Le prince Albert II de Monaco adoube le père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

Un grand moment humaniste, diplomatique et de reconnaissance pour le père Pedro.

Un grand moment humaniste, diplomatique et de reconnaissance pour le père Pedro.

Le 28 février dernier, SAS le prince Albert II de Monaco, en tant que président d’honneur de l’association Monaco Aide et présence (MAP, cliquez ICI pour en savoir plus), a rendu visite au père Pedro, à Manante­nasoa et au lycée Grimaldi à Andralanitra. Si le prince a honoré de sa présence les inaugurations d’une école primaire à Mahatazana et d’une maternité au village Manantenasoa, l’association MAP ayant financé les travaux de construction des deux infrastructures, on dit aussi que la présence du prince Albert est un soutien ouvert à la candidature du père Pedro au Prix Nobel de Paix, déjà nommé en 2011, 2013, et 2016. Leur collaboration humanitaire date de 1991.

Étaient également présents à ce grand moment pour l’association Akamasoa et son fondateur, la présidente de l’association MAP, Donatella Campioni et cinq des membres du conseil d’administration, qui sont venus pour rehausser cette inauguration et voir aussi d’autres projets qu’ils réalisent à Madagascar. Dans l’après-midi, le prince Albert II de Monaco a rendu également une visite de courtoisie au président de la République, Hery Rajao­narimampianina, à Lavoloha.

Et selon le média d’informations « Midi- madagasikara », le chef de la diplomatie malgache Atallah Béatrice a sollicité du prince Albert, au nom de l’Etat malagasy de mener des lobbyings au niveau international pour que le père Pedro soit nommé Prix Nobel de la Paix. La coopération entre la Principauté de Monaco et la Grande île est axée entre autres sur la lutte contre la pauvreté, notamment dans les domaines de l’Education et de la Santé. C’est la deuxième visite du prince Albert II à Madagascar. La première remonte en 2003. Depuis un peu moins d’un an, Madagascar dans un but de rompre « l’isolement » diplomatique international, a accueilli les chefs d’État et du gouvernement de l’Organisation Internationale de la Francophonie, des hauts dirigeants de la COMESA, le Roi du Maroc Mohammed VI, le ministre des Affaires Etrangères chinois Wang Yi, la Princesse de Thaïlande Maha Chakri Sirindhorn, ou très récemment le Secrétaire d’Etat du Vatican Pietro Parolin (lire les articles du blog ci-dessous). La ministre des Affaires Etrangères Atallah Béatrice a réaffirmé que l’année 2017 est l’année de la récolte diplomatique pour Madagascar, et confirmé que des demandes d’agrément d’ambassadeurs ont été déjà envoyées auprès de pays comme la France, les États-Unis ou l’Union européenne.

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

amina 27/06/2017 14:09

ceux qui avez mes chers amis que j’aime je suis marocaine et professeur d'arabe j'ai donnée ma vie a mes enfants et a tout besoin de moi maintenant je suis seule a souffrir je travaille encore mais je ne touche que 1500dh par mois je pleure jour et nuit s'il vous plait aider moi a régler ces crédits qui me tue jour et nuit aider moi pour ne pas demander de l'aide au gents qui sont autour de moi car ils se moques de moi s'il vous plait vous etes ma derniere chance dans cette vie aider moi je m'excuse des fautes car j’écris ce message et je pleure merci je vous aimes contacter moi