Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Boufféré, Villages du monde : 4.000 € pour le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le 31 mars dernier, avait lieu l’assemblée générale de l’association Boufféré, Villages du monde, association qui a été fondée au lendemain du tsunami en Thaïlande, et qui vient en aide aux associations qui œuvrent partout à travers le monde, là où les enfants souffrent (Inde, Sénégal, Bénin, Haïti, Madagascar, Brésil...). Au cours de cette assemblée générale, le président Guy Lerin a remis à notre association Vendée Akamasoa un chèque de 4.000 € au profit du Père Pédro et de son association malgache Akamasoa. Cette somme permettra de répondre à l’urgence qui fait suite au passage du cyclone Enawo, en plus des sommes déjà versées par notre association, mais aussi la SODEXO (voir nos derniers articles sur notre blog), ou encore d'autres initiatives parmi laquelle Madagascar Foundation.

Partager cet article

Repost 0

Cyclone Enawo à Madagascar : reportage en vidéos auprès du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le cyclone Enawo laissera des traces longtemps à Madagascar (lire nos articles ci-dessous à la date des 13 - 14 et 16 mars 2017 sur le blog). Reportage en deux vidéos auprès du père Pedro, du plus tragique témoignage pour la première vidéo, à la seconde avec l'appel du père Pedro à ne pas baisser les bras pour l'aider financièrement dans l'urgence...

Les personnes qui veulent aider le père Pedro peuvent suivre nos indications en CLIQUANT SUR CE LIEN, tout en sachant que toute adhésion ou/et don fait l'objet d'un reçu officiel selon les obligations légales.

Partager cet article

Repost 0

Film "Human" de Yann Arthus-Bertrand : l'interview du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

CI-DESSOUS, interview du père Pedro extraite du film Human réalisé par Yann Arthus-Bertrand en 2015, documentaire regroupant un ensemble de témoignages de personnes réparties sur l'ensemble de la planète Terre sur des situations de vie. Le réalisateur s'est appuyé sur des interviews de plus de 2.000 personnes dans plus de 60 pays, soit 110 interviews au montage pour le long-métrage HUMAN.

Pendant plus de deux ans, grâce au soutien exceptionnel de la Fondation Bettencourt Schueller, la réalisation d’HUMAN a permis de récolter un patrimoine unique composé de 2.500 heures d’interviews et d’images aériennes inédites. Fondé sur cette richesse, HUMAN porte la voix de tous les hommes et les femmes qui ont confié leur histoire, ce film s’en fait leur porte-parole en images.

Et pour soutenir le père Pedro CLIQUEZ ICI.

Partager cet article

Repost 0

Cyclone Enawo : les soutiens au père Pedro et aux Malgaches se multiplient

Publié le par Vendée-Akamasoa

Après le passage catastrophique du cyclone Enawo à Madagascar (lire notre article sur la catastrophe ci-dessous, à la date du 13 mars), les soutiens au père Pedro et aux Malgaches se multiplient, et les premiers dons affluent, même si cette chaîne de solidarité et les aides financières ne doivent pas cesser pour autant...

De son côté, l'association Vendée-Akamasoa, au-delà de relayer l'appel du père Pedro de multiples façons, sensibilise tant que faire se peut l'opinion publique et les donateurs, via notamment la voix de son président. Patrick Boonefaes : "L"association Vendée Akamasoa a organisé le dernier week-end de février un spectacle avec les Baladins de la médecine (NDLR : lire notre article ci-dessous à la date du 14 mars), dont les bénéfices (9.150 €) étaient destinés à acheminer par contenair, en juin prochain, de l'alimentation et des fournitures de première nécessité. Nous venons ce matin de transférer ces fonds au père Pedro pour contribuer à faire face à l' urgence de la situation."

Patrick Boonefaes avait encore, quant à lui, saisi samedi 11 mars une structure humanitaire fidèle aux oeuvres caritatives : la Fondation Stop Hunger. Lundi 13 mars, cette Fondation, en lien avec la SODEXO, a répondu dans l'urgence positivement à l'association Vendée-Akamasoa, via son président : "Après discussion avec Michel Landel, directeur général, administrateur et président du comité exécutif de Sodexo, président de l'association Sodexo Stop Hunger, le fonds de dotation Stop Hunger est heureux d’apporter sa contribution à l’association du Père Pedro au travers d’une dotation de 10.000 euros. Nous en informons l’équipe Sodexo sur place et l’invitons à se mettre en relation avec le Père Pedro pour lui apporter soutien et appui plus opérationnel…".

