande-dessinée complète à l'intention des 8-13 ans, dans son magazine (LIRE ICI →) "Filotéo, Dieu, le monde et toi"(N° 225), consacrée déjà au père Pedro et à son oeuvre, une BD toujours en vente pour liseuse numérique (EBook), et intitulée (CLIQUER ICI →) : "Père Pedro, un ange pour Madagascar". Cette première BD en 2014, diffusée dans la série "Les chercheurs de Dieu en BD", avait été scénarisée par Lucie de la Herronnière, et mise en images par Carole Xenard.

↓ Visuel "Père Pedro, un ange pour Madagascar" (Bayard Jeunesse) CI-DESSOUS ↓

Pedro Opeka racontée en BD, "Akamasoa, Père Pedro, l'humanité par l'action", disponible le 20 mai 2021
Partager cet article
Repost0

Le "Vendée les Herbiers Football" offre des tenues sportives aux jeunes du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Reproduction de la photo interdite sans autorisation.

Reproduction de la photo interdite sans autorisation.

Le 5 mai 2021, le VHF (Vendée les Herbiers Football) a remis à l’association Vendée-Akamasoa, pour le père Pedro, plusieurs dizaines de tenues sportives qui viendront équiper les équipes de football composées par la jeunesse d’Akamasoa. Le Père Pedro mise beaucoup sur le sport pour les jeunes, et notamment le football, pour les faire s'épanouir, les responsabiliser et les inciter à prendre aussi leur avenir en main par le sport.

Dernièrement, deux terrains de football synthétique ont aussi été inaugurés à Madagascar. LIRE EN CLIQUANT → ICI

Le mercredi 5 mai dernier, l'équipe de la boutique du VHF vendéen, qui renouvelle tout son stock de produits dérivés dans sa boutique pour la prochaine saison, est allée à la rencontre de Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa, et d'une partie des bénévoles, afin de leur remettre plusieurs cartons d'équipements sportifs qui partiront à Madagascar dès le mois de juin. Merci au VHF pour sa générosité, et rendez-vous prochainement au stade ! ?

Partager cet article
Repost0

Click&Collect Madagascar Solidev fait appel à la solidarité en ligne !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Click&Collect Madagascar Solidev fait appel à la solidarité en ligne !

Les restrictions liées à la pandémie ont conduits "Click&Collect Madagascar Solidev" à revoir et imaginer d'autres modes de diffusion des produits fabriqués par les femmes de marins pêcheurs de la coopérative  KOVAPAMMINA à Tamatave ( Madagascar ) que cette association soutient.

"Le chiffre d'affaires normal (autour de 40.000 €) de notre association entièrement dédiée à cette structure d'aide au développement a chuté considérablement (60% , comme beaucoup de petites entreprises en France", précise Jean-Paul Delouche, co-président.

Vous pouvez par "Click&Collect Madagascar Solidev" continuer à aider les plus démunis par l'achat de ces jolis produits de qualité en allant sur le site suivant (CLIQUEZ SUR LE LIEN) → "Click&Collect Madagascar Solidev"

Publié dans News

Partager cet article
Repost0

Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !

Publié le par Vendée-Akamasoa

Reproductions des photos interdites sans autorisation

Reproductions des photos interdites sans autorisation

« Le 12 avril 2021 est arrivé à Andralanitra de Madagascar, le container de l'association Vendée-Akamasoa » annonce avec joie père Pedro,

qui poursuit : « Avec 11 hommes, 40 femmes et 6 personnes en sécurité, nous avons déchargé toutes les marchandises, dont le riz, les vêtements, les couvertures, les lits et matelas, et autres barbecues, chaises métalliques, etc. Nous avons mis deux heures pour vider le container. Grand merci aux généreux donateurs pour tous ces dons que vous nous avez envoyé avec tant d'amour et de respect pour les plus pauvres de Madagascar. Au nom de tout le Peuple d'Akamasoa, encore une fois merci de tout coeur à Vendée-Akamasoa et à tous celles et ceux qui ont donné ces cadeaux, et toutes celles et ceux qui ont chargé le container en Vendée. Voici quelques photos du déchargement. Nous vous embrassons fortement avec nos enfants, les braves et héroïques femmes et l'équipe d'Akamasoa » conclut Pedro Opeka...

Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !

Le 22 janvier 2021, l'association Vendée-Akamasoa avec l'aide de ses bénévoles a chargé son 30ème container de Vendée, à destination du père Pedro à Madagascar, au profit des enfants et des familles d'Akamasoa. Soit 75 m3 et plus de 16 tonnes de denrées alimentaires (28 palettes de pâtes et de riz offertes par la Société Alpina Savoie de Chambéry), des vêtements neufs, du matériel scolaire, de l'équipement de maison et jardin.

Cette fois-ci, il y a aussi des chaussures, du mobilier de bureau, des lits médicalisés et exceptionnellement près de 3.500 jouets : "Ce sont des jouets récoltés lors d'une opération à Noël pour le Secours populaire. Le succès a été tel qu'il y a eu beaucoup plus de jouets que prévu. On va faire des heureux", se réjouit Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa, qui reste ouvert à toute proposition de dons de denrées alimentaires, matériel et autres marchandises de première nécessité pouvant être offertes par des entreprises et/ou des grandes surfaces et centres commerciaux.

Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !
Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !
Parti en janvier 2021 de Vendée, le 30ème container de produits pour Akamasoa est arrivé !
Partager cet article
Repost0

Père Pedro inaugure deux terrains de football à Lovasoa et Antolojanahary

Publié le par Vendée-Akamasoa

Après la couper du ruban, le terrain de football d'Antolojanahary a été officiellement inauguré le 24 mars 2021, la première ville que le père Pedro a construite à Akamasoa (Reproduction des photos interdites)

Après la couper du ruban, le terrain de football d'Antolojanahary a été officiellement inauguré le 24 mars 2021, la première ville que le père Pedro a construite à Akamasoa (Reproduction des photos interdites)

Le père Pedro vient d'inaugurer en mars 2021 deux terrains de football pour ses protégé(e)s : un terrain synthétique le 8 mars 2021 à Lovasoa (album photos à voir ICI) et un second terrain le 24 mars 2021 à Antolojanahary (album photos à voir LÀ) : « À Antolojanahary, la première ville d'Akamasoa, un beau paradis vert, comme Madagascar…., nous avons inauguré un terrain de football en gazon synthétique pour six ou sept  joueurs », raconte réjoui Pedro Opeka , « deux mille étudiants ont assisté à la fête… les enfants d'Akamasoa Antolojanahary étaient pleins de bonheur ».

Après le couper du ruban, Pedro Opeka, prêtre vincentien de la Congrégation de la Mission qui aurait aimé être un joueur professionnel de foot « lance trois tirs au but. Le premier avec le pied droit ... bien sauvé par un jeune archer... le second tire au but avec la jambe gauche et encore arrêté par le gardien et ensuite j'ai tiré avec le pied droit et c'est le but de l'inauguration à mes 73 ans... Merci mon Dieu pour ce coup de main. Vive la fête...! ».

Même en période de pandémie, Akamasoa avance et grandit avec joie et espoir, de la main du père Pedro. Et du pied !

« Après j'ai demandé de tirer trois tir au but. Voila le premier avec le pied droit... bien arrêté par un jeune gardien de but »

« Après j'ai demandé de tirer trois tir au but. Voila le premier avec le pied droit... bien arrêté par un jeune gardien de but »

Un autre moment du match de football joué à l'occasion de l'inauguration du terrain de football à Antolojanahary, la première ville d'Akamasoa.

Un autre moment du match de football joué à l'occasion de l'inauguration du terrain de football à Antolojanahary, la première ville d'Akamasoa.

« Une photo avec Avotra collégienne de 12ans fille de une institutrice que j'ai connu sa maman Jeannine quand elle avait 7 ans. Il y a un espoir ! Dieu soit loué et tous nos bienfaiteurs »

« Une photo avec Avotra collégienne de 12ans fille de une institutrice que j'ai connu sa maman Jeannine quand elle avait 7 ans. Il y a un espoir ! Dieu soit loué et tous nos bienfaiteurs »

L'une des équipes de football pour enfants qui a participé à l'acte inaugural du terrain de football d'Antolojanahary.

L'une des équipes de football pour enfants qui a participé à l'acte inaugural du terrain de football d'Antolojanahary.

