Le père Pedro rencontre les membres bénévoles et ami(e)s de Vendée Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Marietta et Patrick Boonefaes (président de Vendée Akamasoa) ont reçu le père Pedro en Vendée, à l'occasion de sa tournée en France, pour un moment de partage avec les bénévoles et soutiens ami(e)s de l'association (reproduction interdite sans autorisation)

Marietta et Patrick Boonefaes (président de Vendée Akamasoa) ont reçu le père Pedro en Vendée, à l'occasion de sa tournée en France, pour un moment de partage avec les bénévoles et soutiens ami(e)s de l'association (reproduction interdite sans autorisation)

23 juin 2019 : à l'occasion de son passage en France pour une tournée de débats, le père Pedro était l'invité, en Vendée, de Marietta et Patrick Boonefaes, président de l'association Vendée-Akamasoa. Au-delà de retrouver en commun le père Pedro, ce fut l'occasion de réunir cette figure du combat contre la pauvreté à Madagascar, avec les bénévoles et ami(e)s de l'association, qui oeuvrent dans l'ombre pour contribuer à la mission humanitaire du père Pedro, et notamment dans la préparation de lotos caritatifs, recherches de mécénat et autres préparations de containers de marchandises et produits de première nécessité pour les protégé(e)s du père Pedro : "Je suis heureux d'être avec vous pour partager ensemble ce qui nous unit dans notre combat, et le mot "amour" pour notre prochain, et davantage encore pour les plus démuni(e)s, et notamment les enfants. C'est pour les enfants que je parcours le monde et la France actuellement. Un enfant de France, d'Afrique, de Madagascar, d'Amérique ou de Chine sont tous nos enfants, qui me font courir, qui me donnent la force de continuer, et c'est pour la bonne cause !", a rappelé le père missionnaire, heureux de voir aujourd'hui, plus de 14.500 enfants scolarisés à Akamasoa, arrachés avec leur famille, depuis plusieurs décennies, à la décharge d'Andralanitra et dans les rues de la capitale de Madagascar...

Grâce aux mécènes, et au travail de ses protégé(e)s sur place qui arrachent la pierre de la carrière surnommée aujourd'hui "la cathédrale", ce sont aussi des routes, des dispensaires ou plusieurs milliers de logements qui sont à mettre au crédit humanitaire du père Pedro et de ses équipes sur place : "Car il ne s'agit pas finalement pour redonner sa dignité à une personne de lui apporter seulement de l'argent, mais de lui donner du travail, pour que tous ses gens vivent dignement de leur travail !".

Le père Pedro s'est dit aussi très confiant dans la bonne volonté du nouveau président de Madagascar, Andry Rajoelina, qui semble déterminé à lutter contre la corruption, désenclaver l'île rouge, et lutter de son côté contre le crime et la pauvreté de Madagascar....

Pedro Opeka a été également accueilli comme il se doit par les responsables de l'association du Puy du Fou, qui l'aide financièrement, régulièrement, à travers l'association Puy du Fou Espérance. Ce samedi 23 juin 2019, la journée s'est achevée par une messe dite par le père Pedro au Puy du Fou, avant d'assister à la séance du soir de la Cinéscénie.

Le père Pedro est confiant dans la politique générale du nouveau président Andry Rajoelina à Madagascar (Reproduction interdite sans autorisation).

Le père Pedro est confiant dans la politique générale du nouveau président Andry Rajoelina à Madagascar (Reproduction interdite sans autorisation).

Autre bonne nouvelle confirmée en Vendée par le père Pedro : la venue du pape François à Madagascar et à Akamasoa, à l'occasion de son voyage apostolique au Mozambique et l'île Maurice, du 6 au 10 septembre 2019...

↓ Écoutez la déclaration du nonce apostolique de Madagascar, Paolo Rocco Gualtieri, et autres religieux, pour annoncer la venue du Saint-Père...

↓ Enfin, cette belle proclamation du pape François adressée aux jeunes Malgaches, déjà, en octobre 2018...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article