Après la disparition d'Honorine RASOAMANALNA : le message du père Pedro

Publié le par Vendée-Akamasoa

A la droite (sur la photo) du père Pedro : Melle Honorine, lâchement assassinée.

A la droite (sur la photo) du père Pedro : Melle Honorine, lâchement assassinée.

"Chers amis,

J’ai été très touché par tous vos témoignages tellement amicaux, fraternels et profonds. Vous avez tellement bien compris la beauté d’âme de Mlle Honorine (NDLR : lire les deux articles précédents). Tous vos messages nous sont arrivés droit au cœur, à moi comme à tous mes coéquipiers et au peuple d’Akamasoa.

Je tiens à redire, à chacun en particulier, toute ma gratitude pour cette présence à côté de nous dans ce moment dramatique, à travers ces souhaits qui viennent du fond de vos cœurs.

Dans un moment pareil, c’est certain qu’on lutte avec soi-même pour garder les valeurs humaines et spirituelles pour lesquelles on se bat depuis 46 ans à Madagascar. Et si nous tenons debout, c’est grâce à la force spirituelle que nous prenons dans la parole de Dieu que nous recevons tous les jours, mais aussi par les sourires des milliers d’enfants qui n’ont qu’un désir : vivre et avoir un avenir. Et avec votre encouragement également, cela nous redonne cette force de savoir que nous ne sommes pas seuls, que nous sommes soutenus par vos prières et votre amitié.

Je m’excuse de ne pas pouvoir répondre à chacun de vous en particulier, ce que je voudrais faire, mais le temps ne me le permet pas. Dès demain soir, je pars pour une longue tournée en France et à Monaco, et je suis sûr que nous pourrons nous voir personnellement dans l’une ou l’autre de ces conférences.

Au nom de tout le peuple d’Akamasoa, veuillez recevoir nos remerciements les plus fraternels."

P. Pedro

Commenter cet article