Cyclone Enawo : les soutiens au père Pedro et aux Malgaches se multiplient

D'autres initiatives se mettent actuellement en place, à signaler, exemple parmi d'autres, celle d'InfoChrétiennes, dont vous pouvez prendre connaissance EN CLIQUANT ICI.

Cyclone Enawo : les soutiens au père Pedro et aux Malgaches se multiplient
Cyclone Enawo : les soutiens au père Pedro et aux Malgaches se multiplient

Partager cet article

Repost 0

Spectacle en Vendée des Baladins de la médecine : 9.150 euros pour le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

La Troupe des Baladins de la médecine.

C'était à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée, France), les 25 et 26 février 2017, au profit des oeuvres du père Pedro : Les Baladins de la Médecine ont donné leur spectacle "Cabaret Belleville", organisé cette fois en lien avec l'association Vendée-Akamasoa.

Une initiative qui a permis de collecter 9.150 euros, que le président des Baladins de la médecine, Pierre Dupain, a eu le plaisir d'offrir pour le père Pedro, via Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa. Cette somme normalement prévue pour l'achat de produits, denrées et autres matériels envoyés ensuite pour l'association Akamasoa à Madagascar, a été finalement attribuée financièrement en urgence au père Pedro, actuellement dans la tourmente humanitaire après le passage meurtrier et dévastateur du cyclone Enawo (lire ci-dessous).

Partager cet article

Repost 0

Cyclone Enawo à Madagascar : l'appel d'urgence du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le père Pedro lance un appel émouvant aux mécènes, donateurs, et à la communauté internationale pour venir en aide aux Malgaches dûrement touchés par le cyclone Enawo.

Le père Pedro lance un appel émouvant aux mécènes, donateurs, et à la communauté internationale pour venir en aide aux Malgaches dûrement touchés par le cyclone Enawo.

« Chers Amis

Le Cyclone Enawo est entré dans la nuit du 7 mars 2017 dans Madagascar par le nord-est et a traversé ensuite de nord au sud toute l’île. La région la plus touchée est Le Sava puisque le cyclone entrant avec toute sa furie en terre ferme par Antalaha et Maroantsatra, les rafales de vent étaient estimées à 300 km heure. Ensuite des rafales à 200 km et dans les hauts plateaux, les rafales ont diminué à 80 km/h. La Région de Sava a été détruite à 80 %.

Pour la Région d’Antananarivo, beaucoup de pluie et cela a provoqué des glissements de terrain et la destruction d’habitations déjà très fragiles et précaires dans les bas quartiers. Des milliers de familles sinistrées se sont réfugiées dans les écoles et grandes salles de sports, non équipées pour recevoir les sinistrés, qui ont emmené les affaires personnelles qu’ils ont pu sauver. Cela veut dire que rien n’est prévu pour de telles catastrophes, juste un lieu plus sûr pour y dormir. L’eau potable et les sanitaires font grand défaut dans tous ces lieux d’accueil des sinistrés. Nous manquons gravement encore à Madagascar d’un sens de prévision le plus élémentaire pour prévoir des catastrophes naturelles, et aider les plus fragiles et les plus pauvres de notre pays à y faire face le mieux possible ! Pour le moment, il faut attendre les informations qui vont remonter à la capitale pour en savoir davantage sur les dégâts dans toute l’étendue de l’Ile, provoqué par le Cyclone Enawo. Il faut savoir que Madagascar est déjà sinistré sans les Cyclones. Mais quand les cyclones arrivent en plus sur l'Ile, alors la situation devient dramatique.

Cyclone Enawo à Madagascar : l'appel d'urgence du père Pedro

Dans nos villages Akamasoa, nous avons eu pas mal de dégâts, des murs de soutènement qui se sont écroulés ; des toits des maisons endommagés ; des latrines et douches qui se sont effondrés, de même beaucoup de poteaux électriques tombés par terre et qui sont en plus dangereux, surtout pour les enfants qui peuvent être électrocutés. Une grande partie de familles à Akamasoa vivent de ce qu’elles gagnent dans la journée. C’est pour cela que les femmes sont allées travailler dans la carrière même dans la pluie. En voyant le courage de ces femmes, nous ne pouvons pas rester indifférents et insensibles. Moi-même, j’ai été ému ce matin en voyant ce courage de ces mères de familles. Quand je leur ai dit de rentrer à la maison, elles m’ont répondu : « Et qu’est-ce qu’ils vont manger nos enfants ? ». Aider de telles mamans, c’est un acte de compassion et justice naturelle.