Partager cet article
Repost0

Rapport d'activités 2020 et projets 2021 de l'association Akamasoa : le point de père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro a de nouveau été nommé au Prix Nobel de la Paix 2021, parrainé cette fois par Janez Janša, Premier ministre de Slovénie (Reproduction de la photo interdite)

Le père Pedro a de nouveau été nommé au Prix Nobel de la Paix 2021, parrainé cette fois par Janez Janša, Premier ministre de Slovénie (Reproduction de la photo interdite)

« Chers amis,

 L’année 2020 a été une année très difficile dans le monde entier, mais surtout dans les pays en voie de développement. Madagascar a dû non seulement faire face à la crise sanitaire, mais a dû dans le même temps continuer de se battre contre l’extrême pauvreté.

À partir du mois de mars, nous avons subi le premier confinement. Il a été d’ailleurs assez bien respecté par la population. À Akamasoa, nous avons arrêté le travail, l’école, les rassemblements religieux, la pratique du sport, toute vie communautaire. Nous avons cependant continué à aider des milliers de familles à hauteur de 80% de l’aide qu’elles recevaient en période normale. L’état a également apporté son aide en partageant les produits de première nécessité, cela a soulagé en grande partie la population la plus démunie.

Mais le confinement à Madagascar et pour la population de nos villages a été très dur et a posé de nombreux problèmes. En effet, toutes les familles vivent dans des espaces réduits et sont très à l’étroit dans leurs maisons de 12 m² et il était impossible de rester jour et nuit ensemble confinés. De plus l’arrêt de l’école, du travail et du sport pendant 7 mois a beaucoup désorienté les jeunes et les enfants qui pour beaucoup d’entre eux sont tombés dans le piège de la vie facile. Les messes du dimanche, d’abord supprimées, ont été réorganisées en plein air car les gens avaient besoin de prier et de se retrouver ensemble pour demander à Dieu de sortir indemne de cette pandémie. Bien sûr toutes les règles de distanciation ont été respectées et les masques étaient de rigueur.

Nous avons fort heureusement été beaucoup plus épargnés que les pays du Nord où des milliers de gens sont morts de la Covid-19 mais nous restons cependant très soucieux et responsables face à ce dangereux virus invisible et imprévisible.

Les difficultés que nous avons rencontrées cette année ont créé une ambiance de morosité palpable et la pauvreté est toujours là et doit toujours être malheureusement combattue. Beaucoup de personnes doivent vivre au jour le jour et surtout survivre, et les besoins fondamentaux de 70% de la population ne sont toujours pas assurés. Un pays à l’arrêt depuis 60 ans, avec une population qui a quadruplé en même temps, nous laissent imaginer les besoins immenses et indispensables qu’il faudrait pour que le peuple puisse retrouver une certaine dignité.

Les infrastructures routières, les bâtiments scolaires, les hôpitaux, les maternités et dispensaires, les aides aux paysans ou aux jeunes étudiants sont insuffisants voire inexistants. Un des problèmes majeurs c’est le manque d’eau, non seulement dans tous nos villages mais aussi dans tous les quartiers de Tananarive. Idem pour l’électricité, les gens attendent toujours d’être branchés au réseau de la Jirama. Que font les gouvernements successifs et les entreprises d’état pour changer ça ? Que fait-on de l’argent et des budgets prévus pour le bien commun ? Pourquoi tant d’insouciance et d’indifférence au sort de nos enfants ?

La dégradation du pays se poursuit. Les valeurs ancestrales, socles d’un peuple fier, disparaissent. Les mœurs sont catastrophiques et nous avons vécu une vague de viols sans précédent qui a ému jusqu’au sommet de l’état. La corruption est à son comble malgré les mesures prises par le gouvernement actuel et continue à faire de terribles dégâts. Il est temps que nos dirigeants réalisent enfin leurs promesses et que nos fonctionnaires se mettent au travail !

Malgré toutes ces difficultés que nous avons dû subir et traverser, durant cette année 2020, nous avons fait des efforts importants pour continuer à bâtir notre ville d’Akamasoa et pour poursuivre toutes les aides que nous apportons à des milliers de malades tous les ans avec nos projets de santé ! ».

Père Pedro

→ Pour découvrir et prendre connaissance du rapport d'activités 2020 et projets 2021 de l'association Akamasoa → CLIQUEZ ICI

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>