Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

Publié le par Vendée-Akamasoa

Une rencontre religieuse à Akamasoa devant une foule immense, joyeuse et fervente !

Une rencontre religieuse à Akamasoa devant une foule immense, joyeuse et fervente !

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, plus proche homme d’Église du Pape François, a effectué une visite à Madagascar, du 26 janvier au 1er février, à l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et l’île rouge devenue indépendante en 1960. Avec l’objectif de signer un accord-cadre entre l’Église catholique et l’État malgache dans le cadre de ce voyage (EN LIRE PLUS sur Radio Vatican EN CLIQUANT ICI et en ÉCOUTANT le cardinal Parolin EN CLIQUANT LÀ).

Dimanche 29 janvier, le cardinal Parolin a présidé une messe au stade Mahamasina de la capitale Antananarivo, devant environ 80.000 fidèles, parmi lesquels 200 prêtres, ainsi qu'un millier d'enfants des centres crées par le père Pedro, qui ont effectué des danses traditionnelles. Dans son homélie autour du message des Béatitudes, il a dit son bonheur de se rendre à Madagascar, « dans la belle et grande Ile Rouge visitée par Saint Jean-Paul II en 1989 ». Cette messe était concélébrée par les évêques malgaches, ainsi que le nonce apostolique et le cardinal Maurice Piat, de l'île Maurice.

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

À Akamasoa, ce fut une véritable liesse, quand le cardinal Pietro Parolin a fait son entrée au village d’Andralanitra. Une foule d’élèves des écoles primaires, des enseignants et des parents d’élèves, étaient aussi là pour l’accueillir. Même scénario au village de Manante­nasoa, où des collégiens, des lycéens, des universitaires, des parents d’élèves et des habitants ont rempli la grande salle de messe, pour accueillir cet ancien haut diplomate religieux, aujourd’hui le bras droit du Pape François. Les ovations ferventes et joyeuses des enfants et des jeunes ont ému le cardinal Piétro Parolin, mais aussi toute l’assistance, dont les archevêques et les évêques, venus spécialement de toute l’île de Madagascar : « Je suis venu partager avec eux la joie et apporter la présence et l’affection du Pape François, très proche des pauvres, et qui en est un grand défenseur. Je pense qu’ils se sentiraient très à l’aise ici. Alors c’est aussi pour représenter la figure et la parole du Pape », a-t-il ainsi illustré sa visite au père Pedro et tous ses protégés.

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

Le père Pedro, de son coté, l’a déclaré : « Nous avons vu que le cardinal Pietro Parolin était très ému de voir les enfants et les pauvres à Andralanitra. Le fait de leur serrer la main et croiser leurs regards de tout près, il se sentait à l’aise et il a eu une attitude très bienveillante tout le temps de sa visite. Même si les gardes de corps d’État trop zélés, de par leur travail, compliquait forcément une relation immédiate avec les gens, le cardinal Parolin a réussi avec sa bonté et son sourire sincère à attirer les gens vers lui. Il s’est exprimé à Andralanitra et il nous a fortement encouragé à continuer ce travail contre la pauvreté et en faveur de la personne humaine et d’un développement intégral. Ensuite, Il a parlé à Manantenasoa d’une façon spontanée et il a dit qu’en voyant ce travail d’Akamasoa, cela lui rappelle ce passage de l’évangile quand Jean Baptiste a envoyé des disciples vers Jésus pour lui demander, si c’est lui le Messie et que Jésus lui a répondu : « Allez rapporter à Jean que les aveugles voient, les sourds entendent, les morts ressuscitent et les pauvres sont évangélisés… » .

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

« Le Cardinal secrétaire d’Etat était accompagné de 17 évêques de Madagascar et monseigneur Gilbert Aubry, évêque de l’île de La Réunion, qui étaient eux aussi émus de voir cette foule des enfants et des jeunes avec une telle joie qui débordait de partout. Les évêques aussi ont été ovationnés un par un quand on été présentés les diocèses respectifs.

Nos jeunes ont composé et chanté un chant en espagnol pour le Pape François. Des enfants à Andralanitra et Manantenasoa ont salué le cardinal avec une euphorie extraordinaire, de telle manière que l’envoyé du Pape s’est exclamé qu’il n’oubliera pas cette rencontre avec les jeunes d’Akamasoa. Une autre belle page s’ajoute dans l’histoire et les annales d’Akamasoa. Tout le monde est parti heureux d’avoir salué un homme de Dieu et le représentant direct du Pape François.

Le cardinal nous a donné un enveloppe pour participer aux oeuvres de charité en faveur de ceux qui sont les plus pauvres des pauvres. Nous sommes tous partis heureux de cette belle rencontre avec le Secrétaire d’Etat du Vatican ! », conclut le père Pedro.

Le cardinal Pietro Parolin rend visite au père Pedro : le Vatican à Akamasoa

Publié dans News

Commenter cet article