Cyclone Enawo à Madagascar : l'appel d'urgence du père Pedro

Malheureusement, il faut un cyclone comme Enawo, qui fait des morts, des destructions massives et dramatiques pour que l’opinion internationale s’occupe de Madagascar et de son peuple plein de joie de vivre. Cette population stagne dans une pauvreté qui nous pousse à nous insurger contre les égoïsmes et les injustices faites ainsi aux plus pauvres des pauvres. Aidons par amour et par compassion, surtout les enfants qui sont si nombreux dans cette précieuse Ile de Madagascar.

Cyclone Enawo à Madagascar : l'appel d'urgence du père Pedro

Je souhaite de tout cœur que cet appel au secours en faveur des victimes du cyclone Enawo soit entendu en France et ailleurs par les personnes généreuses et sensibles à la détresse des autres. En tant qu’êtres humains et ensuite en tant que croyants, nous ne pouvons pas rester indifférents, c’est pourquoi je me joins à toutes les personnes de bonne volonté pour crier et relayer tout appel au secours à celles et ceux qui nous tendent la main pour être secourus et qui vivent dans des situations inhumaines.

Cyclone Enawo à Madagascar : l'appel d'urgence du père Pedro

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés quand nos frères souffrent le manque de tout, d’un toit, d’eau potable, de riz, de couvertures, de vêtements et de médicaments. Mais la façon la plus pratique, vite et directe d’aider les plus démunis, c’est d’envoyer une aide financière, puisque faire parvenir des denrées et produits par container, va mettre trop de temps dans le transport maritime et arriver trop tard à Madagascar, avec en plus les démarches administratives parfois tatillonnes à la douane. C’est formidable de voir la foi et la fraternité traduits en actes humanitaires, parfois en nécessaire urgence ! Que Le Seigneur bénisse tous ceux qui vont adhérer à cette démarche et tous ces frères et sœurs qui vont porter secours à leurs prochains.

Vive la Fraternité et vive le partage ! »

Père Pedro

Cyclone Enawo à Madagascar : l'appel d'urgence du père Pedro

Les personnes qui voudraient aider le père Pedro peuvent, notamment, passer par notre blog "Vendée-Akamasoa", association officielle reconnue, en consultant sur notre blog la rubrique en haut à droite de la page d'accueil intitulée : "POUR S'ASSOCIER À VENDÉE-AKAMASOA ?"

En cliquant sur le lien bleu, sous le titre de cette rubrique, vous trouverez toutes les directives pour nous rejoindre et envoyer un don, dont le reçu vous sera retourné ensuite en application des obligations légales.

Partager cet article

Repost 0

Le prince Albert II de Monaco adoube le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Un grand moment humaniste, diplomatique et de reconnaissance pour le père Pedro.

Un grand moment humaniste, diplomatique et de reconnaissance pour le père Pedro.

Le 28 février dernier, SAS le prince Albert II de Monaco, en tant que président d’honneur de l’association Monaco Aide et présence (MAP, cliquez ICI pour en savoir plus), a rendu visite au père Pedro, à Manante­nasoa et au lycée Grimaldi à Andralanitra. Si le prince a honoré de sa présence les inaugurations d’une école primaire à Mahatazana et d’une maternité au village Manantenasoa, l’association MAP ayant financé les travaux de construction des deux infrastructures, on dit aussi que la présence du prince Albert est un soutien ouvert à la candidature du père Pedro au Prix Nobel de Paix, déjà nommé en 2011, 2013, et 2016. Leur collaboration humanitaire date de 1991.

Étaient également présents à ce grand moment pour l’association Akamasoa et son fondateur, la présidente de l’association MAP, Donatella Campioni et cinq des membres du conseil d’administration, qui sont venus pour rehausser cette inauguration et voir aussi d’autres projets qu’ils réalisent à Madagascar. Dans l’après-midi, le prince Albert II de Monaco a rendu également une visite de courtoisie au président de la République, Hery Rajao­narimampianina, à Lavoloha.

