25 ans de l'association Akamasoa (1/3) : les résultats sont là !

Publié le par Vendée-Akamasoa

25 ans de l'association Akamasoa (1/3) : les résultats sont là !

Pour les 25 ans de l'association Akamasoa, qui s'est déroulé officiellement le dimanche 19 octobre 2014, à Madagascar, en présence de son fondateur, le père Pedro, le blog de l'association Vendée Akamasoa vous offre une trilogie d'articles "souvenir". Objectif : un album photo de cet évènement qui a réuni autour du père une pléiade d'invités, comme le couple présidentiel de l'île rouge, mais aussi une délégation vendéenne de l'association Vendée Akamasoa, relais vendéen du père Pedro...

L’ association malgache Akamasoa, mouvement de solidarité, a ainsi fêté ses 25 ans d’actions, de réalisations, de combats contre la pauvreté. L’animation spirituelle et l’Eucharistie du dimanche, qui a réuni plus de 7.000 personnes, a joué également un rôle très important dans l’éveil du courage, de la prise de conscience et de la responsabilité de chacun au sein de la famille et de la société. Ce rassemblement a attiré également des dizaines de visiteurs ou touristes étrangers qui sont venus partager avec le "peuple Akamasoa" un moment de recueillement, de partage, de joie et d’humanité, à l'occasion de cet anniversaire.

25 ans de l'association Akamasoa (1/3) : les résultats sont là !

Akamasoa est un mouvement de solidarité et est aussi une présence permanente pour la population avec un soutien moral et psychologique pour chaque individu. Beaucoup de temps est accordé pour soutenir et écouter chaque problème et chaque détresse. Personne n’est oublié, les personnes âgées ont aussi leur maison et espace dédié, et l’association a même construit trois cimetières pour enterrer les morts.

Le père Pedro, prêtre Lazariste de la Congrégation de Saint Vincent de Paul, d’origine slovène, est né en Argentine le 29 juin 1948. À partir de 1970, il passe plusieurs années à Madagascar, notamment comme curé de la paroisse de Vangaindrano. En 1989, il est appelé à venir sur Antananarivo pour former des jeunes séminaristes, mais confronté à l’extrême pauvreté, choqué et révolté par la rencontre avec les personnes vivant sur la décharge de la capitale, il fonde avec un groupe de jeunes malgasy, la même année, l’association humanitaire « Akamasoa » dont le but est de contribuer à la réhabilitation humaine et à la réinsertion économique et sociale des familles pauvres et sans-abri d’Antananarivo.

25 ans de l'association Akamasoa (1/3) : les résultats sont là !

En 25 ans, Akamasoa s’est étendue dans plusieurs communes de diverses régions de Madagascar, et a sauvé ou aidé plus de 500.000 personnes. Aujourd’hui, en 2014, Akamasoa possède 8 lieux d’intervention à Madagascar. C’est un travail immense qui a été accompli car l’association se charge non seulement d’apporter une aide d’urgence temporaire aux personnes démunies, mais aussi d’accompagner le retour des familles sans travail aux villages et villes d’origine, de construire des logements familiaux pour les sans-abri, de scolariser les enfants et d’assurer des formations professionnelles, de fournir les soins de santé, et de trouver des emplois !

Ces huit centres ont été créés :

- En 1989 à Antolojanahary, à 60 km de la capitale sur la RN 4, PK 60, route d’Ankazobe ;

- En 1990 à Manantenasoa, près d’Antananarivo sur la RN 2, PK 8, route de Toamasina ;

- En 1991 à Andralanitra, près d’Antananarivo sur la RN 2, PK 8, route de Toamasina ;

- En 1993 à Mahatsara, près d’Antananarivo sur la RN 2, PK 12, route de Toamasina ;

- En 1994 à Ambatomitokona sur la RN 3, PK 37, route d’Anjozorobe ;

- En 1997 à l’Alakamisy Ambohimaha et à Safata dans la province de Fianarantsoa à 400km de la capitale ;

- En 1998 à Vangaindrano et à Ampitafa sur la côte sud est de l’île à 900 km de la capitale

- En 2012 à Morondava sur la côte ouest à 640 km de la capitale.

25 ans de l'association Akamasoa (1/3) : les résultats sont là !

AKAMASOA, cela représente ainsi :

3.000 maisons construites sur des centaines hectares achetés par l’association et permettant de loger plus de 20.000 personnes.

Des centaines de routes et de ruelles pour une circulation plus fluide.

800 tonnes de riz et légumes achetés chaque année pour nourrir les enfants du primaire dans les cantines et pour des milliers de familles.

12.000 enfants scolarisés de la crèche à la terminale, et répartis dans cinq crèches, cinq maternelles, cinq écoles primaires, quatre collèges, deux lycées et un école supérieure de pédagogie. Akamasoa aide aussi une cinquantaine de jeunes pour qu’ils puissent suivre des études à l’Université, et 50 de plus pour des formations professionnelles réalisées au sein de l’association. Par ailleurs, des maisons polyvalentes sont mises à la disposition de tous les élèves et étudiants. 70 écoles publiques ont été également construites en province et données par la suite à l’Etat.

25 ans de l'association Akamasoa (1/3) : les résultats sont là !

Plusieurs structures sportives avec des terrains de basket, de foot et mini foot, de volley, de rugby.

Six centres de soins répartis dans le pays avec six dispensaires, cinq maternités, trois petits hôpitaux, deux dentisteries, un laboratoire, une salle d’échographie qui ont permis de réaliser plus de 300.000 consultations en 25 ans (50.000 sur l’année 2013). Akamasoa prend en charge toutes les dépenses et services de santé et aide souvent des personnes venant de l’extérieur.

3.000 emplois créés dans des secteurs productifs (à la carrière, dans l’artisanat, dans la construction, en atelier de soudure et mécanique, en agriculture, en menuiserie) et de services (activités d’intérêt communautaire, personnel de santé, assistantes sociales, enseignants, techniciens, chauffeurs, personnel d’encadrement et de gestion). Les pauvres construisent leur propre ville.

Plus de 20.000 arbres plantés chaque année pour le reboisement et le respect de l’environnement dans le pays avec la création de plusieurs pépinières dans nos villages.

Et ce n'est pas fini, grâce au dévouement du père Pedro, de son équipe, et de ses généreux donateurs !

Photos ci-dessus réalisées par Laurent de Gebhardt (REPRODUCTION INTERDITE sans autorisation écrite de la part du photographe).

Photos ci-dessus réalisées par Laurent de Gebhardt (REPRODUCTION INTERDITE sans autorisation écrite de la part du photographe).

Commenter cet article

orengo andrée 22/02/2015 18:13

C'est extraordinaire de voir les réalisations du père Pédro le saint homme a donné de la dignité à ce peuple et a réalisé ce qu'aucun politicien n'a accompli car au sommet de l'état les hommes pensent à
s'enrichir avant de penser aux pauvres.Malgache d'origine ai vécu en France où je suis intégrée mais n'ai
pas connu le pays de mes parents et ne parle même pas la langue, pourtant j'aimerai revenir pour la retraite pour aider ce peuple car il y a encore beaucoup à faire.Bon courage et à bientôt