Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA

Publié le par Vendée-Akamasoa

Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA

« Une énorme foule d'enfants, de jeunes et de parents sont venus à 6 h 15 du matin sur la Colline de la Grotte de la Sainte Famille sous un splendide soleil qui commençait à éclairer la Ville d'Antananarivo sous nos yeux. Des milliers de fidèles sont venus recevoir les cendres pour le début du Carême ! Dieu nous a bénis avec une journée ensoleillée. Il y a longtemps que nous n'avons pas vu un soleil pareil le matin. Les prévisions de la météo avaient annoncé de la pluie et des nuages. Ce beau matin  du 14  février, nous avons eu le bonheur de contempler cette journée extraordinaire et on voyait sur les visages de tous une joie qui manifestait un bonheur intérieur.

C'était tellement beau de voir ces enfants, ces jeunes et ces adultes monter à pied plusieurs  kilomètres vers le sommet de la colline où nous avons décidé de célébrer ensemble avec tous les villages Akamasoa le commencement du Carême. Grâce à notre sonorisation puissante et nos techniciens très habiles, notre voix pouvait s'entendre très loin et d'autres personnes qui voulaient entendre nos paroles et nos chants, se sont réjouis avec nous. »

Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA

 « Le Père Pedro avait demandé à tous les présents de faire des efforts personnels et spirituels dans leurs vies. Il a demandé aussi que chacun veille à la propreté de ses villages et que chaque jour, chaque enfant, jeune et adulte puisse ramasser un seul papier par jour dans la rue, sur le trottoir. Puisque nous étions plus de 10.000 personnes présentes dans cette prière, on est sûr qu'on ne trouvera aucun papier par terre dans les rues du village Akamasoa. »

Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA

 « Bien sûr, le Père a également demandé si tous étaient prêts à faire des efforts durant le Carême pour être plus justes, plus fraternels et plus joyeux, et moins indifférents à la misère qui appauvrit tant de nos frères et sœurs. Tous ont levé la main pour dire leur détermination à changer leur vie et  enlever les  mauvais penchants et les défauts que chacun connait dans son cœur. Cette foule, Peuple de Dieu, après l'Eucharistie, est repartie au travail, dans les écoles et dans ses occupations quotidiennes. Aujourd'hui, une fois de plus, nous avons vu et constaté que Dieu uni les  gens en frères et sœurs, qu'il fait de nous une et seule Famille Humaine. L'appel de L'Écriture ce matin était : « Laissez-vous réconcilier avec Dieu. Ne laissez pas la grâce de Dieu sans effet ou dans l'oubli et sans fruit ». Et Jésus dans son Évangile nous a exhorté à fuir l'hypocrisie et nous a dit aussi que, quand nous faisons l'aumône ou quand nous donnons une aide, « que la main gauche ne sache pas ce que fait la main droite ». Toute aide, d'après Jésus, à nos frères et sœurs doit être humble et discrète. L'Amour de Dieu, c'est le Pardon, c'est la Miséricorde, c'est la Vie, c'est le Bonheur, c'est la Liberté,  c'est la Justice, c'est le Partage. C'est la Fraternité. »

Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA
Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA

 « Voici quelques photos pour voir de près ce beau début du Carême du Peuple d'Akamasoa!

Chers  amis, unissons nos forces et nos énergies pour un monde plus juste et fraternel ! »

Un témoin d'Akamasoa

Mercredi des Cendres, 14 février 2018 à AKAMASOA

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article