Et selon le média d’informations « Midi- madagasikara », le chef de la diplomatie malgache Atallah Béatrice a sollicité du prince Albert, au nom de l’Etat malagasy de mener des lobbyings au niveau international pour que le père Pedro soit nommé Prix Nobel de la Paix. La coopération entre la Principauté de Monaco et la Grande île est axée entre autres sur la lutte contre la pauvreté, notamment dans les domaines de l’Education et de la Santé. C’est la deuxième visite du prince Albert II à Madagascar. La première remonte en 2003. Depuis un peu moins d’un an, Madagascar dans un but de rompre « l’isolement » diplomatique international, a accueilli les chefs d’État et du gouvernement de l’Organisation Internationale de la Francophonie, des hauts dirigeants de la COMESA, le Roi du Maroc Mohammed VI, le ministre des Affaires Etrangères chinois Wang Yi, la Princesse de Thaïlande Maha Chakri Sirindhorn, ou très récemment le Secrétaire d’Etat du Vatican Pietro Parolin (lire les articles du blog ci-dessous). La ministre des Affaires Etrangères Atallah Béatrice a réaffirmé que l’année 2017 est l’année de la récolte diplomatique pour Madagascar, et confirmé que des demandes d’agrément d’ambassadeurs ont été déjà envoyées auprès de pays comme la France, les États-Unis ou l’Union européenne.

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Interview exclusive du père Pedro par Radio Vatican

Publié le par Vendée-Akamasoa

Interview exclusive du père Pedro par Radio Vatican

Du 26 janvier au 1er février 2017, la cardinal Parolin, secrétaire d'État au Vatican, le plus proche collaborateur du Pape François, s'est rendu à Madagascar, et a rencontré le père Pedro, ses protégés, et ses collaborateurs (lire notre article ci-dessous à la date du 15 février 2017).

Le père Pedro revient sur la visite du cardinal Parolin dans une interview par Radio Vatican, pour laquelle l'association Vendée-Akamasoa a joué un modeste rôle de mise en relation avec les journalistes de Radio Vatican, qui avaient alors du mal à joindre le père Pedro (problème d'Internet sur l'île). Voici l'interview du Père Pedro, que vous pouvez écouter dans l'article de Radio Vatican (le lecteur audio y est intégré), EN CLIQUANT ICI.

Interview exclusive du père Pedro par Radio Vatican

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Sports : inauguration d'un terrain synthétique à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Un projet réalisé avec la région Réunion.

Un projet réalisé avec la région Réunion.

Le 25 janvier dernier, le Père Pedro a officiellement inauguré l'équipement financé par la Région Réunion : un terrain synthétique qui permet à plusieurs milliers de jeunes du village d'Akamasoa de pratiquer différentes disciplines sportives (lire également - avec une vidéo - l'article de la région Réunion en CLIQUANT ICI).

Ce jour-là, les fidèles ont célébré aussi la conversion de Saint Paul vers sa route à Damas et le début de festivité de 400 ans du début de l’Œuvre de Charité de Saint Vincent de Paul. Et célébré une Eucharistie dans le Complexe Sportif à Bemasoandro, dès 6 heures du matin et devant une immense foule, avant la bénédiction de toutes les installations sportives.

Sports : inauguration d'un terrain synthétique à Akamasoa

Vers 9 h, tous les jeunes ont pris place sur le nouveau terrain de football, qui est fait en gazon synthétique, pour accueillir les invités d’honneur, dont l’ami de l’association Akamasoa Didier Robert, président de la Région de l’Ile de la Réunion, avec son épouse, et des responsables de la Coopération à Madagascar, et de la comptabilité de l’association.

Sports : inauguration d'un terrain synthétique à Akamasoa

Le Père Pedro a salué chaleureusement le président et toute la délégation réunionnaise et remercié pour la finalité de ce projet commun pour le plus grand bonheur des milliers de jeunes malgaches qui aiment le sport. Cette aide est passée par l’Association les Amis du Père Pedro à La Réunion, afin que l’aide financière arrive le plus tôt possible à Akamasoa. Le Président Didier Robert a pris la parole pour exprimer sa joie d’avoir participé à ce projet en faveur des jeunes, même avec des moyens modestes, et a encouragé les jeunes, mais aussi les parents à continuer à se battre, parce qu’il y a toujours une sortie à l’extrême pauvreté. Trois écoles d’Akamasoa, Mahatsara, Andralanitra et Manantenasoa ont préparé chacune un spectacle d’ensemble magnifique d’harmonie et de couleurs sous le soleil.

La joie se lisait dans le visage de tous les participants ainsi que sur les invités, qui ont également eu le bonheur de voir le père Pedro et ses invités taper du pied dans le ballon rond ! Après l’effort, donc le réconfort ! « Et vive la coopération entre les deux Peuples frères Malagasy et Réunionnais ! ».

Sports : inauguration d'un terrain synthétique à Akamasoa

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Une rencontre religieuse à Akamasoa devant une foule immense, joyeuse et fervente !

Une rencontre religieuse à Akamasoa devant une foule immense, joyeuse et fervente !

