Le Puy du Fou offre 50.000 euros à l'oeuvre du Père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Devant le nouvel hôtel thématique du Puy du Fou, de gauche à droite : Patrick Boonefaes, président de Vendée-Akamasoa ; le père Pedro, et un couple d'amis correspondant Akamasoa du père Pedro à la Réunion (©D.M.)

Devant le nouvel hôtel thématique du Puy du Fou, de gauche à droite : Patrick Boonefaes, président de Vendée-Akamasoa ; le père Pedro, et un couple d'amis correspondant Akamasoa du père Pedro à la Réunion (©D.M.)

Le père Pedro est actuellement en France pour, notamment, la promotion de son ouvrage "Insurgez-vous !" (Éditions le Rocher).

Depuis quelques jours, et jusqu'à ce dimanche 18 juin, le père Pedro s'est arrêté au Puy du Fou (Vendée), qui marque cette année le 40ème anniversaire de sa création par Philippe de Villiers. À cette occasion, vendredi 16 juin 2017, lors de la journée d'anniversaire et avant la grande Cinéscénie nocturne, le père Pedro s'est vu remettre pour son oeuvre 50.000 euros par Renée Bossard, présidente de Puy du Fou Espérance, volet humanitaire de l'association puyfolaise, et trésorière de l'association Vendée-Akamasoa. Déjà, en 2014, Puy du Fou Espérance lui avait donné pour les besoins de son action 50.000 euros, et également 20.000 euros en 2012.

Après une messe samedi 17 juin avec les bénévoles puyfolais, le père Pedro a quitté la Vendée pour rejoindre ses protégés, laissant une fois de plus derrière lui en France l'image d'un homme totalement dévoué à la cause des Malgaches démunis, totalement dévoué à lutter contre l'injustice et la pauvreté des Humains : "Nous avons depuis nos débuts avec l'association Akamasoa (Les Bons Amis) aidé plus de 500.000 malgaches, d'une manière ou d'une autre, en un quart de siècle, avec l'aide de 517 collaborateurs malgaches ; scolarisé plus de 12.000 enfants ; logé 25.000 personnes dans 18 villages, sans compter les personnes qui passent quotidiennement par notre centre d'aide avec l'association, qui assure également un salaire à plus de 3.000 personnes dans tous les corps de métier dont nous avons besoin. Nous avons besoin de vous pour nous aider financièrement, les Malgaches sont un peuple attachant et les enfants sont l'avenir du Monde !", a rappelé le père Pedro.

Commenter cet article