30ème anniversaire d'Akamasoa : le père Pedro élevé par le président de Madagascar au rang de Grand-Croix de deuxième classe de l’ordre national

Publié le par Vendée-Akamasoa

Dans le cadre de la célébration des 30 ans de l'association Akamasoa, le Président Andry Rajoelina, le 29 septembre 2019, a élevé le père Pedro Opeka, au rang de Grand Croix de 2ème Classe (©photo Présidence de la République de Madagascar).

Dans le cadre de la célébration des 30 ans de l'association Akamasoa, le Président Andry Rajoelina, le 29 septembre 2019, a élevé le père Pedro Opeka, au rang de Grand Croix de 2ème Classe (©photo Présidence de la République de Madagascar).

À l’occasion du 30e anniversaire du centre Akamasoa, créé par le père Pedro, le président malgache Andry Rajoelina l’a élevé au rang de Grand-Croix de deuxième classe de l’ordre national.

Dimanche 29 septembre 2019, c’était la fête au centre Akamasoa qui marquait ses 30 ans d’existence à Madagascar, œuvre humanitaire créée par Pedro Opeka et son équipe, aidés de généreux donateurs, pour sortir de la pauvreté des familles entières, par le travail et dans la dignité, et préparer des milliers d’enfants à affronter la vie d’abord par la scolarité.

Plusieurs responsables malgaches étaient présents pour assister à cette cérémonie, notamment le président de la République Andry Rajoelina et monseigneur Paolo Rocco Gualtieri, nonce apostolique (photos ci-dessous).

©Présidence de la République de Madagascar

©Présidence de la République de Madagascar

©Reproduction interdite

©Reproduction interdite

Le chef d’Etat Malagasy a résumé le travail du fondateur d’Akamasoa au fil des décennies : « Transformer la pauvreté en espoir ». Le père Pedro, fondateur du centre Akamasoa à Andralanitra, a été élevé par le président au « rang de Grand-Croix de deuxième classe de l’ordre national », le plus haut degré civil. Andry Rajoelina a insisté sur le fait qu’Akamasoa est la preuve que si tout le monde se donne la main, tout objectif est atteignable. Le père Pedro, qui l’a prouvé depuis 30 ans, a eu aussi récemment la plus haute reconnaissance avec la visite du pape François le dimanche 8 septembre 2019 (lire précédemment sur notre blog les reportages à cette occasion).

©Présidence de la République de Madagascar
©Présidence de la République de Madagascar
©Présidence de la République de Madagascar

©Présidence de la République de Madagascar

La toute première maison du village de l’amitié ou centre d’Akamasoa, a donc été créée par le père Pedro Opeka, il y a 30 ans. Depuis, plus de 3.000 maisons ont été bâties ainsi qu’une trentaine d’écoles, plusieurs bibliothèques, trois dispensaires, un cabinet de dentiste, des stades de basket et de foot, des voies de circulation, et même des cimetières…

Environ 14.000 enfants sont aujourd’hui scolarisés dans six écoles primaires, quatre écoles secondaires et deux lycées, avec l’aide de 464 professeurs et instituteurs et de 70 assistantes sociales.

Explications du père Pedro EN VIDÉO ↓

Tous les bons et beaux anniversaires se terminent par le partage du gâteau ©Reproduction interdite

Tous les bons et beaux anniversaires se terminent par le partage du gâteau ©Reproduction interdite

Le chef de l’État malgache a aussi remis un don de quatre tonnes de médicaments (photo ci-dessous).

Le président malgache a, par ailleurs, promis d’alimenter régulièrement les stocks de médicaments du centre d’Akamasoa, et promis de construire, avec la contribution de l’État malgache, une université pour les jeunes d’Akamasoa.

©Présidence de la République de Madagascar

©Présidence de la République de Madagascar

Quelques images souvenirs...

©Reproduction interdite
©Reproduction interdite
©Reproduction interdite

©Reproduction interdite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article