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, plus proche homme d’Église du Pape François, a effectué une visite à Madagascar, du 26 janvier au 1er février, à l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et l’île rouge devenue indépendante en 1960. Avec l’objectif de signer un accord-cadre entre l’Église catholique et l’État malgache dans le cadre de ce voyage (EN LIRE PLUS sur Radio Vatican EN CLIQUANT ICI et en ÉCOUTANT le cardinal Parolin EN CLIQUANT LÀ).

Dimanche 29 janvier, le cardinal Parolin a présidé une messe au stade Mahamasina de la capitale Antananarivo, devant environ 80.000 fidèles, parmi lesquels 200 prêtres, ainsi qu'un millier d'enfants des centres crées par le père Pedro, qui ont effectué des danses traditionnelles. Dans son homélie autour du message des Béatitudes, il a dit son bonheur de se rendre à Madagascar, « dans la belle et grande Ile Rouge visitée par Saint Jean-Paul II en 1989 ». Cette messe était concélébrée par les évêques malgaches, ainsi que le nonce apostolique et le cardinal Maurice Piat, de l'île Maurice.

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

À Akamasoa, ce fut une véritable liesse, quand le cardinal Pietro Parolin a fait son entrée au village d’Andralanitra. Une foule d’élèves des écoles primaires, des enseignants et des parents d’élèves, étaient aussi là pour l’accueillir. Même scénario au village de Manante­nasoa, où des collégiens, des lycéens, des universitaires, des parents d’élèves et des habitants ont rempli la grande salle de messe, pour accueillir cet ancien haut diplomate religieux, aujourd’hui le bras droit du Pape François. Les ovations ferventes et joyeuses des enfants et des jeunes ont ému le cardinal Piétro Parolin, mais aussi toute l’assistance, dont les archevêques et les évêques, venus spécialement de toute l’île de Madagascar : « Je suis venu partager avec eux la joie et apporter la présence et l’affection du Pape François, très proche des pauvres, et qui en est un grand défenseur. Je pense qu’ils se sentiraient très à l’aise ici. Alors c’est aussi pour représenter la figure et la parole du Pape », a-t-il ainsi illustré sa visite au père Pedro et tous ses protégés.

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

Le père Pedro, de son coté, l’a déclaré : « Nous avons vu que le cardinal Pietro Parolin était très ému de voir les enfants et les pauvres à Andralanitra. Le fait de leur serrer la main et croiser leurs regards de tout près, il se sentait à l’aise et il a eu une attitude très bienveillante tout le temps de sa visite. Même si les gardes de corps d’État trop zélés, de par leur travail, compliquait forcément une relation immédiate avec les gens, le cardinal Parolin a réussi avec sa bonté et son sourire sincère à attirer les gens vers lui. Il s’est exprimé à Andralanitra et il nous a fortement encouragé à continuer ce travail contre la pauvreté et en faveur de la personne humaine et d’un développement intégral. Ensuite, Il a parlé à Manantenasoa d’une façon spontanée et il a dit qu’en voyant ce travail d’Akamasoa, cela lui rappelle ce passage de l’évangile quand Jean Baptiste a envoyé des disciples vers Jésus pour lui demander, si c’est lui le Messie et que Jésus lui a répondu : « Allez rapporter à Jean que les aveugles voient, les sourds entendent, les morts ressuscitent et les pauvres sont évangélisés… » .

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

« Le Cardinal secrétaire d’Etat était accompagné de 17 évêques de Madagascar et monseigneur Gilbert Aubry, évêque de l’île de La Réunion, qui étaient eux aussi émus de voir cette foule des enfants et des jeunes avec une telle joie qui débordait de partout. Les évêques aussi ont été ovationnés un par un quand on été présentés les diocèses respectifs.

Nos jeunes ont composé et chanté un chant en espagnol pour le Pape François. Des enfants à Andralanitra et Manantenasoa ont salué le cardinal avec une euphorie extraordinaire, de telle manière que l’envoyé du Pape s’est exclamé qu’il n’oubliera pas cette rencontre avec les jeunes d’Akamasoa. Une autre belle page s’ajoute dans l’histoire et les annales d’Akamasoa. Tout le monde est parti heureux d’avoir salué un homme de Dieu et le représentant direct du Pape François.

Le cardinal nous a donné un enveloppe pour participer aux oeuvres de charité en faveur de ceux qui sont les plus pauvres des pauvres. Nous sommes tous partis heureux de cette belle rencontre avec le Secrétaire d’Etat du Vatican ! », conclut le père Pedro.

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>