Le père Pedro Opeka est élu 2ème du Prix Liberté 2020

Publié le par Vendée-Akamasoa

Le Prix Liberté 2020, seconde édition, consacre Pedro Opeka à la seconde place des suffrages sur trois lauréats (Reproduction interdite sans autorisation).

Le Prix Liberté 2020, seconde édition, consacre Pedro Opeka à la seconde place des suffrages sur trois lauréats (Reproduction interdite sans autorisation).

Organisé par la région Normandie (France), la 2ème édition du Prix Liberté 2020, avec un jury de jeunes de 15 à 25 ans, a élu avec 42,2 % des voix Loujain Al Hathloul, militante saoudienne des droits des femmes dans son pays, toujours incarcérée. Le père Pedro était en lice avec aussi avec Nasrin Sotoudeh, éminente avocate iranienne spécialisée dans la défense des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

Le père Pedro Opeka est élu 2ème du Prix Liberté 2020, et a obtenu 29,3 % des suffrages. Nasrin Sotoudeh obtient la troisième place avec 25,3 % des voix (2,9 % de votes blancs). 5.493 jeunes issus de 81 pays ont voté.

↓ Les trois candidat(e)s qui étaient en lice au départ ↓

Lina Al Hathloul, soeur de Loujain Al Hathloul, se verra donc remettre pour sa soeur un chèque de 25.000 € pour défendre sa cause, ainsi qu’un trophée réalisé par des élèves du lycée Napoléon de L’Aigle (Orne), et ce lors de la troisième édition du Forum mondial Normandie pour la Paix qui se tiendra les 1er et 2 octobre 2020 à l’Abbaye aux Dames à Caen. Sa réaction ↓

La lauréate 2020 du Prix Liberté, Loujain Al Hathloul (qui succède à Greta Thunberg en 2019), a été arrêtée une première fois, en 2014, pour avoir tenté de passer la frontière entre les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite au volant d’une voiture. Après 73 jours de prison, elle est libérée. De nouveau arrêtée en mai 2018 pour avoir bravé l’interdiction pour les femmes de conduire dans le royaume, elle est depuis incarcérée.

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article